7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

6 Exiger plus, pour obtenir le meilleur

La danse de Jake

"La première fois que j’avais vu sa carrure massive apparaitre dans un bar à moitié vide d’Asbury Park, je m’étais dit : « voilà mon frère »", écrit le Boss pour évoquer la mémoire de Clarence Clemons, géant terrassé par un AVC voilà déjà cinq ans. Qu’allait devenir le E. Street Band sans Big Man ? Pour Steven Van Zandt, la chose ira de soi : Jake est le neveu de Clarence, il joue (bien) du saxo, il est black comme son oncle… C’est lui ! Ca ne peut être que lui… Mais aurait-il la maturité pour se fondre dans un tel gang ? 

Bruce lui donne un rencard pour voir ce que le môme a dans le ventre. Pas de chance, le neveu arrive une heure en retard. Les chorus qu’il a du répéter pour l’audition ? Il les connait « à peu près ». 

"Leçon n°1 : Dans le E. Street Band on ne fait RIEN… « à peu près »", précise le Boss, qui ajoute « Avec moi, les musiciens n’ont pas le choix ».  Et donc, Bruce va mettre la pression : « soyons clairs. Tu viens à une audition pour le poste de Clarence Clemons, dit le Big Man, au sein du E. Street Band. Ce poste, je te le signale au passage, c’est pas un boulot, mais une putain de mission sacrée ».

Les paragraphes qui suivent sont un régal. Transmission de l’exigence, prise de conscience par "le gamin" de la chance inouïe que le deuil de son oncle lui offre... Premiers essais, premiers chorus, premiers applaudissements après un premier solo, et à l’Apollo Theater… « Jake ne sera plus jamais en retard », conclue avec un peu de fierté Springsteen, qui n'avait aucune intention de pistonner un demi-sel. Et depuis 5 ans, Jake Clemons, trente ans de moins que le reste du groupe, est toujours premier (et seul) saxophoniste au sein du le E. Street Band. 

Big Man serait fier, probablement.

Partager 32 Linkedin white 13 Facebook white Twitter white Email white Plus white