7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Recommander Par Magali Hamon 20 juillet 2020

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été
pixabay
1 2 3 4 5 6 7

A l’aube des départs en vacances, la rédaction de 7x7 dévoile 7 coups de cœur à lire pendant la période estivale.

Si les vacances sont pour vous synonyme de lecture, voici quelques suggestions de romans et grands classiques à emporter sur la plage… ou pour les jours de pluie !

1 Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez (1967)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Dans ce roman phare de la littérature latino-américaine, l’auteur colombien Gabriel García Márquez dépeint la création, la vie et la décadence du village de Macondo pendant un siècle. Condamnés par une prophétie à vivre 100 ans dans la solitude, six générations de la famille Buendia connaitront les conflits économiques et sociaux, les guerres civiles, et les drames familiaux. Ils expérimenteront l’amour, l’espoir, la désillusion, le deuil, la nostalgie et… la solitude.

Pourquoi on a aimé

Nous sommes happés dès les premières pages par un univers singulier, empreint de magie et de fantaisie et peuplé de personnages hauts en couleurs, à l’instar des apprentis alchimistes et des gitans sur leur tapis volant …

A lire du même auteur :  

L'Automne du patriarche (1975)

Chronique d'une mort annoncée (1981)

L'Amour au temps du choléra (1985)

Le Général dans son labyrinthe (1989)

2 Belle du Seigneur d’Albert Cohen (1968)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Belle du Seigneur est le récit de la passion de Solal, diplomate et grand séducteur, et d’Ariane, jeune aristocrate candide et fantasque : une passion flamboyante qui peu à peu se désagrège. Sur près de mille pages, Cohen raconte un amour absolu, obsessionnel et destructeur où se mêlent la passion et la drôlerie, le désespoir et les exaltations du cœur.  Belle du Seigneur est considéré comme l'un des très grands romans de langue française du XXème siècle, qualifié de « chef-d'œuvre absolu » par Joseph Kessel. Ce roman-fleuve a reçu le grand prix du roman de l'Académie française.

Pourquoi on a aimé

A travers ce roman, Albert Cohen décrit le processus de la séduction, du désir et de l'amour avec une lucidité éclatante. La description des personnages est toujours très juste. L'auteur exploite toutes les subtilités qu'offre la langue française. 

A lire du même auteur

Solal (1930)

Le Livre de ma mère (récit autobiographique), Gallimard (1954)

Les Valeureux (roman), Gallimard (1969)

3 Le goût du bonheur de Marie Laberge (2000-2001)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Le goût du bonheur est une saga familiale en 3 tomes (Gabrielle, Adelaïde, Florent) dans laquelle le goût du bonheur l’emporte sur certaines conventions et les préjugés d'une société paroissiale et étouffante. À travers le destin de la famille Miller, Marie Laberge brosse une fresque du Québec des années 30 à la fin des années 60. On y évoque la crise économique, la guerre mondiale, la bataille des femmes pour l’obtention du droit de vote, l’omniprésence de la religion et de son code moral, l’arrivée de l’automobile. On suit d'abord Gabrielle, femme libre qui transgresse les règles de la rigide société québécoise des années 30, puis sa fille, Adélaïde, dans un Québec bouleversé par la guerre, et enfin Florent, créateur qui ne peut pas encore accepter d'être homosexuel, tout comme la société québécoise ne peut l'accepter.

Certains mots et tournures de phrases utilisés sont typiquement Canadiens, mais le petit lexique à la fin du roman vous éclairera. Le livre a reçu le Prix du grand public du salon du livre de Montréal (2001).

Pourquoi on a aimé

La force de cette trilogie tient dans l’intensité des personnages et leurs choix tout au long de leur vie. 

A lire du même auteur

Le Poids des ombres (1994)

Revenir de loin (2010)

Ceux qui restent (2015)

Traverser la nuit (2019)

4 Les cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini (2003)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Ce premier roman de Khaled Hosseini relate tout d’abord une histoire d’amitié entre deux garçons à Kaboul dans les années 70, Amir et Hassan dont la passion est de participer aux concours de cerfs-volants. L’un d’eux est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Une belle complicité qui volera en éclats après la trahison d’Amir. Trente ans après, alors qu'il est réfugié aux Etats-Unis, la possibilité de se racheter lui est offerte. Un appel du Pakistan le plongera sur les traces de son passé, au cœur d’un pays où les Talibans dictent leurs lois. Le roman traite avec délicatesse des thèmes de la culpabilité et de la possible rédemption. Ce roman a été cou­ronné par le Grand prix des Lec­trices d'ELLE en 2006 dans la caté­go­rie “Romans”.

Pourquoi on a aimé ?

D’une société paisible des années 70 où les cerfs-volants tournoient dans le ciel de la capitale, à l’Afghanistan totalitaire des talibans, Khaled Hosseini nous parle magnifiquement de son pays. Tour à tour bouleversé et effrayé par son récit, on découvre le destin tragique d'un peuple depuis trop longtemps en guerre.

A lire du même auteur

Mille soleils splendides (2007)

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes (2013)

5 Les matins de Jenine de Susan Abulhawa (2006)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Dans son premier roman, Susan Abulhawa retrace l’histoire tragique de toute une famille palestinienne sur quatre générations, sur fond de conflit israélo-palestinien, pendant un demi-siècle. En 1948, la famille d’Hassan et Dalia vit sereinement de la culture d’oliviers et d’agrumes dans le village de Ein Hod. Son destin bascule avec la création de l’Etat d’Israël quand ils sont brutalement conduits dans un camp de réfugiés. Leur fils cadet, Ismaël, est enlevé par un couple d’Israéliens qui lui cachera ses origines. L’ainé, Youssef, grandit en exil, prêt à toutes les extrémités. C’est leur sœur, Amal, partie étudier aux Etats-Unis qui raconte leur affrontement fratricide. Le roman a remporté le Best Book Award 2007 dans la catégorie « Fiction historique ».

Pourquoi on a aimé

Tiré des événements tragiques qui se sont succédés depuis 1948 sur cette partie du globe, ce bouleversant roman écrit avec finesse, pudeur et poésie apporte un éclairage intimiste mais impitoyable deux peuples prisonniers d'une spirale infernale.

A lire du même auteur

Le Bleu entre le ciel et la mer (2016)

6 Amour interdit de Nadia Tayar (2006)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Jeune Égyptienne en quête d'amour, Isabelle est attirée par les lumières de Paris. Jeune Français, styliste, Antoine est à la recherche de son identité sexuelle. De leur relation épistolaire naîtra un amour passionnel. Antoine idéalisera Isabelle et verra en elle l'incarnation de la femme qu'il aurait voulu être. D'un endroit à l'autre du globe, Nadia Tayar nous fait voyager à la découverte de cet amour insolite, où le cœur de l'un est esclave de l'autre. Antoine et Isabelle parviendront-ils à briser ces chaînes qui les enserrent ? Au travers de sa plume sensible, l’auteur nous démontre combien l'amour peut être sève de vie et d'espoir. 

Pourquoi on a aimé ?

Nous avons été captivés par ce voyage entre l'Orient et l'Occident et par les personnalités atypiques du roman, notamment Antoine dont la complexité interpelle le lecteur et le tient en haleine jusqu’au bout.

A lire du même auteur

Je suis né à 17 ans (2007)

L’équation du bonheur (2010)

Contrecoeur (2015)

7 Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra (2008)

Les 7 romans coups de coeur de la rédaction pour cet été

Dans ce roman qui pourrait être considéré comme une biographie romancée, Yasmina Khadra nous entraîne sur les traces de Younès, qui traverse les années terribles de l'accès à l'indépendance de l'Algérie. Confié à un oncle pharmacien, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noire et lie des amitiés indéfectibles. Le roman retrace ses amours, ses amis, les guerres intestines de l'histoire.  Alors que l'Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences, de déchirures et de trahisons, les ententes se disloquent. Cet ouvrage a été élu meilleur livre de l'année 2008 par le magazine Lire et a reçu le prix France Télévisions.

Pourquoi on a aimé

A travers ce roman, on sillonne l'Algérie coloniale des années 1936 à 1962 avec Younes. Ce que le jour doit à la nuit est un magnifique tableau de l'Algérie de cette période, tantôt conviviale et charmeuse, tantôt cruelle ou féroce. Une plume envoûtante et une sensibilité à fleur de mots. 

A lire du même auteur :

L'Attentat (2006).

Les Hirondelles de Kaboul (2002).

Les sirènes de Bagdad (2006).

Qu'attendent les singes (2014).

Commentaires

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black
Change Consent