7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

7 Les poètes gouttent fort les gouttes

Il n ‘y a pas que Baudelaire et Hugo. La pluie, c’est de la poésie en trombe.

Théophile Gautier : 

Je crois qu’il va pleuvoir : – la bise ouvre ses flancs,

Et par la déchirure il sort des éclairs blancs 

Ça déchire, non ?

Et Verlaine, alors :

Il pleure dans mon cœur

Comme il pleut sur la ville ;

Quelle est cette langueur

Qui pénètre mon cœur ?

On en chialerait

Et Prévert à Brest, Barbara à Nantes… Mêmes les Béruriers noirs :

La pluie frappe d'un coup

Le voleur de passion

Elle assomme le fou

Les esprits en fusion

Elle envoie ses cordes

Aux pendus qui bandent

Elle inonde les corps

Qu'on lui fait en offrande 

Je dis respect.

Brassens encore :

Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps,

Le beau temps me dégoûte et m' fait grincer les dents. 

Brassens toujours : 

Un p’tit coin d’ parapluie,

Contre un coin d’ paradis. 

Elle avait quelque chose d'un ange

Heu, Il était une fois : 

Hou ! Viens faire un tour sous la pluie, oui

L'amour au soleil, ça m'ennuie, oui

On fera le tour de Paris

C'est joli

Bon j’arrête.

Partager 6 Linkedin white 91 Facebook white Twitter white Email white Plus white