7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons de ne pas t’installer à Bordeaux

S'étonner Par Slimane-Yann Ammor-Bihan 30 juin 2017

Tshlqeft9lpmxt0b9lui

Ils appellent ce coin le miroir d'eau à Bordeaux...

Hailé F/FLICKR
1 2 3 4 5 6 7

Elle est désormais à deux heures de Paris ! Mais a ville la plus attractive de France, la plus tendance, la plus agréable… est aussi la plus  pluvieuse,  l’une des plus sales et des plus chères ! Sinon, oui c’est beau. Mais y a pas de boulot. 

Parisien, mon ami, mon frère. Ou Nantais, Lillois, Lyonnais… Tu es comme 4 Français sur 10, tu veux vivre et travailler à Bordeaux. Tu as compris que le  TGV allait te propulser sur les bords de la Garonne en 2 h 04 chrono tout en creusant le déficit de la SNCF. Tu crois tous ces reportages qui te disent que c’est la presque plus belle ville de France après Paname. Tu t’imagines faire des stages d’œnologie le week-end, tu te vois aller au travail à vélo, prendre le tram pour faire des courses dans des marchés bios et l’autoroute pour plonger dans le "Bassin" comme ils disent ici, le week-end. Tu crois qu’ils sont bobos comme toi mais moins parigophobes que le reste de la France. Tu crois vraiment ça ? Mais les Bordelais ne veulent pas de toi ! 

(mise à jour du 28 février 2017 : si ne me crois toujours pas, va donc écouter les discours de bienvenue du FLBP - Front de Libération Bordeluche face au Parisianisme !)

Tu t’en fous ? Alors découvre ces 7 bonnes raisons de ne pas devenir Bordelais… même si leurs femmes sont girondes comme disait maître Desproges...

1 C’est un peu la ville de la loose

Dusqu915yofiyvw8xgll

Tu te disais qu’avec Juppé Président, Bordeaux allait un peu devenir capitale, qu’on y organiserait une exposition universelle ou des Jeux Olympiques, qu’on décentraliserait les ministères de l’agriculture et de la culture, bref que l’argent coulerait à flot dans les futs. Raté ! Ils ont renvoyé le Prince d’Aquitaine dans sa tour abolie.Son étoile est morte et son luth constellé. T’as envie de te retrouver tête-à-tête avec ce ténébreux, ce veuf, cet inconsolé ? Bonjour la déprime !

2 Cette ville n’est pas capitale

Z7wd4gynqbkjo17dgbbo

Pourtant, c'est vrai qu'elle aurait de la gueule comme capitale.

Wikimedia

Pire : quand Bordeaux fut  une capitale (provisoire), c’était en 1870 et en 1940. Pas terrible comme karma. Donc, comme c’est pas une capitale, ça veut dire que si tu bosses dans des métiers qui n’existent quasi qu’à Paris dans un pays centralisé (journaliste, communiquant, intello précaire, comédien, président de la Rep..), c’est pas la peine de te déplacer, ici les places sont déjà prises. Si par chance t’as trouvé un boulot à Bordeaux, ton/ta conjoint.e n’en trouvera pas. Si t’as pas de boulot à Paris, regarde le taux de chômage du coin (9,8 en Gironde contre 7,7 à Paris). Ça calme, hein.

3 Mais c’est la capitale des crottoirs

Ymwlbhcvupxumawyjuc9

Dazibao bordelais

SYAB

Tu te souviens Paris avant Delanoë ? Toutes ces merdes de iench qui maculaient les crottoirs parisiens. Et les motos crottes qui rataient la cible. Et puis est arrivé Contassot et ses hordes de khmers verts intransigeants qui ont mis à l’amende les mémères à toutous.

Hé bé, Bordeaux sous Juppé, c’est comme Paris sous Chirac. Des tonnes d’immondices partout. Et personne pour ramasser.

4 Pas de place pour les poussettes

Lr3gzzlz5aedtolmvge8

No comment.

SYAB

Ils ont des trottoirs,  on dirait des baguettes. Et quand ils sont plus larges, fais gaffe où tu mets les pieds (voir point 3). 

5 Ça coûte déjà une blinde à cause de toi

Li5tkieetxukbkxdk0wd

Une échoppe bordelaise : quand tu fais une ville en rez de chaussée, forcément, ça s'étend. 

C’est déjà trop cher. C’est à Bordeaux que les prix grimpent le plus et c’est Sud Ouest qui le dit : + 10  % en un an ! Avec tous ces Parisiens qui viennent s’installer, on ne trouve plus rien à moins de 3000 euros le m2. Ou alors faut viser des quartiers émergents. T’étais tout content de quitter Stalingrad ou Pantin et tu te retrouves à Belcier ou Cénon. 

(Mise à jour du 28 février 2017 : allo, oui ? On me souffle dans l'oreillette qu'on dit Cenon et pas Cénon (ou alors ça fait so Rive Gauche de dire Cénon (d'ailleurs ça me fait penser que ceux qui vivent du bon côté de la gare disent qu'ils vivent côté Bordeaux et pas côté Belcier (un peu comme si tu disais, "J'habite boulevard Magenta, côté Paris. Et toi, côté Barbes ?"))). Bref et que donc Cenon, ça se prononce Ceunon. Ok, c'est oui alors. Non, mais ils ont de ces noms !)

Tu veux aller à la campagne ? C’est pas à coté. Parce que Bordeaux, tu vois, c’est une belle endormie qu’ils disent, ça veut dire qu’elle s’étale en s’allongeant. C’est une ville en rez de chaussée avec plein de maisons rase mottes. Il appellent ça des échoppes, ici. C’est joli mais pour loger une famille nucléaire recomposée, ça occupe autant d’espace au sol qu’un immeuble hausmannien.

Alors, donc tu te dis, je vais franchir les barrières (tu vois la nuance,  à Paris, on a des portes, ici ils ont des barrières à l’entrée de la ville), je vais même aller de l’autre coté de la rocade (c’est leur périf à eux), bref je vais aller à la campagne. Passke rien que les noms ça donne soif en grande banlieue : Pessac, Léognan. Oui ben non. Ici c’est un cancérodrome à pesticides. Retourne au bord du périf respirer un peu d’air sain francilien.

6 C’est onze mois, douche comprise

Dncjwuvs6ojjegwsafn8

T’es venu en été, tu vois les photo pleines de ciel bleu à l’Office de Tourisme, bref, tu crois que c’est le Sud. Erreur. C’est l’Ouest. Regarde le comparateur de pluviométrie de Météo France ci dessus. Il flotte plus à Bordeaux qu’à Paris 11 mois sur douze ! Y a qu’en juillet qu’il fait plus beau à Bordeaux. Moi, ça va, j'aime la pluie. Mais toi ? Non ? Ben t’as qu’à y venir en juillet en vacances. 

7 C’est pas partout le patrimoine mondial de l’Unesco

Tecdjhqkmoopihjonv9g

Vers les Capus, un dimanche matin (non, non il n'y avait grève des éboueurs)

Tu crois  que tu vas vivre dans une ville coquette comme un château, toujours pimpante et parfois pompette les jours de fête du vin. Tu déchantes dès que tu arrives en gare. Tu as l’impression d’être à Bobigny. Alors tu explores les alentours, tu vois des sex shop décrépis, des kebabs neurasthéniques, un immeuble avec des barrières de sécurité d’autoroute comme élément de déco (si, si, il existe)… Tu remontes le cours de la Marne et ses façades noires et décrépies, ça te rappelle Bordeaux sous Chaban où tu venais quand t’étais petit. 

Devant les Capucins (c’est un marché, on dit les capus), y a des poubelles qui débordent et des zonards qui ne cuvent pas du Château Smith Haut Lafitte 2009. Tu continues vers la place de la Victoire (pas des Victoires comme à Paris, ici y a en qu’une). Tu te dis que c’est presque beau. Tu te demandes juste pourquoi ils ont torsadé un Obélisque et tu cherches un arbre où t’abriter un rare  jour de cagnard. Hébé, y en a pas : ça gâcherait la perspective et la photo genre patrimoine de l’Unesco. Alors tu prends la rue Sainte Catherine, enfin t’essayes d’avancer dans la marée humaine qui piétine devant les mêmes franchises qu’à Rosny 2 ou Varsovie. Et puis t’arrives, au bout, place de la Comédie. Et enfin, tu frôles le syndrome de Stendhal.

Et là, oui tu te dis que cet imbécile de Slimane-Yann Ammor Bihan devrait retourner au bled.  Oui, toi aussi tu veux vivre dans la plus belle ville de France quasi ex aequo avec qui tu sais. Tu veux crécher vers le jardin public si c’est pas trop nous demander. Ben si, un peu quand même. 

Mais t’inquiète y a des nouveaux éco quartiers  sinistres avec plein de malfaçons dedans pour t’accueillir. Le centre, tu pourras toujours y venir en week-end. Allez, bienvenue quand même, hein !

8 7 + 7 contre-arguments

Certains pensent que j'ai tout faux et le font savoir. C'est ici que ça se passe...

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 113 Linkedin white 4692 Facebook white Twitter white Email white Plus white