7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 data sur l'Euro 2016

S'étonner Par Camille Legrande 20 juin 2016

Nugdvw4lrspp2nlzn2kc

Lors du match d'ouverture, Payet a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux.

Linkfluence
1 2 3 4 5 6 7

Quel est le pays le plus patriote ? Quel joueur a marqué la journée par son talent ? Quelle est l'équipe la plus suivie ? Retrouvez chaque jour une donnée chiffrée sur l'Euro 2016, tirée des réseaux sociaux.

Dès ce lundi 20 juin,  la start-up Linkfluence, spécialisée dans l'écoute du web social, fouinera le web pour nous fournir une data sur l'Euro 2016.  Et à la fin - vous vous en doutez - il y en aura bien sept. 

1 L'Islande, un pays devenu viral

H9fudmjy1ze0iuw7s5q1

C'est un peu comme les éléphants qui ont peur des souris.

linkfluence

En bon outsider, l'Islande a marqué l'Histoire de cet Euro 2016 en battant l'Autriche puis en sortant l'Angleterre en huitième de finale ce lundi 27 juin. De quoi faire péter les plombs du commentateur islandais, devenu hystérique lors du coup de sifflet final de la rencontre. Une victoire largement relayée sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter, où le tweet ci-dessous a été partagé des dizaines de milliers de fois. 

Prochain rendez-vous pour les joueurs islandais ce dimanche 3 juillet face à la France en quart de finale (lire aussi : 7 raisons de demander la nationalité islandaise d'ici dimanche). Les Frenchies feraient bien de se méfier de ce peuple, soutenu par ses elfes... 

2 Les buts de Payet, acclamés par les internautes

Yi9znpfqxye9qrqfsbav

Même Zizou est fan de Payet !

linkfluence

Les Bleus ne sortiront peut-être pas victorieux de cet Euro, mais leurs buteurs ont la cote ! Les (splendides) buts de Dimitri Payet - dont le but le plus tardif de l'histoire de la compétition - sont ceux qui ont le plus fait vibrer le web avec 196 000 publications, suivis, en troisième position, par les (magnifiques) buts d'Antoine Griezmann avec 109 000 publications.  En matière de popularité sur le web, Payet a même surpassé le meilleur buteur de la Ligue des Champions, le fameux Cristiano Ronaldo. Cocorico. 

3 L'anglais, langue officielle de l'Euro 2016

Y3zu2nehr744cgn8mdea

Avec quatre pays anglophones dans la compétition, pas de surprise...

linkfluence

L'Euro 2016 a beau se dérouler en France, c'est dans la langue de Shakespeare qu'il est le plus commenté - et largement, à 46,6%. Pas étonnant quand on sait que sur 24 équipes en lice, quatre sont anglophones : l'Angleterre (of course), mais aussi l'Irlande, l'Irlande du Nord et le Pays de Galles - première du groupe B devant l'Angleterre ! 

Et la deuxième langue la plus parlée sur les réseaux sociaux quant il s'agit de l'Euro ? Celle de Molière (11,7%),  avec trois pays en partie francophones dans la compétition (la France, la Belgique et la Suisse). Cock-a-doodle-doo (cocorico, in english) ! Maintenant que les Anglais sont partis de l'Euro et de l'Europe, il faudrait passer à une autre idiome, non ?,

4 Vous reprendrez bien un peu de #CRO ?

W6gznnvadjiob5c0ebek

2 à 1... quasi les mêmes proportions que 213 à 93 !

LinKfluence

Les Croates ne se sont pas contentés de faire le jeu et de gagner le match contre l’Espagne ce mardi 21 juin à Bordeaux. Ils ont aussi gagné le match des hashtags… A peu près dans les mêmes proportions.

Avec 4 millions d’habitants, les compatriotes de Perisic ont obtenu deux fois plus de tweets #CRO que les 46 millions d’Espagnols !

Et ils étaient aussi plus nombreux à clamer leur fierté avec #beproud

5 Les supporters anglais, ces énervés

Qgjewabxd0ejb95gdvkg

Les joueurs anglais méritent bien le soutien de leurs clubs, pas la violence de leurs supporters.

linkfluence

Si les supporters anglais ont marqué ce début d'Euro 2016, ce n'est pas pour leur ferveur rigolarde mais pour leurs débordements.  Six d'entre eux ont écopé d'une peine de prison ferme suite aux violences qui ont eu lieu sur le Vieux-Port à Marseille le samedi 11 juin. Ensuite, ça été Lille, puis Lyon... 

Bon, il n'y a pas que les Hooligans avinés en Angleterre. Il y a les clubs de foot aussi. Et dans la grande bataille des réseaux sociaux, c'est Tottenham Hotspur qui a le plus encouragé ses joueurs lors du match Angleterre-Slovaquie ce lundi 20 juin, devant Chelsea et Arsenal. Pourtant, les Spurs n'ont décroché que la troisième place du podium de la Premier League cette saison.

6 L'affaire des maillots déchirés

Danseezqiscskm8lx0hx

Les internautes n'ont pas tardé à transformer cette affaire en "Pumagate". 

linkfluence

Un maillot déchiré, passe encore. Sept d'affilée, rien ne va plus. Ce dimanche 19 juin, face à la France, les Suisses ont arboré à de multiples reprises des maillots lacérés voire carrément en lambeaux. "J'espère que Puma ne fabrique pas de préservatifs", a alors commenté le joueur helvétique Xherdan Shaqiri. La marque allemande, embarrassée, n'a pas tardé à s'expliquer et parle de "défaut de fabrication" et "d'un lot de tissu dont les fils ont été endommagés lors du processus de production, conduisant à une fragilisation du vêtement final." Un mea culpa qui n'a empêché les internautes de s'en donner à cœur joie

7 Qui c'est les plus forts, évidemment c'est les verts...

Mbw37hzmgixyenxtolja

... Et en tout cas, ils ont les meilleurs supporters. Ils remportent de très loin l’euro de la popularité dans la rue… et sur les réseaux sociaux comme le prouve cette data. Pour retrouver le chœur avec la police, c’est là. La berceuse est ici. Et la sérénade là bas.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 9 Linkedin white 24 Facebook white Twitter white Email white Plus white