7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

4 Convaincre, pour additionner les talents.

Pzse8faus2ch3vvyie1l

Existe aussi en albums solo!

Aux plus belles heures du 1er E. Street Band (fin des seventies, début des eighties), « l’autre guitare » a longtemps été tenue par le complice des débuts : Steven Van Zandt, également connu  de nos services sous pseudos, Little Steven, Miami Steve... Un fondu de rock garage aux dégaines de pirate, riffs dévastateurs annonçant à leur manière les années grunge à venir. Une personnalité de tout premier plan, à l'énorme égo, sans aucun doute. Egalement vu, rappelons-le en passant, dans deux séries TV culte, The Soprano, et Lilyhammer.

En 1984, Steven a choisi de tenter l’aventure solitaire, et monté son groupe, The Disciples of Soul. Springsteen pour le remplacer débauche Nils Lofgren, du groupe Grin, et plus encore première gâchette au sein de Crazy Horse, groupe accompagnateur de Neil Young lorsque celui-ci a l'âme électrique. C'est à dire souvent.

Après quinze ans de sommeil, le projet de reformer le E. Street Band prend toute sa consistance, au seuil des années 2000. Se pose alors forcément la question cruciale: avec lequel des deux ?

« Nils avait fait bien plus que remplacer Steve pendant des années.  C’était devenu pour moi un second responsable, totalement dévoué à sa tache dans le groupe », explique Bruce. Sauf qu’il ressent tout autant l’envie de renouer avec son complice des premières années. Alors? tenter le pari : essayer d’associer les deux dans le projet. D’abord, appeler Nils. « Je lui ai répété combien j’appréciais son travail génial et son investissement formidable (…) Alors… s’il était d’accord… ».

Nils entend et comprend la démarche. Il accepte de partager le rôle, « si c’est qui parait le mieux ». Bruce parle de Nils comme d’un vrai gentleman. Un homme capable de se fondre dans un projet partagé, sans penser d’abord « à sa tronche ». Ils ne sont pas tous comme ça. Probable aussi que Bruce a su trouver les mots. Susciter la motivation. Donner l’envie. Et ne pas craindre de valoriser celui qu’il veut convaincre. Seuls les tordus pensent qu’on obtient le meilleur des autres en les toisant, en les méprisant.

Nils convaincu, reste à décider Steve…

Partager 29 Linkedin white 10 Facebook white Twitter white Email white Plus white