7x Anticiper 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Ces papys-boomers sont increvables

S'étonner Par Eric Le Braz 11 janvier 2017

Il3fjxfnrzffqqdv0jz6

"Extrabbach" lors de sa piètre prestation pendant le débat de la primaire de la droite.

capture écran
1 2 3 4 5 6 7

Elkabbach n’est pas le seul. Vous avez peur d’un accès de jeunisme dans les médias ? Détrompez-vous, ils nous enterreront tous !  

Ils ont été gâté par la vie… maintenant ils gâchent celles des autres. Les fées se sont bousculées au dessus du berceau des baby-boomers et elles ne les ont pas lâchés : ils ont eu droit au meilleur : la croissance d’un pays émergent, les swinging sixties, la fête soixante huitarde, la parenthèse enchantée des années 70, la course au fric des années 80... Depuis, ils sont aux commandes et n’ont pas vraiment l’air de vouloir les lâcher.

Car les fées sont têtues, et la dolce vita continue. Alors que des millions de baby-boomers se la coulent douce grâce à une retraite précoce (que les générations suivantes financent) et tandis que certains n’ont pas oublié leurs valeurs de jeunesse, sponsorisent les enfants et petits enfants, militent et bénévolent à tout va - on en connaît et ils sont baths comme disaient leurs parents -, une minorité très visible accapare les médias quant ils ne les dirigent pas.

Le pauvre Julien Lepers fut une victime expiatoire. Mais d'autres tempes grises ou dégarnies s’accrochent à leurs micros comme un bigorneau sur les dreadlocks de Keith Richard dans Pirate des Caraïbes.  Nothing personal dans cette short list. Juste la lassitude de voir les mêmes trombines depuis tout petit dans un secteur aussi sinistré que la filière aviaire. Car tout en palpant des cachets de footballeurs, ils sévissent dans un univers impitoyable où  les jeunes de la génération Y et bientôt Z triment comme des esclaves pour des CDD de misère et où les quadras et les quinquas de la génération X mendient des piges payés au lance pierre.

Bref, Jean-Claude Bourret (76 ans) a au moins la décence de vivre sur Mars et Bruno Masure (69 ans, année érotique) se contente de tweeter avec son humour borderline qu’on adore. Mais les autres…

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 32 Linkedin white 83 Facebook white Twitter white Email white Plus white