7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 expressions de vieux qui s’échinent à faire « djeun’s »

S'étonner Par Hervé Resse 04 octobre 2016

V1ob8rpndygjjfzhdlbu

Jean Rochefort, la jeunesse n'a pas d'âge

1 2 3 4 5 6 7

Parler n’est pas qu’une question de choix de mots ! Mais quand même ! Sitôt qu’on veut faire celui qui est « à jour », question « expressions à la mode » dans l’air du temps, au top, on risque fort de se révéler un ringard achevé… A moins qu’on soit déjà avant-gardiste ? Allez savoir, tout passe tellement vite…

Il en va des expressions d’argot « de jeunes », ce qu’on appelait il y a cent ans, la jacquetance, ou l’argomuche, comme des vainqueurs du Tour de France, des chansons de nos adolescences, et de nos pannes des sens. Tout ça file à une vitesse ! Du temps de mon enfance, nos pères désignaient « leurs » vieux du très affectueux sobriquet de « croulants », qui nous semblait, à nous, parfaitement obsolète (même si on ignorait tout de ce mot). De toute façon, pour nous, étaient déjà vieux tous ceux qui avaient passé la quarantaine, en gros.

Le parler jeune de mes jeunes années était assez simple. On avait le choix entre deux versions : loubard ou baba cool. Quand on n’était pas d’accord, on résumait d’un « c’est débile », et la cause était entendue. Quand la vie allait bien, on disait « cool, mec ». Coluche résumait bien ce « conflit des générations » : « les jeunes, je vous comprends pas : quand on n’est pas cool, on est speed, et si on n’est pas freaks, vous flippez ».

Quoi qu’il en soit, voilà 7 expressions qui nous semblent impossibles à utiliser, dès lors qu'on a passé, disons... 25 ans, dernière limite. Sinon vous passez illico pour un Ieuv, un gros naze, un has-been, ou que sais-je… Un Croulant ? Comme vous voudrez ! (1)

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

En vidéo

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 32 Linkedin white 53 Facebook white Twitter white Email white Plus white