7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 politiques dont vous ne connaissez pas le véritable prénom

S'étonner Par Camille Legrande 18 mai 2016

Izywm0ktsr90stla50l2

Avec deux Marion, on s'y serait un peu perdu au FN.

facebook
1 2 3 4 5 6 7

Marion, Joseph, Ana… Derrière ses noms de baptême se cachent des personnalités politiques bien connues sous d'autres pseudonymes.

Vous avez toujours rêvé de vous appeler Gertrude mais l'idée de passer devant un juge pour demander à changer de prénom vous rebutait ? Grâce au projet de loi de modernisation de la Justice du XXIe siècle, étudié depuis le mardi 17 mai par les députés, la procédure devrait être grandement simplifiée. Pour abandonner son nom de baptême et en choisir un plus seyant (ou pas), plus besoin d'avocat, ni d'attendre des mois pour une date d'audience : il suffira de présenter sa demande à un officier d'état civil, comme le maire ou l'un de ses adjoints. Un peu moins de 3000 personnes sautent le pas chaque année. 

Mais parmi nos amis les politiques, certains ont déjà osé et se sont bien gardés de se faire appeler par leur prénom de naissance.

1 Eva Joly

Dr6ph0t7va9cje01kqba

Hey Gro ! Jusqu'à ses 18 ans, Eva avait un autre prénom.

Eva est son deuxième prénom et Joly le nom de son mari. Eva Joly est née Gro Eva Farseth à Oslo en 1943. Arrivée à Paris à ses dix-huit ans, ce n'est qu'en 1967, lors de son mariage, que la députée européenne choisira Eva comme prénom usuel, plus facile à porter en France. Mais ses petits-enfants, eux, l'appellent toujours par son prénom norvégien, révélait un portrait de Paris Match publié avant la présidentielle de 2012. 

Une échéance lors de laquelle deux avocats ont d'ailleurs déposé une réclamation auprès du Conseil constitutionnel pour que soient déclarés nuls les suffrages exprimés par les biais des bulletins « Eva Joly » et « Marine Le Pen » (voir point 6), s'érigeant contre l'irrégularité que représente le fait de se présenter à un scrutin avec un prénom modifié. Pourtant, personne n'a empêché Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bosca d'être candidat et même de devenir Président avec un nom de famille tronqué...

2 Ségolène Royal

Rmkbvc0gsvhmkgeu8fzr

Marie-Ségolène, ça aurait sûrement été plus difficile à scander lors d'un meeting...

Parti socialiste

Si Ségo ne s'appelle plus Ségo, vous ne répondez plus de rien ? Et bien sachez que la ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer est née Marie-Ségolène Royal. Mais à ses 25 ans, l'étudiante à Sciences Po zappe le Marie et le trait d'union pour devenir Ségolène.

3 Rama Yade

Drgwmig7sm6xx7kvxklp

En fait, Mame Ramatoulaye Yade, ça ne devait pas rentrer sur l'affiche.

Mame Ramatoulaye Yade, ça faisait peut-être un peu long pour faire de la politique. Alors elle a oublié le premier prénom et supprimé les syllabes surnuméraires du deuxième. Rama Yade, ça sonne bien pour une candidate à la présidentielle, non ?

4 José Bové

Qvy2tbcdn7auqngwqlid

Joseph, ça ne rimait pas avec Bové.

David Monniaux

A l'instar d'Anthony Blair qui ne s'appelle pas « Tony » ou William Clinton qui ne s'appelle pas « Bill », le député européen José Bové a choisi le diminutif de son véritable prénom, Joseph (qui est aussi celui de son père, le scientifique Joseph-Marie Bové) comme nom de scène.

5 Anne Hidalgo

C8mzpjlkjc86inptgdmr

Franciser son prénom n'a pas empêché Anne Hidalgo de garder un port d'éventail très espagnol. Olé !

Twitter

Fille de républicains espagnoles, Ana Maria Hidalgo arrive en France en 1961 avec ses parents et sa grande sœur. C'est lorsque la famille obtient la nationalité française, en 1973, qu'Ana devient Anne. Pas d'excentricité pour la maire de Paris qui n'a opté que pour la version francisée de son prénom espagnol.

6 Marine Le Pen

L2tts8vwawnn2qsh78ph

C'est sûr qu'avec "la vague bleu Marion", on n'aurait pas bien compris la métaphore.

Marine 2012

La présidente du Front national ne s'appelle pas Marine mais… Marion. Comme sa nièce ! Marion Anne Perrine Le Pen, née à Neuilly-sur-Seine en 1968, n'a pourtant jamais répondu à ce prénom. Pour sa famille, ce sera Marine, toujours Marine. Un hommage à l'amour des Le Pen pour la mer ? Une contraction de Marion et Perrine, ses premier et troisième prénoms ? Allez comprendre…

7 René Coty

Ntflfvbg9txdurlrlcw7

Quel est le prénom le mieux assorti au costume de Président :  Jules, Gustave et René ?

AFP

Vous pensiez que le changement de prénom était un effet de mode récent chez nos politiques ? Détrompez-vous. De Jules Gustave René Coty, Président de la République entre 1954 et 1959, vous ne connaissez sûrement que le troisième prénom. L'histoire ne dit pas pourquoi il a préféré René à Jules ou Gustave.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 12 Linkedin white 16 Facebook white Twitter white Email white Plus white