Quel avenir pour la Nuit Debout  ?
Les Grecs ont tenu 99 jours place Syntagma, Occupy Wall Street a tenu deux mois à New York en 2011, les Espagnols se sont indignés par millions dès 2011 avant de se transformer Podemos et de changer la donne aux dernières élections municipales et législatives.
1 - La Nuit Debout se couche
2 - La Nuit Debout sème des graines
Oui, on ne peut pas passer son temps à débattre sur une place.
3 - La classe politique se renouvelle
Yanis Varoufakis l'a noté dans sa courte intervention du 16 avril : la Nuit Debout ne doit pas seulement être un lieu de renouvellement des carrières politiques.
4 - Tout le monde devient vegan
Le côté festival hippie du Larzac revisité n'a pas épargné la République, où des passionnés parlent de souffrance animale et vantent le régime locavore, ou mêmecrudivore, sous l'oeil ébahi des mangeurs de merguez et des buveurs de bière.
C'est pas comme le point 1 : la nuit se couche.
5 - Le mouvement fait plouf
6 - La République devient une Zad, en vrai
Dans ce scénario qui ne va pas plaire à Anne Hidalgo, la Place de la République devient un lieu dédié exclusivement au débat public, 365 jours sur 365, dans un genre de festival permanent.
7 - C'est la révolution qui s'annonce
Vous êtes déjà en train de faire la moue.