7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit

Inspirer Par Hervé Resse 19 septembre 2018

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit

Equilibre entre le Coeur, le Corps et l'Esprit

pixabay / Mohamed_hassan
1 2 3 4 5 6 7

Focus sur un livre original, aux confins des sciences cognitives, de la méditation, des sagesses ancestrales… A la recherche de voies possibles pour (re) trouver un mieux-être, profond et comme on dit, « durable ».

Les ouvrages sur le bien-être, - ou mieux-être-, le développement personnel, la connaissance de soi, sont devenus un secteur à part entière de l’édition ; et semble-t-il assez profitable, si l’on s’en tient au nombre de titres publiés. De même voyons-nous se multiplier les écoles de coaching, leurs coaches toujours plus spécialisés, de plus en plus pointus, chacun prônant sa méthode, ses clés pour atteindre, au bout du compte, un but à peu près identique : le fameux cinquième étage de cette bonne vieille pyramide de Maslow, celle du « plein épanouissement personnel ». 

En réalité, Abraham Maslow vivrait-il aujourd’hui qu’il conviendrait, en bon psychologue humaniste qu’il était, que mener à bien et en parallèle, sans craquer, toutes nos aspirations à vivre pleinement nos existences devient de plus en plus difficile, éreintant, épuisant, parfois.

- Ma vie n’est pas une existence…
- … Parce que tu crois que mon existence à moi, c’est une vie ?

Ainsi dialoguaient déjà Louis Jouvet et Arletty dans leur piaule de l’Hôtel du Nord. Vous savez, un peu avant que ne surgisse le célèbre « Atmosphère !!...? Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? »

Si tant d’ouvrages fleurissent, c’est d’abord l’indice de la candeur des lecteurs, estiment souvent les observateurs critiques. Il y aurait quelque chose de pathétique dans cette recherche d’une très hypothétique sagesse. 

Reste que la demande est forte, et bien réelle. Chacun de nous à certains moments ressent comme autant d’injonctions les invitations à mener comme il faut, et de pair, ses vies professionnelle, personnelle, familiale, sentimentale, sportive… Nous-même, nous mettons une pression incroyable pour y parvenir. A quoi nous ajoutons - en plus du reste – le besoin de vivre des engagements : associatifs, politiques, philosophiques, religieux ou spirituels. Car nous ressentons le désir d’être utiles ; de mettre un peu de sens dans ces fameuses existences… 

Pensez aussi, s’il vous plaît, à ne point négliger le matériel : les sous, la caillasse, le plan épargne logement, les traites de l’appart’ sur vingt ans. A quoi vous ajouterez les pressions propres au travail : obligations d’y progresser, craintes de le perdre, désir d’en changer. 

Avec tout ça, comment ne pas péter parfois un câble, - une durite, un plomb… parfois l’installation complète ? 

Écoutons alors ce que nous dit Madame Thi Bich Doan. Cette docteure en philosophie, coach mais aussi professeur en méditation et arts martiaux, vient de publier un ouvrage intitulé « La cohérence Cœur, Corps, Esprit » (Editions Leduc). Elle y propose 33 clés pratiques pour la « réconciliation globale de l’être ». Tout en précisant que ces clés ne sont pas de simples recettes à appliquer, mais des pistes de réflexion pour soi-même… Une démarche millénaire, d’ailleurs… Songeons aux « pensées pour moi-même », merveilleux livre de l’empereur Marc Aurèle… Mais je m’éloigne. Réconcilier mon être ? Je veux bien ! On fait comment ?

1 Le point de départ : se convaincre que l’on est bien « trois »

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit

Portrait de Madame Thi Bich Doan

Editions Leduc

Ce focus n’a évidemment pas la prétention de résumer en 7 points le livre lui-même. Ce serait plagier l’auteure, et là n’est pas le propos, ni l’ambition. Thi Bich Doan propose de redevenir « soi-même ». C’est un bon point de départ. Car les rythmes de nos vies, les pressions qu’on y subit, nous conduisent on l’a dit vers un éparpillement du moi ; proche, parfois, de son éclatement. Les uns oublient totalement leur corps, l’abandonnent (l’auteur de ces lignes en sait quelque chose !) ou ne vivent plus que pour les pensées. On pourrait dire qu’il est possible de devenir prisonnier de ses pensées, de ses convictions. D’autres deviendront obnubilés par la dimension physique ; mais ils fermeront leur cœur à leur environnement, au monde.

Reconnaissons qu’il nous est devenu difficile de penser que nous sommes « ensemble » :

Un Esprit : un mental, des pensées, des idées, des certitudes, des doutes…

Un Corps : son apparence ; mais aussi sa vie intérieure, respiration, mouvement ; son énergie propre. Cette extraordinaire « machinerie », qui souvent vit, comme il peut, sa vie propre. Parfois, hors de tout contrôle.

Et nous sommes aussi un Cœur : la centrale, l’organe de vie, le moteur principal. Cœur qui symbolise aussi notre relation au monde extérieur.

Pour aller vers le mieux-être, il faudrait donc rassembler ces trois éléments du moi dispersés. « Réunir ce qui est épars », disaient de leur côté les alchimistes… Remarquons incidemment que toutes les sagesses, d’où qu’elles partent, se rejoignent au bout du compte. Chacune a son propre langage, ses propres symboles, sa lecture du réel. Entrons donc dans la logique de madame Doan.

2 S’offrir un bienfait : apaiser son Esprit

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit
PIXABAY

Nous citons ici l’auteure, dans l’introduction de son livre. « Les 11 clés Esprit présentent des moyens que j’ai utilisés pour mieux comprendre, mieux penser… puis moins penser et désapprendre, pour structurer et clarifier mes idées ». 

Désapprendre pour apaiser son esprit, en voilà, un projet ! Ces clés, l’auteure les associe à des concepts scientifiques qui dit-elle lui ont servi de support de réflexion, et de « garde-fou aux illusions ». Elle propose à partir de là des exercices, des petits jeux à réaliser. Mais propose aussi une étrange invitation au voyage : la « rencontre avec soi-même » … Elle prend également soin d’inscrire cette redécouverte de soi, de son esprit, de ses pensées, dans le rythme des journées : dans la « clarté du soir », ou « l’éveil de bon matin ». 

On voit ici poindre l’inspiration venue des sagesses orientales, bien sûr. Mais l’auteure ne s’y limite pas. Elle propose quelques lectures de scientifiques aussi avisés que Stanislas Dehaene (entre autres, titulaire de la chaire Psychologie cognitive et Neurosciences au Collège de France) … ou le grand psychologue du siècle dernier, Jean Piaget. Il y a là, on le voit, une vraie exigence personnelle.

3 Maîtrise de l’Esprit : il n’existe pas de réalité objective

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit
PIXABAY

S’agissant toujours de l’Esprit, madame Doan nous précise qu’elle a écrit sa thèse sur ce qu’elle appelle « l’expérience perceptive directe ». Et comme elle sème, au fil des pages, ce qu’elle appelle joliment des « petits grains de science », nous retrouvons dans cette première partie une indiscutable vérité, (déjà mise en lumière au Mental Institute Research de Palo Alto, par Paul Watzlawick) : la réalité objective n’existe pas. 

Nous ne percevons le réel, qui est la pure chronologie des faits) qu’à travers « des filtres » que nous croyons être la réalité. En fait nous interprétons, nous construisons, créons, pensons, nous verbalisons la réalité. Mais elle demeure toujours subjective, dépendant de notre posture d’observateur, de nos émotions, de nos ressentis, de notre histoire aussi. 

Travailler l’Esprit, c’est alors tenter d’améliorer ses capacités perceptives, dans le but de réduire l’écart entre nos interprétations et nos ressentis. Pourquoi ? Pour être moins soumis à la somme de nos subjectivités. On pourrait pour le dire autrement, travailler à n’être pas « notre pire ennemi », trop souvent bousculé par des perceptions biaisées… Mais inutile de se fustiger pour autant, nous précise l’auteure ! Il nous faut aussi garder confiance en notre expérience. Et elle propose pour cela aussi quelques clés….

4 Écouter notre Corps : Respirer

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit
PIXABAY

Toujours dans l’introduction du livre, l’auteure résume ce qu’elle veut entendre par « Clés du Corps ». Nous ne mesurons pas l’étendue de nos réelles capacités corporelles. Beaucoup d’entre nous privilégient les indices rationnels, ceux de l’esprit, - ou ce qu’ils croient tels-, alors que son fonctionnement est indissociable de celui du corps. Ce qu’elle résume dans une belle formule : « le corps est un révélateur de la sincérité de l’esprit ». 

Pour mieux le connaître, l’apprivoiser de nouveau peut-être, il nous faudrait songer à nous réapproprier ce qui est le plus fondamental dans la vie humaine, mais à un point tel que nous n’y pensons même plus : RES-PI-RER. Respirer pour réinvestir ce fameux « instant présent » qui nous échappe le plus souvent. Respirer qui nous permettrait de mieux réguler nos réactions émotionnelles, maitriser nos états intérieurs, mieux influencer nos manifestations physiques et psychiques. En somme, en reprenant la maîtrise de notre respiration, nous améliorons « notre conscience corporelle ». Et nous la reconnectons à l’Esprit. C’est du moins ce que l’on croit avoir compris.

5 Se reconnecter au Corps, la recherche une alchimie intérieure

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit
PIXABAY

Lorsque nous évoquions précédemment l’ancestrale méthode « alchimique », nous ignorions à cet instant que le mot viendrait plus loin, sous la plume de notre philosophe et coach. Mais on dit que le hasard n’existe pas, pas vrai ? 

Tout ce qu’elle évoque du corps se place toujours en relation à son environnement. Elle propose des approches poétiques, parle « des parfums du ciel », souligne la résonance symphonique de certaines musiques sur le corps. Cette alchimie répondrait-elle à une quête d’harmonie ? S’appuyant notamment sur son expertise des arts martiaux, elle décrit des exercices invitant à désynchroniser les gestes de nos différents membres, à les enchaîner sur des rythmes différents, pour créer des liens inédits, élargir notre vision rationnelle, créer des interactions susceptibles d’enrichir notre imaginaire. 

L’enjeu ? Remplacer « l’impossible » par le « pas encore possible », qui deviendrait dès lors pour le corps une promesse d’évolution. La proposition n’est pas de se lancer dans des entreprises périlleuses et imprudentes ! Mais en suivant les conseils de l’auteure, de libérer en ce corps les possibles : qu’ils soient gestuels, corporels, sensitifs…

6 Avec le Cœur, « s’ouvrir » à soi et au monde

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit
PIXABAY

Passer du corps au cœur n’apparait pas bien difficile à comprendre. Mais ce mot en réalité illustre en réalité plusieurs facettes : il y a l’organe physique indispensable à toute vie. Mais le cœur est aussi un « état de l’être », l’incarnation du sentiment. C’est un mot, nous dit l’auteure, qui ouvre un espace en soi vers les autres. Avec subtilité, elle nous propose d’entendre dans ce mot « une promesse d’unité retrouvée ». Peut-être une « paix intérieure ». 

Les clés du cœur doivent être entendus comme des offrandes qui vont de notre âme vers « l’autre ». S’ouvrir ? Cultiver en nous une certaine douceur, laisser s’exprimer l’imagination, l’amitié, l’amour. Et vous l’avez déjà deviné, rechercher aussi une unité avec la nature. On n’est pas très loin ici des approches bouddhistes : chacun de nous est une part infime du macrocosme…

7 Notre Cœur nous place au centre de l’universel

33 clés pour réconcilier le Cœur, le Corps et l’Esprit
PIXABAY

« Au plus profond de notre cœur,

Rien de moins que l’universel

Réconciliant nos différences

Dans les rires de la connaissance »

Nous devinions bien qu’il serait finalement question de cette grande rencontre, que chacun peut ou non décider d’encourager, entre soi, le microcosme, et les autres, le monde, l’univers, le macrocosme. 

Cette proposition peut naturellement ouvrir vers le spirituel. Que ce mot ne fasse pas peur : l’auteure de ce livre riche ne se veut ni prophète ni gourou, pour autant qu’on puisse en décider à la lecture de son ouvrage. Simplement relie-t-elle les connaissances et savoirs recueillis dans ses recherches, à ces philosophies millénaires qui tous sont une quête d’une plus grande harmonie, de soi au monde. Elle évoque alors le « OM », ce son universel, cette vibration primordiale, qu’on trouve dans les mantras de l’Inde. 

Ce livre en faisant se rejoindre des aspirations séculaires et des connaissances issues des recherches les plus modernes, se veut moins un « abécédaire » de la zénitude pour plus ou moins « nuls », qu’un ouvrage de méditation, à ouvrir et à butiner, pour progressivement, retrouver des chemins vers un peu plus d’harmonie dans ces fameuses « existences » que sont nos vies.

8 7+1

Et si vous avez envie d’emprunter cet itinéraire presque initiatique (au sens d’une découverte bienfaisante), ou d’en offrir les voies à une personne que vous aimez, voici l’intitulé des 33 clés, comme autant de portes à ouvrir, une à une…

11 CLÉS ESPRIT : 

Lire pour calmer le mental

Des pauses pour tout englober

La rencontre avec soi-même

La clarté du soir

L’éveil du bon matin

Les mots agissent

Avoir confiance en son expérience

Une éthique sacrée

Rassembler les parties de soi

Traverser ses zones de turbulences

À la source du discernement

11 CLÉS CORPS : RESPIRER

La conscience corporelle

La caresse du souffle

L’invisible apparence 

La résonance symphonique 

Le parfum du ciel

La grâce de nourrir

D’un sens à l’autre

Le mouvement immobile    

L’illusion du factuel       

’alchimie intérieure   

La cohérence cardiaque et temporelle   

11 CLÉS CŒUR : S’OUVRIR   

Les mille pétales de soi

Le cœur, troisième ou premier cerveau ?

Le chœur de l’unité harmonique

Les voix de la guérison

Apprendre la self-conscience

Le noyau et les couches de l’être

Se relier à l’âme par le corps

L’interconnexion des êtres

Les secrets de l’ombre

Le regard de l’arc-en-ciel

Le cœur universel

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black