7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons d’aimer la pluie

S'étonner Par Slimane-Yann Ammor-Bihan 06 mai 2017

Sfrhvjprzr6tfvhxj8k6

Ryan Gosling et Rachel McAdams dans une scène inoubliable d'un film sur la maladie d'Alzheimer.

The notebook
1 2 3 4 5 6 7

Et si on arrêtait de se plaindre dès qu’il pleut ? La pluie est une source inépuisable de bienfaits… et d’inspiration.

Tiens, il pleut. Comme il n’y a pas encore d'élections, etouf, pas d'attentat, on n’a pas grand-chose à commenter. Sauf le temps qu’il fait. Mais c’est toujours pour s’en plaindre.

Faut pourtant pas en faire tout un plat ! Certes, de crues en drames, la pluie peut provoquer des tragédies. De tout temps, le temps apporte ses bienfaits comme ses tourments. 

Mais essaye de prendre un peu de recul. Même avec les inondations, oui. T'as vu comme c'est beau Chambord qui se mire dans l'eau ? On croirait Azay-le-Rideau. Et puis d’abord en novembre, janvier ou mai, c’est normal qu’il pleuve dans ton pays tempéré. 

Moi, la pluie, ça me plait, ça me botte et ça me sied… et je te dédie cette ode à l'ondée.

En mai, fait ce qu'il pleut ! 

1 "La pluie ne mouille que les cons"

Mwqsecap981cqkfedjc3

"Senor MétéoQuando dit qu’il fait beauSenor MétéoAh gla gla qué frigo" Carlos, le poète.

C’est de l’humour breton, bon. C’est du Kersauson, quoi. Mais c’est aussi une philosophie. A force de passer ta vie bien pépère dans ta bagnole, dans ton métro, dans ton bureau, dans ta maison, tu voudrais aussi être au sec à l’air libre. Seulement le truc, c’est justement qu’il est libre comme l’air, l’air ! Tu me suis ? En passant notre vie enfermée entre des murs de bétons ou de tôle métallisée, on oublie les éléments. 

Mais retrouve donc l’harmonie avec la nature, prends des saucées, inonde-toi d’ondée, n’aie pas peur : ça mouille, ça mord pas. C’est même bon pour la peau, qu’ils disent sur les sites de nanas. D’accord, ça se discute, quand les gouttes sont acides, mais t’as bien compris le principe. Tu ne vas passer ta vie sous un ciel bleu. C’est d’un ennui ! C’est fake comme un instagram un ciel bleu « des pays imbécile' où jamais il ne pleut ». C’est du Brassens, ça. Ecoute aussi Baudelaire, tiens : « Aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages! ».

2 Pays pluvieux pays heureux

A139442duhpt1cxlttx3

Tu l'as déjà vue bronzée la petite sirène ? 

bjaglin Flickr

La misère est plus belle au soleil, qu’il disait l’autre. Parole de riche, oui ! C’est pas du tout ce que disent les enquêtes sérieuses. Tu sais où vivent les gens les plus zeureux zau monde? Au Danemark ! Tu l’as déjà vu bronzée la petite sirène ? Si tu fais abstraction de la Suisse (numéro 2)  tempérée et de l’Australie (numéro 8) au climat contrasté, voilà le top ten : l’Islande, la Norvège, la Finlande, le Canada, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et la Suède. Que des pays bien verts – et pour cause ! - où il flotte quand il ne neige pas.

3 La pluie, c’est la vie

O7io0o6jjvdpzwojylxn

Hiroshige , peintre de l'averse.  "Pluie de nuit à Karasaki, de la série des Huit Vues de Omi"

Tu préfères le désert ? Souviens toi que, première, deuxième, troisième génération…. nous sommes tous des enfants de paysans. Quand il pleut, l’herbe est verte et les vaches sont contentes. On remplit les réservoirs et les barrages. L’eau de pluie, peu calcaire et peu minéralisée, est meilleure pour les plantes nous apprend d'ailleurs un blog auvergnat. Demandez aux Bretons qui ont vécu 4 mois sans pluie, s'ils ne sont pas contents de la voir revenir. Ils sont allés jusqu'à inviter Hollande pour qu'il flotte

4 La pluie, c’est sexy

Ah rouler des pelles et laper l’épaule sous la pluie… Non mais t’as vu comment Scarlett Johanson pratique l’aqua love ? La pluie, y a rien de plus sexy. L'averse, c'est renversant. L’été, toutes les filles sont en wet tee-shirt et bouclent des cheveux comme des brebis. Car, contrairement à ce que voudraient vous faire croire Remington, L’Oréal et Babyliss pour refourguer leur camelote à lisser, nous, les garçons, on aime les bouclettes qui ondulent sous l'ondée.

5 Vive la vie sous parapluie !

Upk0wqlxgc9e4pid2dio

Et ils eurent beaucoup d'enfants...

C’est un toit suspendu, un ciel miniature, une voute portative… C’est la décapotable du piéton : déplier un parapluie, c’est faire surgir un fragile cocon ouvert à tous les vents. C'est s'immiscer sous un sein pour écouter le clapotis, clopin clopant. Regarder de haut un troupeau de parapluies fluctuant sous la flotte est l’un des plus beaux spectacles en ville. 

Le parapluie, c’est une invention formidable et un exemple à méditer. Les Anglais et les Français s’en disputent of course la paternité. Mais c’est le mythe anglais qui est le plus édifiant, une belle histoire d’innovation disruptive à la Uber. Un certain Jonas Hanway aurait fabriqué les premiers parapluies en 1756. Et il s’est mis à dos les snobs et les taxis : « Les postillons virent en cet ustensile un concurrent déloyal, et les personnes fortunées le boudèrent, estimant que posséder un parapluie laissait supposer que l’on ne pouvait s’offrir une voiture », relate le retropolitain.

T’en apprends des choses avec 7x7, hein ! Allez révise ton Victor Hugo en prime :

L'inventeur le plus humble est raillé. 

Hanway invente le parapluie et meurt ridicule, 

après avoir été trente ans suivi, 

chaque fois qu'il pleuvait, 

des éclats de rire de toute la ville de Londres.

(Philosophie prose, 1860-65)

6 On peut danser, chanter… et sauter sous l’averse

Plouf. Et replouf. Gene Kelly ne se contente pas de danser, il saute à pieds joints dans la flotte et se douche le reste du temps. Ah sauter dans une flaque de flotte… quel petit bonheur régressif. Ah faire en famille pour retrouver le lien avec la nature comme le raconte fort bien cette maman québécoise.

7 Les poètes gouttent fort les gouttes

Il n ‘y a pas que Baudelaire et Hugo. La pluie, c’est de la poésie en trombe.

Théophile Gautier : 

Je crois qu’il va pleuvoir : – la bise ouvre ses flancs,

Et par la déchirure il sort des éclairs blancs 

Ça déchire, non ?

Et Verlaine, alors :

Il pleure dans mon cœur

Comme il pleut sur la ville ;

Quelle est cette langueur

Qui pénètre mon cœur ?

On en chialerait

Et Prévert à Brest, Barbara à Nantes… Mêmes les Béruriers noirs :

La pluie frappe d'un coup

Le voleur de passion

Elle assomme le fou

Les esprits en fusion

Elle envoie ses cordes

Aux pendus qui bandent

Elle inonde les corps

Qu'on lui fait en offrande 

Je dis respect.

Brassens encore :

Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps,

Le beau temps me dégoûte et m' fait grincer les dents. 

Brassens toujours : 

Un p’tit coin d’ parapluie,

Contre un coin d’ paradis. 

Elle avait quelque chose d'un ange

Heu, Il était une fois : 

Hou ! Viens faire un tour sous la pluie, oui

L'amour au soleil, ça m'ennuie, oui

On fera le tour de Paris

C'est joli

Bon j’arrête.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

En vidéo

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 6 Linkedin white 91 Facebook white Twitter white Email white Plus white