7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Recommander Par Antoine Couder 16 juin 2018

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Façade à Berlin Est

pixabay / perter Dargatz
1 2 3 4 5 6 7

Le web pullule de bons plans et de « place to be » ou « secret place locals don’t want you to know about »... Bref,  pour cette ballade élaborée avec quelques Berlinois amoureux de leur cité, on va se la jouer modeste et touche-à-tout, en restant concentré sur l’ADN de la capitale. En route pour découvrir 7 POIs (Point of Interests) !

1 A Berlin, on en prend plein les oreilles ...

Bureau de Sonos à Berlin

Sonos

On sait que Berlin est un paradis de musiciens et notamment de DJ, tous plus décalés les uns les autres (dernière découverte : le style « vintage cosmique » du label Privates Records). Mais la capitale allemande est aussi devenue la rampe de lancement des cadors du smart speaker en passe de révolutionner la qualité du son joué sur des haut-parleurs à la maison et de faire du son 3D, binaural et immersif un sérieux concurrent aux images animées qui crépitent en ligne. 

Apple, Amazon, Google suivent de près ce nouveau life style  du “screen tireness” comme Sonos qui a inauguré ici son premier bureau sur le continent européen. 

Un shop, un lieu d’expositions et d’évènements habilement installés dans le quartier de Mitte où cohabitent institutions culturelles et boutiques branchées. La parfaite équation entre innovation et créativité qu’affectionne la ville où est également domiciliée la filiale européenne d’Audible (Amazon), l’un des leaders du podcast et du livre audio.

2 A Berlin, on se régale de bons pains et de smoothies ...

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Smoothies de chez Wholey

Pour manger, voici deux recommandations typiques de ce nouvel esprit du moment : la boulangerie-café “Zeit für Brot”, écolo calorique et convivial dans le pur style du Berlin de toujours et la nouvelle mode du Wholey, Smoothies bio et nutrimentiel qui économise aux jeunes urbains pressés le temps du déjeuner avec un quasi-repas complet (avec des céréales) que l’on fabrique soi-même avec son mixeur maison mais que l’on peut aussi trouver dans certains magasins de la ville, vendus prêts à consommer. Curry wurste (saucisse ketchup) ou “Ginger Ninja”, à vous de choisir !

3 A Berlin, on boit des bières artisanales ...

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Brasserie BRLO à Berlin

Alors que la partie Est de la cité est en proie à une frénésie immobilière (installation de Google), l’Ouest amorce un mouvement d’entre-soi qui voudrait préserver le “pur esprit” berlinois (traduisez sans compagnies internationales ni hipster venus du monde entier). Typique: le  quartier de Schöneberg, mélange de bohème 70’ et de jeunes familles aisées, jouxtant la zone LGBT, un peu plus trashy. On y trouve notamment cette incroyable brasserie-biergarten soit trente-huit conteneurs utilisés pour créer un lieu inédit, sur d'anciennes friches bordant des gares de marchandises où l’on déguste les meilleures bières artisanales de la ville. Un agencement façon Lego qui peut être déconstruit et reconstruit ailleurs. Efficace et fonctionnel, en un mot : allemand.

4 A Berlin, on se jette à l’eau et baignade à gogo ...

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Lac de Wansee dans les années 20

Il suffit d’emprunter la ligne S1 du train, par exemple à partir de Friedrichstrasse et descendre au quasi-terminus, à Wansee. Moins de vingt minutes plus tard (dont cinq de marche), on  rejoint un incroyable et immense lac aménagé dans les années 1920  à la façon d’une plage privée. On prend le soleil, on se restaure, on profite des pédalos et des installations nautiques pour faire des folies de son corps et, bien sûr, on se baigne, en évitant les cygnes et en regardant sur l’autre rive le château où se déroula en 1942 la fameuse conférence de Wansee, de sinistres mémoires, là où l’État-major nazi mit au point les détails techniques et administratifs la « solution finale » de la question juive (on y trouve aujourd’hui un Mémorial et une exposition permanente). C’est également sur le bord du lac que le poète Henrich Von Kleist s’est suicidé en 1811. Bienvenue en Allemagne …

5 A Berlin, on file à tire d’ailes (du désir)

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Les Ailes du Désir de Win Wenders

Restauré à partir du négatif original 35mm et finalement ressorti en salle cette année, le grand film de Wim Wenders porte un regard sensible sur l'Église du Souvenir (Kaiser-Wilhelm Gedächtniskirche), Potsdamer Platz (Mitte), la colonne de la victoire (Siegessäule) et la Bibliothèque d'État (tous deux à Tiergarten). Imprégné par sa relecture des poèmes de Rilke, Wenders a vu s’imposer à lui l’idée des anges, « regard libre » capable de traverser la ville, les murs et de circuler de façon fluide dans cet espace borné par les frontières. C’est tardivement, au cours de l’écriture, qu’émerge le personnage de la trapéziste, interprété par Solveig Dommartin, qui exécutera elle-même ses numéros, dont Wenders pensait d’abord faire un ange. Malgré le chaos de la préparation, l’ajout en cours de tournage du rôle de Peter Falk, le film remporte le Prix de la mise en scène 1987 à Cannes et marque à jamais l’histoire de la ville.

6 A Berlin, on rend « dare d’art » hommage aux grands disparus ...

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

Mémorial des juifs d'Europe

Retour à Mitte, l’un des coeurs de la capitale, pour une ballade dans le grand cimetière de Dorotheenstadt aujourd’hui classé centre historique pour la qualité de ses sépultures et la célébrité de ses « hôtes » (l’écrivain Bertold Brecht, le philosophe Friedrich Hegel entre autres). On ne manquera pas de visiter la chapelle revampée par l’artiste américain James Turrell. Si vous êtes toujours d’attaque, c’est sans doute le moment d’aller faire un tour  au Mémorial de la Shoah, entre la porte de Brandenbourg et Postdamer platz, et plonger dans ce labyrinthe gigantesque conçu par l’architecte américain Peter Eisenman qui parvient à exprimer très concrètement le sentiment de déroute et de malaise face à ces évènements qui ont bouleversé le XXème siècle.

7 A Berlin, on termine avec un bon cocktail ...

7 adresses pour une ballade berlinoise hors des sentiers battus

On va boire pour oublier … Voici donc deux recommandations pour finir cette visite en beauté :  

- Würgeengel (Dresdener Str. 122), une institution du Kreuzberg que l’on rejoint à partir du métro Kottbüsser Tor en longeant un énorme building totalement envahi par des antennes paraboliques : bar parfaitement dans la tonalité berlinoise, c’est-à-dire « süper cool » : on y mange, on y fume même et bien sûr on y boit de délicieux classiques revisités au Kreuzberg spirit ! 

Buck and Breck (Brunnenstraße 177),  spot discret du quartier de Mitte, est, quant à lui, considéré comme l’un des meilleurs cocktails-bars du pays. Très couru et très exigu, l ne peut guère accueillir beaucoup de monde en même temps. Mieux vaut donc arriver à l’ouverture, aux alentours de 19h00. Prost !

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black