7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons d'être rolandophile (et fière de l’être)

S'étonner Par Rita Mazzoli 24 mai 2016

Gcgihwtzyjanafapu7my

Le centre de la terre

Patrick Kovarik AFP
1 2 3 4 5 6 7

Le snobisme, ce n’est pas d’aller à RG, c’est de détester le tournoi !   

Adieu amis, mari, femme, enfants. Tous les ans, fin mai, des millions de terriens sont gagnés par la fièvre de la terre ocre et de la petite balle jaune. Roland Garros devient leur centre d’attraction.. Dans les gradins ou dans un fauteuil, on hurle « allez » dans toutes les langues. Vamos, come on, davaï, davaï, forza !  

Sous le soleil ou sous la pluie, les gradins frissonnent de plaisir devant un revers gagnant,  un coup droit long de ligne, une volée croisée. Et qu’importe que Roland soit devenu une foire, une TG géante pour les marques et the place to be des VIP. Pendant quinze jours,  pour ces terriens, il n’y a rien d’autres au monde que Roland et ses gladiateurs. Et ils ont sept fois raison.

1 La malédiction de la terre battue

I6r86zn7l4wqdfylz1wb

Une grosse larme de joie pour Roger après sa première victoire en 2009... après 11 participations !

Lever la coupe des Mousquetaires ! Un rêve, une ambition, une sérieuse option pour conquérir le Saint Graal : inscrire les quatre tournois du Grand Chelem à son palmarès. Ils ne sont que 7 à avoir réalisé cet exploit. Pour deux d’entre eux, Roger Federer et André  Agassi il aura fallu 11 participations avant de triompher de la terre battue de Roland Garros et inscrire leur nom au Panthéon du tennis. Cette année encore, Novak Djokovic, tentera de les rejoindre. Après trois finales perdues, Nole parviendra-t-il enfin à vaincre la malédiction de la Porte d’Auteuil ?

Rien n’est moins sûr. Malgré leur talent et leur flamboyance John McEnroe, Jimmy Connors, Stefan Edberg, Boris Becker, Pete Sampras sont restés sur leur faim. Et leurs déboires entretiennent la légende. Sur la terre ocre, il n’est pas rare que le petit poucet, soutenu par une foule en délire, croque l’ogre d’un contre en revers ou d’un coup droit sorti de nulle part. Du grand art ! De l’émotion à l’état pur.

2 Roland, ça sent l’été

Wzzl0yi898niybiiim6c

Petite robe et panama tendance été pour Diane Kruger 

Instagram

Bon d’accord, la météo est souvent désastreuse, il n’empêche, la terre de Roland, c’est l’avant goût du sable chaud, de la plage. Bref des vacances. C’est à Roland que tu prépares ton corps au bronzage, que tu essaies tes chapeaux, tes lunettes de soleil et la petite robe qui va bien avec. Que tu testes la nouvelle crème solaire indice 70 et que tu pries en silence pour que ce méchant coup de soleil ne trahisse pas ta présence dans les tribunes alors que tu étais censé être en télétravail.

3 C’est beau un plongeon sur la terre battue

Sx0iq84omycersbaxfxv

Superman avec une raquette.

La terre battue de Roland, c’est la promesse de glissages et de plongeons acrobatiques. Et c’est tellement beau et spectaculaire un plongeon, lorsque c’est exécuté par Gaël. Bon, cette année, il ne sera pas là mais il reste Grigor ! (Dimitrov pour les non intimes).

Erreur on me dit dans l'oreillette que Grigor n'a pas passé le premier tour. Grosse déception mais on est positif. Il y en a forcement un inconnu sorti des qualifs qui va nous faire le show. C'est ça aussi le charme de RG.

4 Tous les tennismen sont tes potes

V8qj0w8qcboyqdrxjfv4

Le paradis des selfies.

Rafa, Rodgeurrrr, Stan, Andy, Maria, Serena, Jo. Dans les allées de Roland et dans les tribunes, c’est comme dans la cour de récré ou  dans The Voice, tout le monde s’appelle par son prénom et tu interpelles les cadors comme tu le fais avec ton partenaire de double au TC Gennevillois. Et pour cause. Roland, c’est la fête du tennis. Une fête à laquelle tu contribues depuis des années. Les 27 euros de ta licence FFT, c’est dans la vitrine RG qu’ils sont investis.

5 Du people, du people et encore du people !

Qyqzjxbwmmv82qtsnnbj

Effet rétro pour star assortie

twitter

15 jours à Cannes et te voilà perdu face à l’actu people nationale. Ouf, avec Roland tu vas pouvoir remettre tes fiches à jour. Le spectacle est autant dans les tribunes que sur les courts. Mieux, Roland Garros, c’est le seul endroit au monde où tu peux  croiser les people sans avoir à subir leur art, leur état d’âme leur promo et leurs fans ! N’est-ce  pas Patrickkkkkkkkkkkkkk

6 Ca te donne de l’audace

Ton meilleur classement, c’est 30/2 et d’habitude, ça te plombe le moral au moment de servir contre ce 15/2 qui t’a mis deux roues de bicyclette au dernier tournoi de Bernieres-sur-Mer. Ca c’est avant RG parce qu’après la quinzaine, tu te sens pousser des ailes. Tu deviens optimiste, tu as vu des rois et des reines vaciller devant des outsiders, des wild cards. Tu sais que la glorieuse incertitude du sport n’est pas  qu’une formule journalistique. Tu penses à Francesca Schiavone,  Li Na,  Robin Söderling et tu te dis que tout est possible, que tant que tu n’as pas serré la main de ton adversaire, rien n’est perdu.  

Ils l’ont fait, tu peux le faire et tu vas enfin lui mettre une fessée à ton pire cauchemar.  L’air de rien c’est le premier pas vers la victoire. 

7 C’est le plus beau tournoi au monde !

Ils et elles le disent chaque année. Paris est la plus belle ville du monde et Roland,  leur tournoi préféré. Celui auquel  ils rêvaient de participer dès qu’ils ont eu une raquette en main. Pour une fois que des étrangers riches et célèbres ne font pas de french bashing, ça fait du bien à l’ego.  Ils disent ça de tous les tournois auxquels ils participent.  C’est vrai, mais on s’en fiche. Etre au centre de la terre tous les ans pendant 15  jours,  c’est tellement bon  que on se lasse pas de l’entendre. 

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

En vidéo

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 2 Linkedin white 45 Facebook white Twitter white Email white Plus white