7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

7 conseils écolo pour les vacances

Inspirer Par Robin Servais 25 juillet 2018

7 conseils écolo pour les vacances

Tous les conseils pour des vacances écologiques. 

pixabay / 12019
1 2 3 4 5 6 7

C’est enfin l’été et l’heure des grands départs en vacances. L’idéal pour oublier la routine, le stress et tous les autres tracas du quotidien. Mais pendant les vacances, gardons les bons réflexes pour protéger la planète. Alors avant de partir, voici 7 conseils pour être éco-responsable en vacances. 

Au quotidien, vous êtes éco-responsables, vous triez vos déchets, vous faites attention à votre consommation d'électricité. Des habitudes à préserver, et ce même en vacances. Car qui dit vacances dit déplacements, très lointains parfois, et qui dit déplacements dit pollution. Mais les déplacements ne sont pas la seule source de pollution et cela fait que le tourisme de masse est à l’origine de 10 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Il existe pourtant des moyens simples de préserver l’environnement tout en passant des vacances totalement détendues, et ce dans tous les domaines. En voici 7.

1 Conseil écolo : Choisir le mode de transport

7 conseils écolo pour les vacances

La voiture est bien moins polluante que l'avion

pixabay / free-photos

L’avion, c’est bien pratique, ça permet d’aller si loin en peu de temps. Seulement voilà, c’est aussi, et de loin, le mode de transport le plus polluant. Et bien sûr, plus le trajet est long moins ça n’arrange la planète.

L’avion est le deuxième mode de transport privilégié par les Français pour leurs vacances, après la voiture. Ce mode de transport rejette deux plus de CO2 au kilomètre qu’une voiture. Il existe en ligne des calculateurs permettant de déterminer la quantité de CO2 rejeté en fonction du trajet en avion effectué. Si pour ces raisons vous privilégiez la voiture, il exige également des moyens d’être éco-responsables en optant notamment pour le covoiturage. Vous pouvez aussi pratiquer une conduite permettant de réduire votre consommation de carburant. Cela passe par un bon entretien de votre véhicule, un chargement modéré ou encore par une utilisation limitée de la climatisation. Si vous prévoyez d'acheter une voiture prochainement, vous pouvez vous tourner vers l'électrique. Enfin, si vous souhaitez un déplacement le plus écologique possible, choisissez les transports en commun tels que le train ou le bus, bien moins polluants. 

Une fois arrivé sur votre lieu de villégiature, il appartient à chacun d’adopter la bonne habitude. Privilégiez la marche à pied ou le vélo pour les petits trajets et n’utilisez votre véhicule que si cela en vaut la peine. On est en vacances, on n’est pas pressés. 

2 Conseil écolo : Respecter la nature

7 conseils écolo pour les vacances

La nature ne mérite pas de recueillir nos déchets

pixabay / ritae

En vacances, l’une de nos activités favorites est de sillonner la nature, à la recherche de calme. Et pour que la nature reste ce que l’on aime qu’elle soit, c’est à nous de nous en donner les moyens. Il convient donc de jeter ses déchets ou à défaut de poubelle de les emporter. Car les laisser sur place est source de pollution mais aussi de danger pour la faune. Un animal pourrait par exemple s’étouffer avec un simple sac en plastique. De plus, certains déchets sont très longs à se dégrader: 5000 ans pour le verre, 450 ans pour les sacs en plastiques, entre 100 et 1000 ans pour les bouteilles en plastique, 1 à 2 ans pour les mégots de cigarette. 

3 Conseil écolo : Opter pour le tourisme vert

7 conseils écolo pour les vacances

Des agences se sont spécialisées dans le tourisme vert

pixabay / ejaugsburg

Le concept date des années 1980 mais il n’a jamais été aussi tendance. L’écotourisme, ou tourisme vert, est comme son nom l’indique un mode de tourisme plus écologique, ayant un faible impact sur l’environnement.  

Certaines agences de voyage se sont ainsi spécialisées dans le tourisme vert et rivalisent d’idées ingénieuses. Saïga vous propose ainsi de découvrir la nature en observant la faune et la flore. Terres Sauvages vous emmène mener des expéditions en pleine nature tout en compensant le trajet en avion par le financement d’énergies renouvelables. Voyages pour la Planète choisit de son côté de ne proposer sur son site que des hébergements soucieux de leur impact sur l’environnement et engagés financièrement dans la protection de la nature. Enfin, il existe des groupes ou associations proposant des hébergements engagés dans la protection de l’environnement. Parmi eux, Accueil Paysan vous propose des hébergements et des activités pédagogiques autour de l’échange entre monde urbain et monde rural. Cap France, réseau de villages de vacances, s’engage en faveur du patrimoine naturel. Les Hôtels au naturel s’implantent uniquement dans les parcs natures régionaux français et s’engagent à utiliser des produits respectueux de l’environnement. Enfin, Ceveo vous propose des logements dans lesquels ils s’engagent à respecter une dizaine de propositions visant à respecter l’environnement. Alors n’hésitons plus à nous tourner vers le tourisme vert, il y en a pour tous les goûts.

4 Conseil écolo : Se tourner vers les produits locaux

7 conseils écolo pour les vacances

En privilégiant les produits locaux, vous ferez un geste pour la planète

pixabay / photomix-company

Lorsque l’on découvre une nouvelle région, il est dans nos habitudes de découvrir les spécialités locales, gastronomiques essentiellement. Une bonne habitude prônée par le Ministère de l'Agriculture et qu'il faut préserver car cela permet de faire un geste pour l’environnement. La notion de produit local se détermine en fonction de la distance entre son lieu de production et son lieu de consommation, qui doit être strictement inférieure à 160 kilomètres maximum. Acheter local permet bien évidemment de consommer des produits dont l’approvisionnement a généré moins d’émissions polluantes. Et en plus, vous ferez un geste pour l’économie locale. Il est bien sûr conseillé de se renseigner à l’avance sur l’origine des produits, d’autant que les cas de faux produits locaux sont nombreux. Il est également conseillé de se tourner vers le circuit-court. Cette notion s’applique lorsqu’il n’y a au maximum qu’un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur et est également valable lorsque le producteur vend au consommateur. 

5 Conseil écolo : Se protéger du soleil sans polluer

7 conseils écolo pour les vacances

Se protéger du soleil c'est bien, sans polluer c'est encore mieux

pixabay / dimitrisvetsikas1969

L’été, pour bien profiter du soleil, il est bien sûr essentiel de s’en protéger. L’une des solutions majeures s’appelle bien sûr la crème solaire. Seulement voilà, certaines d’entre elles sont particulièrement nocives pour l’environnement, et notamment pour les fonds marins et les coraux, alors que ces derniers constituent l’environnement naturel de nombreuses espèces marines. Une situation pouvant donc se révéler dramatique, au point que l’état insulaire américain d’Hawaï a émis en mai 2018 l’idée d’interdire totalement les crèmes solaires nocives pour l’environnement sur les plages du territoire. Pour faire un geste pour l’environnement, il faut donc opter pour des crèmes constituées de filtres minéraux au lieu de produits chimiques. 

D’autre part, à l’ère des nouvelles technologies, d’autres solutions existent pour mieux se protéger du soleil, et aussi utiliser la crème solaire à bon escient. Parmi elles, voici un capteur d’UV de la marque La Roche Posay, du groupe L’Oréal. UV Sense, c’est son nom, se colle sur votre ongle. Relié à une application, il surveille pour vous les dangers de votre exposition au soleil. La technologie n’épargne décidément aucun domaine.

6 Conseil écolo : Éviter les insecticides

7 conseils écolo pour les vacances

Pour éradiquer les moustiques, oubliez les insecticides !

pixabay / iksuperboy

Si l’été est bien évidemment la saison préférée de la majorité d’entre nous, tout n’est pas non plus parfait en cette période de l’année. On vient de le voir, l’été peut rimer avec coups de soleil mais aussi avec moustiques et toutes sortes d’autres petites bestioles désagréables. C’est ainsi que le marché des insecticides marche plus que bien en été. Mais avant d’acheter ses munitions contre les insectes, la question que l’on se pose généralement est celle de savoir lequel sera le plus redoutable. Or, la question écologique est généralement oubliée. Les insecticides restent en effet des pesticides particulièrement nocifs, pour l’environnement comme pour notre santé. Certains d’entre eux sont également inflammables. Ainsi, il semble essentiel de se tourner vers d’autres méthodes pour éviter l’ensemble des insecticides. Parmi ces solutions figure les traditionnelles moustiquaires ou bien encore des pièges attirant les insectes par leur couleur ou bien leur contenu. Il existe également des pièges collants, destinés le plus souvent aux mouches mais pouvant aussi recueillir d’autres sortes d'insectes. Alors, pour se protéger des invasions, mieux vaut faire preuve d’un peu d’imagination.

7 Conseil écolo : Faire des barbecues moins polluants

7 conseils écolo pour les vacances

Privilégiez le gaz ou l'électricité pour vos barbecues

pixabay / moerschy

L’été, c’est bien sûr avant tout l’occasion de partager des moments conviviaux. Et parmi eux, l’incontournable barbecue. Et c’est encore mieux si on le fait sans polluer. Pour cela, il est nécessaire de bannir le charbon de bois. En émettant des gaz à effet de serre et des particules fines, le charbon de bois est nocif pour l’environnement comme pour notre santé, notamment à cause de la combustion du gras. De plus, la production de charbon de bois est susceptible de participer à la déforestation de la planète. En prime, les allumes-feu liquides à base de pétrole contiennent des composants organiques volatils. Mais en dépit de ces éléments, il ne faut pas pour autant se priver de faire des barbecues. Pour cela, il faut simplement se tourner vers les barbecues au gaz ou les barbecues électriques bien moins polluants, même si ces derniers sont consommateurs d’énergie. 

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black