7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE

Recommander Par Michèle Auteuil 13 mars 2019

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
pixabay
1 2 3 4 5 6 7

Le champagne symbole de l’éphémère, plaisir fugace des yeux et du palais, ô combien agréable à s’offrir…et à offrir. Encore faut-il savoir le choisir.

Comment s’y reconnaître parmi les quelques 4300 producteurs et les 306 négociants de Champagne parmi lesquels émergent des noms évocateurs comme Mumm, Pommery, Moët et Chandon, La Veuve Clicquot, Taittinger, Laurent Perrier, Ruinart, Roederer, Krug, Deutz, Pol Roger, Bollinger…

De quoi être pris de vertige avant d’avoir « sabré » la moindre bouteille, sachant que chaque négociant ou propriétaire commercialise plusieurs variétés de champagne.

1 Choisir un champagne : A chacun ses goûts

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
PIXABAY

Le choix d’un champagne, c’est d’abord une affaire de goût : un bon champagne c’est avant tout celui que vous aurez plaisir à boire (avec modération !) qu’il soit d’une grande marque ou d’un petit producteur, blanc, rosé, brut ou doux. 

Pour mieux vous orienter et choisir en connaissance de cause, il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre de critères. 

La question de l’argent est importante mais le prix ne doit pas être l’unique critère de choix : aujourd’hui, on trouve du champagne de qualité à prix abordable.

2 Choisir un champagne : Il n’y a champagne que de Champagne

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
PIXABAY

Assurez-vous que vous achetez bien du champagne ! L’appellation d’origine contrôlée Champagne, AOC reconnue depuis 1936, doit figurer sur l’étiquette. 

Strictement réglementée, elle garantit qu’il s’agit d’un vin issu de cépages champenois, Pinot Noir, Pinot Meunier, Chardonnay cultivés sur les sols crayeux et argilo calcaires de la Montagne de Reims, de la vallée de la Marne, de la Côte des Blancs et de la côte des Bar dans l’Aube. Soit une aire de production de 33 000 hectares.

3 Choisir un champagne : des bulles, mais pas n’importe lesquelles !

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
PIXABAY

Le champagne est un vin effervescent. Mais tous les vins effervescents ne sont pas du champagne et appartiennent à la catégorie des vins mousseux ! 

L’AOC Champagne n’est obtenue qu’à condition qu’aient été respectées toutes les étapes de vinification  définies par la loi : cueillette manuelle  des raisins, pressurage et première fermentation donnant du vin blanc, assemblage de plusieurs cépages, crus d’origine et de millésimes différents, seconde fermentation et « prise de mousse » grâce à l’adjonction d’une petite quantité de sucre de canne et de levure et, enfin, mise en bouteilles bouchées puis couchées sur lattes. 

La mousse légère et persistante du champagne résultera de la transformation du sucre en gaz carbonique sous l’action des ferments. Viennent ensuite les phases du remuage (les bouteilles sont lentement tournées d’un quart de tour  pendant une certaine période afin que le dépôt se fixe sur le bouchon), du dégorgement (on ôte le bouchon pour éliminer le dépôt), du dosage(ajout de  sucre et de vins vieux), du  rebouchage. Avant commercialisation, les bouteilles reposeront encore de un à trois ans dans les caves de champagne. 

Attention : certains vins comportent  sur l’étiquette, la mention « Méthode champenoise » : même s’ils sont élaborés de la même façon,  ça ressemble à du champagne, ça peut avoir le goût du champagne, mais ça n’est pas du champagne !

4 Choisir un champagne : Jouez la marque

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
PIXABAY

Les grandes maisons de négoce champenoises bénéficient d’une renommée acquise au fil des années grâce au respect d’une certaine régularité de fabrication.  Ce sont des Négociants-Manipulants (NM, sur l’étiquette) qui n’exploitent pas directement des vignobles mais assemblent, vinifient, mettent en bouteilles et commercialisent. C’est le sigle qu’arborent toutes les « grandes maisons » de Champagne.

Elles ont chacune leur spécificité et grâce aux moyens humains et financiers dont elles disposent ont la possibilité de procéder à des assemblages savants d’un grand nombre de crus en provenance de divers producteurs. Cela leur permet de maintenir constantes les qualités et les caractéristiques de leurs cuvées  quel que soit l’état des récoltes très variable d’une année à l’autre. En jouant la carte des grandes marques, vous restez à l’abri des surprises, bonnes ou mauvaises, mais vous ne vous trompez pas.

5 Choisir un champagne : On a tous son p'tit Producteur

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
PIXABAY

Parmi les champagnes de producteurs, les Récoltants-Manipulants (RM sur l’étiquette) qui mettent en œuvre leurs propres récoltes, il y a de tout : du  meilleur et du moins bon.  

La difficulté : faire le tour des caves, goûter, apprécier… ou non ! Le plus souvent, le bouche à oreille est bon conseiller : tout le monde vous vantera les qualités de « son » petit producteur aux prix défiant toute concurrence ! 

Inconvénient : le producteur, au contraire des grandes marques, dépend principalement des fluctuations de sa récolte  (« Une année bonne, et l’autre non ») et ne peut toujours assurer le suivi de sa production. Ainsi, vous pourrez être déçu par la nouvelle cuvée d’un producteur que vous aviez pourtant grandement apprécié l’année précédente.

6 Choisir un champagne : Millésimés et cuvées spéciales, le prix du plaisir

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
PIXABAY

Les champagnes millésimés offrent une bonne garantie de qualité. Ils sont issus de crus d’une seule et même année correspondant en principe à une bonne récolte et attendent au minimum trois ans en cave avant leur mise sur le marché. 

Les cuvées spéciales sont composés des meilleurs crus et ont été soumises à un long vieillissement. Cuvées de prestige elles fondent la notoriété d’une marque. Leur prix (pas moins de 100 €) en font un luxe réservé aux grandes occasions ou… à s’offrir au moins une fois dans sa vie !

7 Choisir un champagne : Où l’acheter

7 conseils pour bien choisir un CHAMPAGNE
Pixabay

Choisir un champagne, c’est aussi savoir où l’acheter. Pratiquement, de la petite épicerie de quartier jusqu’aux hypermarchés en passant par les cavistes, les enseignes spécialisées et Internet, le choix est vaste. 

Les rayons « champagne » des super et hypermarchés se sont particulièrement développés sur les grandes marques avec un choix élargi à certaines cuvées de prestige. Les prix n’y sont pas forcément plus doux qu’ailleurs mais vous pouvez bénéficier des nombreuses promotions au moment des fêtes, et après, lorsqu’il faut liquider les stocks ! 

Attention tout de même au mode de conservation des bouteilles qui craignent par dessus d’être  mis sous le feu des projecteurs. Sur ce plan, les cavistes et les enseignes spécialisées offrent de meilleures garanties de conservation et peuvent aussi vous conseiller en fonction de votre budget ou sur le choix d’une cuvée spéciale. Vous pouvez aussi y trouver des champagnes de producteurs sélectionnés par leurs soins. Évitez cependant les champagnes à la marque de l’enseigne : à éviter, car ce sont souvent des cuvées de moindre qualité cédées par les grandes maisons qui  renoncent à les commercialiser sous leur nom pour ne pas déprécier leur réputation.

Enfin, reste la solution de l’achat direct chez le producteur, sur place ou via leur site Internet pour éviter les frais intermédiaires. Des sites spécialisés sur la vente de vin et de champagne ont également émergé sur la Toile. Il est intéressant d’y faire un tour pour comparer les offres.

Commentaires

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black