7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Objectif Lune : Elon Musk veut envoyer deux touristes en orbite

Anticiper Par Camille Legrande 28 février 2017

Mzohlvxmwbcbnzxdkuqh
Wikiedia
1 2 3

Ils tourneront autour de la lune sans piloter le vaisseau. On ne connaît pas le prix du ticket. 

« Fly me to the moon ... Ok » c’est avec cette formule laconique qu’Elon Musk a annoncé le 27 février 2017 sur son compte Twitter que Space X allait envoyer deux touristes faire le tour de la lune en 2018.

On ignore l’identité des probables milliardaires que le milliardaire américain veut envoyer dans l’espace. On ne sait pas non plus le prix du ticket (pour un ordre de grandeur, la Nasa paye 80 millions de dollars à l’agence spatiale russe Roscosmos l'aller-retour vers l'ISS). Mais «ils ont déjà versé un dépôt important pour une mission autour de la Lune», indique le communiqué.

En revanche Space X a été plus prolixe sur le vol.

1 L’envol du dragon

Film promo de Space x

Les touristes voleront à bord du vaisseau spatial Dragon 2. La vidéo ci-dessus donne une idée de l’engin. Le vol vers la lune empruntera une version de la capsule de fret Dragon destinée au transport des astronautes La capsule  effectuera son premier vol, sans astronaute, vers la Station spatiale internationale (ISS) plus tard cette année.

Dragon 2 sera lancée par la version lourde de la fusée Falcon 9 de SpaceX, le «Falcon Heavy». Ce "monstre" est encore en développement : le premier vol d’essai est programmé pour cet été.

Space X affirme que Falcon Heavy sera le lanceur le plus puissant à atteindre l’orbite terrestre depuis la fusée Saturn V de la mission Apollo vers la Lune.  Pour en savoir plus sur ce lanceur recyclable surnommé BFR (ou "Big Fucking Rocket" pour les intimes), c’est ici

2 Y-a-t-il un pilote dans le vaisseau ? Non.

Jxmtlzerx4l0kcz0jhnz
Space X

Nos touristes de l’espace feront presque tout comme les glorieux anciens qui les ont précédés vers la lune il y a une cinquantaine d’années : "Le décollage se fera depuis de la base de lancement 39A du Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral- la même base de lancement que celle du programme Apollo pour ses missions lunaires."

Mais, nuance, ils ne piloteront pas eux-mêmes le vaisseau. Tout sera contrôlé par des systèmes autonomes et à partir du sol. Et si I got a problem Houston ? Space X a affirmé que dans ce cas-là, le duo pourrait utiliser les commandes de la machine.

Sauf qu'il y a du boulot pour se mettre à niveau. Mais Space X a réponse à tout : «Nous prévoyons d’effectuer des examens de santé et d’évaluation de leur condition physique ainsi que de commencer les premiers entraînements plus tard cette année.» 

Les deux passagers prennent ce voyage "très au sérieux " conclut le communiqué. Tu m'étonnes ! Quand on pense que Thomas Pesquet a passé sa vie à s’entraîner pour aller moins loin… 

3 Un busines model fondé (en partie) sur le tourisme

"Je pense qu'il y a un marché pour un ou deux d'entre eux par an", a estimé Elon Musk : il prévoit que le prix des billets contribuera à 10 à 20 % du chiffre d'affaires du groupe. En réalité, le tourisme spatial fait partie intégrante du modèle économique de Space X. Pour financer ses voyages vers Mars, il annonçait déjà en septembre 2016 qu’il vendrait ses allers simples pour la planète rouge 100 000 dollars. On pourra s’offrir un voyage interplanétaire « pour moins cher que le prix d’une maison ». Mais pour lancer le business, il commence par des early adopters qui peuvent claquer des millions de dollars…

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Anticiper

Partager 24 Linkedin white 3 Facebook white Twitter white Email white Plus white