7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 métiers qui vont survivre à l'automatisation

Anticiper Par Charlotte Laurent 15 février 2017

Xibuinh6eusohe1mtk4b

On continuera d'avoir une dent contre les dentistes...

DR
1 2 3 4 5 6 7

Ce n'est plus un secret, 47 % des métiers seront robotisés d'ici vingt ans selon une étude de l'université d'Oxford. Quels sont ceux qui ont le plus de chance de survivre à cette révolution ?

Les chercheurs américains Carl Benedict Frey et Michaël Osborneont étudié 702 professions. Voilà la partie rassurante de leur enquête : certaines d'entre elles ont plus de 99% de chance de ne pas disparaître. Qui sera sauvé ? Roulement de tambours…

1 Thérapeute par le jeu et la créativité / 99,72 %

L'assistance aux autres, ainsi que la clairvoyance sociale et le sens artistique sont trois des neuf qualifications professionnelles identifiées par Carl Benedict Frey et Michaël Osborne comme les moins accessibles aux robots ( la clairvoyance sociale, la négociation, la persuasion, l'assistance aux autres, l'originalité, le sens artistique, la dextérité des doigts, la dextérité manuelle et la capacité à travailler dans un espace exigu). Certes, l'intelligence artificielle est depuis peu capable de battre un champion de go, mais elle ne nous arrive pas à la cheville quand il s'agit d'interpréter, par exemple, la symbolique pratiquée par les enfants dans le jeu ou le dessin. Nananananèreuh. 

2 Travailleur social (santé mentale et addiction) / 99,69 %

Comme chez le thérapeute, le travailleur social conjugue deux qualités difficilement imitables par une machine, aussi intelligente soit-elle : l'assistance aux autres et la clairvoyance sociale. Si vous pouvez déjà discuter avec un assistant vocal virtuel comme Siri ou Cortana (qui n'accepte d'ailleurs plus les remarques sexistes et est donc capable d'analyser ces interactions), il est malgré tout peu probable que ces avatars arrivent un jour à atteindre notre niveau d'empathie. Même si Serge Tisseron dans Le jour où mon robot m'aimera  affirme que les hommes pourraient préférer « toujours plus les illusions programmées avec des machines aux relations difficiles avec leurs semblables ». Tout un programme. 

3 Chorégraphe / 99,6 %

Originalité et sens artistique resteront deux des compétences particulièrement compliquées à acquérir pour les robots. « C'est le pouvoir de créer des choses. Chorégraphe, c'est quelqu'un qui invente des mouvements », expliquait Pierre Rigal sur CultureBox. Pas sûr que Nao, même s'il sait danser (presque) comme Michaël Jackson, puisse en faire autant. 

4 Dentiste / 99,56 %

Ce cher dentiste cumule les qualités requises. D'abord, la négociation : « Si vous acceptez que je vous l'arrache, je vous promets que ça ira mieux ». Ensuite, la persuasion : « Si l'on ne vous retire pas cette vilaine molaire, elle risque vraiment de pourrir, vous savez... ». Enfin, la dextérité manuelle… CRAC. Une dent en moins au compteur.

5 Entraîneur sportif / 99,29 %

Comment voulez-vous qu'un automate puisse pousser de meilleurs coups de gueule que Philippe Lucas, par exemple ? Blague à part, la persuasion est une autre qualité qu'un programme informatique même perfectionné aura du mal à assimiler. Et il en faut pour les athlètes donnent le meilleur d'eux-même. Alors à chaque champion son entraîneur... de chair et d'os ! 

6 Anthropologues et archéologues / 99,23 %

L'histoire des hommes est une histoire de bonhommes et de bonnes femmes, non ? Hors de question qu'un androïde, aussi anthropomorphique soit-il, aille y fourrer son nez en acier.  

7 Enseignants / entre 99,23 % et 99,05 % selon les spécialités

En 2009, le Japon défrayait la chronique avec Saya, un professeur-robot qui donnait alors ses premiers cours dans une école primaire de Tokyo. Pourtant, selon cette étude de l'université d'Oxford, les enseignants ont encore de belles années devant eux. Rien de mieux qu'un interlocuteur de la même espèce pour transmettre le savoir ! A condition, bien sûr, que l'on ne décide pas qu'une puce électronique branchée à nos neurones pour connecter notre cerveau à Internet suffise à notre éducation… L'avenir nous le dira. 

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Anticiper

Partager 317 Linkedin white 64 Facebook white Twitter white Email white Plus white