7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons de lire "7", 42e Prix du livre Inter

Découvrir Par Elise Thiebaut 06 juin 2016

We8dxbpfvqv9bspetrpc

Les sept nains n'ont qu'à bien se tenir car ce livre est géant !

GALLIMARD
1 2 3 4 5 6 7

On n'allait pas laisser passer ça : Tristan Garcia vient de remporter le prix du livre Inter pour son roman '7', publié chez Gallimard. Mise en bouche garantie sans spoiler !

C'est son septième roman, il comprend sept nouvelles, la dernière étant elle-même découpée en sept récits... Tristan Garcia souffre de la même obsession que nous et son roman nous confirme – si besoin était – que la magie du chiffre 7 opère aussi sur la littérature. Captivant comme une série, vertigineux comme un champignon hallucinogène, émouvant comme une chanson populaire, "7" a tous les ingrédients du chef d'œuvre. On y passera sûrement une partie de l'été, et je doute que quiconque puisse le lâcher avant de l'avoir terminé. 

Ce livre qui nous parle du sens de la vie, de mondes parallèles, de beauté fatale et d'extraterrestres accomplit enfin un autre prodige : contrairement à certains qui se vautrent dans la haine de soi et de l'autre pour donner corps à leurs histoires, Tristan Garcia, né en 1981, un mois et cinq jours avant l'élection de François Mitterrand, ne se départit jamais de son humanité. Même si, à n'en pas douter, il est un extraterrestre de la littérature. La preuve : il imagine dans une de ses nouvelles un monde où le régime communiste a remplacé le régime d'avant-l'été... 

Pour vous mettre l'eau à la bouche, voici donc sept raisons de lire "7", en sept extraits "identifiants" et autant de "mots de passe" qui vous aideront à vous mettre très vite à la page... 

1 Si vous rêvez d'avoir de nouveau 17 ans...

... Rappelez-vous ce qu'était vraiment votre jeunesse

Identifiant : "Moi, je vendais du présent et ça, tout le monde peut se l'offrir. Libre à vous d'appeler ça de la drogue, à l'époque je préférais dire : de la chimie. La vie, c'est quoi ? Normalement, c'est simple : protéines, ADN, double hélice et moclécules... Mais c'est dur de se sentir vivant dans notre monde de merde."

Mot de passe : L.I.C.N.

2 Si vous êtes fan de musique au point de perdre la tête...

... découvrez ce que sont réellement les tubes d'aujourd'hui

Identifiant : "Peut-être les neuf mesures dataient-elles d'un futur très lointain, peut-être qu'elles n'étaient pas à moi. Après tout, gravé sur les rouleaux en bois de Sélène il y avait la musique du monde jusqu'à la fin des temps : qu'est-ce qui m'assurait que ce morceau était la musique de demain plutôt que celle du siècle prochain ?"






Mot de passe : Massenet

3 Si vous vous demandez à quoi les top-models doivent leur insolente beauté...

... Dites-vous que quelqu'un paye forcément pour que l'illusion soit parfaite.

Identifiant : "Trois mois plus tard, à l'automne, lors d'une soirée à New York, un richissime homme d'affaires asiatique but quelques verres de Chardonnay de trop et voulut expliquer aux trois mannequins qui l'entouraient le sens de la vie, ainsi souvent que font les hommes de pouvoir quand ils sont en confiance."

Mot de passe : Mornay

4 Si vous pensez-que le communisme n'est pas mort

... Faites bien attention aux différents sens possibles du mot "révolution"

Identifiant : "J'arrive à me représenter ce que sera la révolution. Vous, vous en avez peur. Vous voulez la révolution parce que vous voulez être révolutionnaires. Moi, je suis révolutionnaire parce que je veux la révolution. Vraiment. Je veux que le monde change."

Mot de passe : Saint-Ouen 1973

5 Si vous croyez aux extraterrestres...

... Ne pensez pas pour autant qu'ils vont vous sauver

Identifiant : "L'aventure était patiente : elle les attendait toujours."

Mot de passe : L'hypothèse

6 Si vous voulez abattre les frontières

... N'oubliez pas celles qui sont à l'intérieur de vous

Identifiant : "Les nouvelles générations rejetant violemment internet et le monde d'après la crise et d'après la guerre ont adopté la Clôture à la surprise générale de leurs aînés qui se croyaient tolérants et libéraux."

Mot de passe : Hémisphère

7 Si vous trouvez que l'éternité c'est long, surtout vers la fin...

... N'oubliez pas l'adage : "Rien ne sert de mourir, il faut souffrir à point".

Identifiant : "A l'âge de dix ans, j'ai commencé à envisagé la forte probabilité d'être mortel." 

Mot de Passe : Faut que ça saigne

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Découvrir

Partager Linkedin white 7 Facebook white Twitter white Email white Plus white