7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

En Grèce, l’Epire et le meilleur

S'évader Par Alain Fredaigue 10 juin 2017

Fnenq6xigb3ry67sw0id

La Grèce des généraux avant la Grèce des colonels à Eptachori

Alain fredaigue
1 2 3 4 5 6 7

Bienvenue dans une Grèce sans touristes… et sans beaucoup d’habitants non plus. Suite et fin d’un parcours vélocipèdique en Balkanie. 

A voile ou à vélo, Alain Fredaigue visite le monde par des chemins que personne ne prend. Et il nous fait aujourd’hui découvrir à bicyclette des pays où presqu’aucun touriste ne va : le Kosovo, l’Albanie, la Macédoine…

Après avoir traversé la Balkanie sur son fier destrier mécanique, de Pristina jusqu’au lac macédonien d’Ohrid, il est arrivé Grèce du nord dans la région de l’Epire. 

Ici, la crise qui frappe le pays a vidé les montagnes des hommes et laissé intact des paysages verdoyants, bien éloignés des Cyclades de cartes postales. Bienvenue dans le meilleur de l’Epire !

1 No man’s land

Aeotxva9ok8mffimn7kr

Tention les ours !

Rien, de rien. Le Nord de la Grèce est une terra incognita. Les villages disparaissent, les anciens hôtels et restaurants grincent sous la rouille, les herbes folles reprennent leurs droits sur le bitume. Seuls quelques panneaux rappellent que les habitants du coin, sont les ours, les loups et les lynx.

2 Sur les routes tortueuses

Dp7uecjqufakeolamnrh

"Je suis ton père"

Alain Fedaigue

Qui aurait pensé que les sympathiques tortues de nos jardins ont colonisé les montagnes de la région d’Epire. A la fin de l’hiver, elles sortent de leur torpeur pour se réchauffer sur le bord des routes. C’est par grappe de plusieurs dizaines que nous les croiseront sur plus d’une centaine de kilomètres.

3 En attendant la Grande boucle

Swkaacpabfkofyyleoni

Le peloton fantôme de Lefkothea.

Alain Fredaigue

A Lefkothea, le fils de la patronne du restaurant est un fou de vélo. Il rêve de faire passer le tour de France, un jour, dans ce petit village des contreforts de la Macédoine grecque. En attendant, il installe sur la rue principale des dizaines de vélos peints en jaune. Sorte d’invocation aux bonnes fées d’Amaury Sports.

4 Biquette express

O8egencl0tsqpd5ty6bn

Serrez bien à droite

Alain Fredaigue

L’ancien axe principal qui reliait la côte adriatique à Thessalonique est totalement déserté. Une autoroute plus récente fait le lien aujourd’hui, plus au sud. De fait, ce sont les vaches et les biquettes qui ont repris le terrain. Gare dans les descentes à ne pas glisser sur une bouse de vache.

5 La Grèce des généraux avant la Grèce des colonels

Osyn1uu3ruvmidc9i1my

Le gars-là cache les galons

Alain Fredaigue

La Grèce aime bien les généraux. A Eptachori, ils sont 6 surplombant le village et moulés dans de la fonte d’aluminium étincelante sous le soleil cru. Ceux-ci sont honorés pour la bonne cause, puisqu’ils sont morts au combat pendant la seconde guerre mondiale.

6 Saviez-vous ça sur le savon ?

Irrgg1odg1pkshrnvifh

A Corfou, il n’y a pas que des touristes affalés sur leur cône de crème glacé, les pieds dans un bac de poissons suceurs. A la lisière de la vieille ville, se niche une des plus anciennes savonneries du monde. Installée depuis 1850, on y fait le savon à l’huile d’olive et de palme avec la même recette gardée jalousement et les mêmes méthodes depuis le premier jour. Il se murmure qu’une compagnie américaine au 19ème siècle, ait voulu soudoyer le patron pour obtenir la recette miraculeuse. Mais devant ce refus obstiné grec et ilien, la compagnie US décida de créer un savon à l'olive du nom de Palmolive.

7 L’arrière cours de Corfou

Ls7f7a43nptqksfmljkh

Jusqu'ici, ça tient

Alain FRedaigue

Depuis l’antiquité, la ville de Corfou a toujours été un lieu hautement stratégique. Ce qui lui a valu moults invasions et occupations. La vieille ville actuelle respire le style vénitien, rien d’anormal après une occupation de quatre siècles. Mais les dessous de la vieille dame ne sont plus très frais. La concentration touristique autour de lieux restreints, la dure crise économique et l’air salin marquent de leurs outrages le charme des labyrinthes des ruelles des villes du sud où tente de sécher le linge.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans S'évader

Partager Linkedin white 23 Facebook white Twitter white Email white Plus white