7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

Franck Thilliez en 7 polars

Recommander Par Hervé Resse 12 septembre 2018

Franck Thilliez en 7 polars

Portrait de Franck Thilliez

ville de nemours
1 2 3 4 5 6 7

En un peu moins de vingt thrillers publiés depuis 2002, Franck Thilliez s’est imposé comme un des écrivains de langue française les plus inspirés dans le genre. Risquons-nous ici à conseiller 7 de ses romans… même si les autres sont également très bien…

Jadis informaticien, ses succès ont assez vite permis à Franck Thilliez de réaliser le rêve de tant d’autres : vivre des fruits d’une imagination… Pour le moins fertile. Encore faut-il saluer dans chacun de ses polars un travail de documentation souvent considérable : les avancées des sciences y tiennent une place de choix, nourrissant des plongées dans les sous-sols de l’âme humaine, surprenantes, et parfois même… totalement barrées, quoi que le plus souvent crédibles. Ajoutons toutefois qu’il lui arrive de roder - par moments- aux frontières du fantastique, convoquant alors quelques éléments d’irrationnel accentuant le suspense.

Si documentés qu’ils soient, et si imprévisibles leurs intrigues, les dénouements sont chez Thilliez indécelables, et c’est bien ce qu’on attend d’un bon polar, n’est-ce-pas. Résumons : Histoires ? Tordues, anxiogènes, vénéneuses. Personnages ? Sociopathes, tueurs en séries, pervers. Leurs mobiles ? Vengeance, assouvissement des instincts les plus sombres : le mal en mode majeur, capital, exterminateur. Quant aux flics, ils sont aussi frappés que ceux qu’ils pourchassent, ou peu s’en faut. 

Osons donc une sélection parfaitement subjective, mais fiable, de 7 Thilliez hautement recommandables. Entendons-nous bien, il ne s’agit pas ici de chroniquer, raconter. Soyez rassurés : ici point de « spoiler ».

1 Thilliez en 7 polars : Le manuscrit inachevé

Franck Thilliez en 7 polars

Le Manuscrit Inachevé de Franck Thilliez

ARIA&BOOKS

Le Manuscrit Inachevé est le dernier polar publié, pas encore disponible en version poche. Un « one shot », contrairement à de nombreux titres mettant en scène deux héros récurrents, flics de leur état. Deux intrigues ici s’entremêlent, pour un manuscrit dont la fin ne sera peut-être pas celle prévue par l’auteur, inventée par un autre (ce que l’on sait depuis l’incipit, no spoiling !). 

L’intrigue qui se dévoile au fil des pages ressemble à une autre déjà vécue par un des personnages. Qu’en déduire ? Il y a des disparitions inexpliquées, des personnages masqués derrière des pseudonymes, qui échangent des SMS et massacrent des malheureuses, qu’on retrouve défigurées, découpées. À la baguette, qui donc serait ce malade, planqué dans l’ombre, tandis qu’un autre croupit en prison, pour des affaires similaires ? Quelles raisons obscures, entre Grenoble et Berck dans le Nord, motiveraient toutes ces malfaisances ? 

Thilliez installe un climat déroutant, les dunes désertées de la côte d’Opale finissent par devenir un labyrinthe de questions à tiroirs. Original, addictif. Et déstabilisant.

2 Thilliez en 7 polars : Train d’enfer pour ange rouge

Franck Thilliez en 7 polars

Train d'enfer pour ange rouge de Franck Thilliez

ARIA&BOOKS

Après le dernier paru, retour sur le premier disponible, Train d'enfer pour ange rouge, en réalité le deuxième publié, mais « Conscience Animale » le tout premier, n’a pas été réédité. 

Franck Sharko, héros récurent, fait là son apparition en qualité de héros, après une petite place dans le premier roman. Dès ce premier Poche toujours disponible, la promesse était là : une attirance pour les situations torturées, les scènes de crime hallucinées, un flic pas loin de la camisole de force, capable de conduire son enquête, mais fracassé de l’intérieur par les cruautés de la vie. L’énigme n’était peut-être aussi alambiquée qu’elles le deviendraient plus tard (avec le temps, l’expression du talent, et la disponibilité d’un auteur à 100% dédié à son ouvrage). Mais aucun doute, il y avait là les ingrédients des succès à venir. Pour qui voudra suivre avec précision l’évolution psychologique de Franck Sharko au fil des titres où il apparait, commencer par celui-ci est la bonne porte d’entrée. Par la suite, il reviendra dans d’autres titres : Deuils de miel, Le syndrome E, puis dans Gataca, Atomka, Angor, Pandemia. Et naturellement, Sharko, paru en 2017, pour l’heure dernier en date de cette saga.

3 Thilliez en 7 polars : Rêver

Franck Thilliez en 7 polars

Rêver de Franck Thilliez

Rêver est l'un des plus étranges. Il joue avec nos nerfs et les chronologies, entraîne dans une histoire où les repères spatio-temporels sont sans cesse bousculés. L’héroïne souffre d’un trouble étrange et pour le moins déconcertant, la narcolepsie. Soit l’incapacité à maîtriser ses propres cycles de sommeil. Confondant dès lors rêve et réalité, cette femme, pourtant psychologue experte dans les affaires criminelles, se laisse happer par ce symptôme totalement imprévisible, qui l’entraîne au bord de la folie, ce qu’elle ne parvient à contrôler que par la douleur… 

Elle-même a survécu à un accident incroyable, dans lequel ont disparu son père et sa fille. Mais les circonstances en sont tordues, pleines d’incohérences. Tout se contredit, et voilà la psy contrainte de mener l’enquête sur sa propre histoire. Elle y est certes victime, mais peut-être, pourquoi pas, coupable ? Comment avancer quand tous les repères se confondent ? A vrai dire, on aime à se perdre dans ce dédale… Et pour corser l’histoire, Thilliez a occulté du roman un chapitre, disponible seulement sur le net…

4 Thilliez en 7 polars : La chambre des morts

Franck Thilliez en 7 polars

La chambre des morts de Franck Thilliez

Aria&Books

Dans La chambre des morts, apparait pour la première fois Lucie Henebelle, femme policière dont la vie passée et présente n’a rien d’un chemin de roses. À l’heure où nous la découvrons, elle se retrouve du côté de Dunkerque confrontée à une histoire bien bigrement mal embarquée. Deux chômeurs ont voulu punir l’entreprise qui les a licenciés. 

Euphoriques, ils font ensuite les guignols sur une route de nuit, jusqu’à renverser et faucher en voiture un homme… Lequel portait une valise lestée de deux millions d’euros. Nos deux branquignols décident de garder l’argent, en réalité destiné au paiement d’une rançon. 

Ce pitch entrainera la femme-flic, mère célibataire peu reconnue par ses collègues, dans un univers de psychopathes où elle trouvera enfin, pugnace et résolue, à affirmer ses talents d’enquêtrice. On retrouvera plus tard Lucie Henebelle dans « La mémoire fantôme ».

  Cet ouvrage, reçut en 2006 le Prix des Lecteurs « Quais du Polar », il est à ce jour le seul livre de Franck Thilliez adapté au cinéma. Mais Hollywood aurait dit-on acheté les droits pour plusieurs d’entre eux…

5 Thilliez en 7 polars : Vertige

Franck Thilliez en 7 polars

Vertige de Franck Thilliez

Chroniques d'une dévoreuse de cookies

Tout cela est bel et bon, mais puisque « le style c’est l’homme »… Question style, que vaut donc Franck Thilliez, dans un genre où le pire aime à côtoyer le convenable, mais où le meilleur est assez rarement de la partie ? Tout dépend naturellement de ce que vous espérez. 

Les policiers de haute volée côté littérature, soyons francs… sont par chez nous peu nombreux, en dehors de Simenon. Bien sûr il y a des Manchette, des Daeninckx, mais aussi une kyrielle d’auteurs dont le style et l’intérêt peuvent être inversement proportionnels à leur succès populaire, médiatique, marketing. 

Thilliez soigne sa narration, mais ne redouble pas d’effets inutiles. On est chaque fois pris d’abord par la situation de départ, l’histoire, et ce qu’elles vont engendrer de dinguerie et cruauté. Et il s’entend, même si tous les témoignages attestent que Franck Thilliez est un homme d’une grande urbanité, courtois, aussi peu sociopathe que les sont ces héros. 

Il impose un style direct, pas trop ampoulé, et qui ne freine (quasiment) jamais l’envie d’en savoir plus. Il évite le plus souvent les enflures, les longueurs, et c’est bien ainsi. On se laisse alors embarquer. 

Comme dans cette histoire a priori improbable dans Vertige : un homme se réveille. Il est au fond d'un grotte, ou d’un gouffre. À ses côtés sont deux inconnus et son chien. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville. Le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, et qui peut exploser s'il s'éloigne des deux autres. Pourquoi ? Comment ? Qui ? Où ?.. Tout cela pourrait paraitre cousu d’un fil un peu trop blanc. Il ne l’est pas tant que cela. Et la qualité de la narration fait qu’on se laisse embringuer, sans barguigner.

6 Thilliez en 7 polars : Le syndrome E

Le Syndrome E de Franck Thilliez

CHRONIQUES D'UNE DÉVOREUSE DE COOKIES

Thilliez avançait donc sur la voie du succès avec deux héros récurrents. Sans savoir peut-être lequel des deux choisir, pour enfoncer le clou, il fit donc se rencontrer les deux. Le Syndrome E raconte cette connexion de Sharko et Henebelle au détour d’une mission vraiment « zarbi ». Ces deux-là ne se quitteront plus. On les retrouvera par la suite en duo, dans la rue, puis à la ville ; dans Gataca, Atomka, Angor, Pandemia et jusqu’au dernier paru, Sharko. Dans l’intervalle ils auront même conçu des jumeaux (petite fixette de l’auteur, les histoires de jumeaux sont chez lui récurrentes).

Certains de ces romans (à l’exception du dernier), vont par groupes de deux (comme disait Jean-Marie Bigard dans un sketch fameux) ; ou si l’on veut parler comme il convient, constituent des « diptyques ». Même si rien n’est obligé, autant les aborder dans le bon ordre. 

Ce Syndrome E m’a semblé marquer une étape décisive dans la démarche créative de Thilliez. Sa tentation d’explorer les souterrains de la nature humaine, jusque dans les plus sinistres recoins, le conduit à partir de ce roman-là à traquer les déclinaisons du Mal dans ce qu’en pourraient dévoiler les neurosciences, la biologie, la génétique, la psychiatrie. Auparavant, la plupart des intrigues se déroulaient dans l’ancienne région « Nord-Pas-de-Calais », la sienne. Cette connaissance offrait aux ambiances, aux climats, une densité bien réelle, authentique. Réunir les destins d’Henebelle et Sharko aura ouvert à l’auteur des perspectives nouvelles, au plan de la narration. Ses héros voyagent ; au mal artisanal de tueurs en série bien de chez nous, vont succéder des orfèvres bien plus redoutables, connectés au dark web, et prêts à détruire à grande échelle…

7 Thilliez en 7 polars : Puzzle

Franck Thilliez en 7 polars

Puzzle de Franck Thilliez

The Lady & The Black Cat

Assez inspiré de nos univers audiovisuels, télé réalités où il faudra sans pitié détruire ses rivaux, ou randonnées en mode psychotique à la recherche de trésors improbables, Puzzle ne dépareille pas. Personnages détraqués réunis dans un théâtre mortifère, un ancien institut psychiatrique envahi de neige et de froid ; montées de tensions inextricables, tandis que le jeu de rôle doit conduire à la mort d’un des participants… 

Incompréhension complète des motivations souterraines, même si un beau pactole constituerait le prix accordé au vainqueur… Thilliez a peut-être signé-là son roman le plus « Jungien ». D’une psychologie des profondeurs, on en vient à frôler les abymes. Atmosphère glaçante et glaciale garantie. Diversement apprécié à sa sortie, si l’on en croit certaines chroniques qui valent d’abord à leurs auteurs de dévoiler ce qui mériterait d’être tu, je le tiens de mon côté pour un de ses meilleurs.

8 Et +

Et voici sa bibliographie complète, telle que nous la propose Wikipédia …

2002 : Conscience animale (CY éditions)

2004 : Train d’enfer pour Ange rouge, Éditions La Vie du Rail & «Rail Noir»/Pocket.

2005 : La Chambre des morts (Le Passage/Pocket)

Prix des lecteurs Quais du polar 2006

Prix SNCF du polar français 2007

Adaptation cinématographique par Alfred Lot en 2007

2006 : Deuils de miel (La Vie du Rail, «Rail Noir»/Pocket) et La Forêt des ombres (Le Passage/Pocket)

2007 : La Mémoire fantôme (Le Passage/Pocket)

2008 : L'Anneau de Moebius (Le Passage/Pocket)

2009 : Fractures (Le Passage/pocket)

2010 : Le Syndrome E 

2011 : Gataca (Fleuve noir/Pocket) et Vertige (Fleuve noir/Pocket)

2012 : Atomka (Fleuve noir/Pocket)

2013 : Puzzle et adaptation en bande dessinée chez Ankama par Mig7 en 2016

2014 : Angor (Fleuve noir/Pocket)

2015 : Pandemia (Fleuve noir/Pocket)

2016 : Rêver (Fleuve noir/Pocket)

2017 : Sharko (Fleuve noir/Pocket)

2018 : Le Manuscrit inachevé (Fleuve noir)

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black