7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons d'allaiter votre enfant

Faire Par Noémie Carton 19 novembre 2018

7 raisons d'allaiter votre enfant

Allaitement d'un bébé

Pixabay / adinavoicu
1 2 3 4 5 6 7

L’allaitement fait souvent débat dans notre société occidentale. Comment aider une maman à faire son choix en connaissance de cause ? Voici 7 belles et bonnes raisons, sans ordre d’importance, d’allaiter votre enfant.

Allaiter ou pas... La question de l’allaitement se pose dès les premiers mois de grossesse. Si elle ne vous vient pas naturellement, c’est souvent votre entourage qui vous exposera le grand dilemme : « Tu comptes l’allaiter ou pas ? ». Difficile de faire un choix quand on ne connaît pas le contenu de l’aventure ! A quelques mois du jour de la naissance de votre enfant, vous cherchez des informations objectives et documentées ? Voici alors sept bonnes raisons d’allaiter votre enfant et de poser ce choix, avec sérénité et conviction.

1 Allaiter pour privilégier la santé de bébé

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

La nature est ainsi faite ; les mammifères allaitent leur bébé. Chaque femelle de chaque espèce produit le lait spécialement adapté à son propre bébé. Ainsi, le lait de vache correspond parfaitement aux besoins d’un petit veau herbivore ! Cela explique que l’on soit obligé d’ajouter vitamines, acides gras, minéraux et autres dans les laits infantiles du commerce. Nous pourrions faire de même avec du lait de chatte, de singe ou de baleine par exemple, mais ces animaux sont tout de même un peu plus compliqués à traire !

Le lait maternel est donc conçu pour s’adapter aux besoins du bébé, à chaque étape de sa croissance. De quelques jours à plusieurs mois, ou années, la maman fabrique le lait qui comble les besoins de son enfant et lui transmet tous ses anticorps. Une large étude menée en Angleterre en 2008 prouvait l’impact positif de l’allaitement sur de nombreuses maladies infantiles (rhumes, diarrhées, otites, infections respiratoires…) et sur le développement cognitif de l’enfant.

2 L’allaitement, un gain économique énorme

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

Allaiter son bébé a également un impact plus direct et plus visible sur votre portefeuille.

Petite démonstration basée sur une boîte lait premier âge de 800 dosettes à 12€, un prix de base dans les grands magasins. Il vous faudra 4 boîtes les deux premiers mois (96€) puis environ 5 par mois jusqu’au 6ème mois de bébé (240€). Le rythme est sensiblement le même avec un lait deuxième âge : les biberons sont plus conséquents mais donnés moins fréquemment. Comptons alors 360€ de lait pour bébé entre 6 et 12 mois…

Avec l’introduction des laitages (yaourts, fromage…), l’apport en lait diminue au fil des mois. Si vous n’allaitez pas votre bébé, vous dépenserez alors une moyenne de 696€ en lait infantile, rien que pour sa première année. Notez que les laits achetés en pharmacie, les laits épaissis ou spéciaux sont bien plus chers. Allaiter, c’est économiser !

3 Allaiter son bébé pour répondre aux besoins de câlin

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

Un bébé a besoin de si peu de choses : du lait, de l’amour et d’être changé. L’allaitement permet de combler le besoin nutritif et le besoin de proximité à la fois. Téter est un réflexe physiologique que le bébé utilise pour se nourrir et pour se rassurer. Dès la naissance, il possède une incroyable capacité à se diriger vers le sein de sa mère, à le prendre en bouche et à le téter, si on lui laisse la possibilité de le faire. 

En donnant le sein à la demande à son bébé, on comble ses deux besoins primaires à la fois. On propose à la fois au bébé un contact visuel, olfactif, tactile et même gustatif. L’allaitement et le contact mère-enfant déclenchent aussi des libérations d’hormones importantes pour la maman comme pour bébé. Ils sont un prolongement simple de la grossesse et des neufs mois passés dans le ventre de la maman.

4 Allaiter, parce que c’est plus pratique

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

L’allaitement est le résultat d’un processus naturel qui ne demande aucun matériel, dès lors que la lactation est correctement installée, ou que la maman est accompagnée par des professionnels de santé compétents. L’OMS rappelait dans le supplément d’une de ses publications que moins de 5% des femmes dans le monde ne pourraient pas allaiter pour des raisons physiologiques ou des maladies graves.

Ainsi, quand on allaite son bébé, pas besoin de matériel. Pas de sac à langer rempli de biberon, de dosettes de lait ni d’eau minérale. Pas non plus besoin de faire patienter un bébé qui pleure le temps que le biberon se prépare ou réchauffe. L’allaitement permet de nourrir son bébé partout, et en quelques secondes seulement. Il suffit d’une chaise, d’un porte-bébé ou d’avoir les deux bras libres pour porter son bébé à hauteur du sein. Une écharpe, une superposition de vêtements ou des vêtements d’allaitement peuvent parfois être pratiques pour les mamans gênées d’allaiter leur bébé en public.

5 Allaiter pour perdre ses kilos en trop

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

Non, ce n’est pas un mythe, l’allaitement fait bien maigrir la jeune maman. Durant les trois premiers mois de la grossesse, alors que bébé ne pèse pas encore 100 grammes, la maman a déjà pris une moyenne de 3Kg… Cette prise de poids est essentiellement constituée de graisses stockées pour le bébé dans les cuisses, les fesses et le ventre de sa maman, justement en vue de l’allaitement. 

Un bébé a besoin les premiers mois de 200 à 300 calories par jour, qui seront puisées directement dans les réserves de la maman. Le simple fait de fabriquer du lait demandera autant d’énergie à la maman, pour une dépense moyenne de 500 calories par jour. La maman qui n’allaite pas son bébé et qui souhaite maigrir aura donc plus de mal à perdre cette masse graisseuse.

Avec une alimentation saine et variée, la jeune maman peut perdre du poids en douceur et sans efforts particuliers. L’allaitement a encore d’autres bienfaits pour la santé de la maman puisqu’il permet, par de nombreux processus physiologiques, de resserrer son bassin, de la protéger des infections urinaires ou même des cancers du sein…

6 Allaiter pour mieux dormir, c’est possible.

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

On entend beaucoup de bêtises sur l’allaitement et le sommeil. On dit que les enfants allaités feraient leurs nuits plus tard, qu’il serait plus fatiguant pour la maman d’être la seule à pouvoir nourrir son bébé… La vérité est bien loin de ces rumeurs !

La nature a tout prévu, même du côté du sommeil de la maman et de son petit. Pas besoin de se lever pour préparer quoique ce soit. Si le bébé dort dans la chambre de ses parents, comme le préconisent les nouvelles recommandations de l’OMS, les parents n’ont qu’à prendre le bébé et à le mettre au sein de sa maman. Des tétées nocturnes qui se passent en douceur, loin de la lumière du couloir ou de la sonnerie du micro-ondes.

Helen Ball, professeur d’anthropologie confirmait dans une enquête sur le sommeil des bébés que les mamans qui allaitent sont plus à l’écoute des phases de sommeil de leur enfant, et plus conscientes de leurs besoins. Elles donneront le sein à l’enfant pour le rendormir plutôt que de le laisser pleurer.

Enfin, chaque tétée libère des hormones qui modifient les phases de sommeil de la maman. Elles lui permettent de se rendormir plus facilement et d’avoir un sommeil plus réparateur.

7 Allaiter bébé, le meilleur geste pour la planète

7 raisons d'allaiter votre enfant
pixabay

Si l’argument du « plus naturel » ne convainc pas tout le monde, celui du « plus écologique » ne fait en revanche jamais débat. Allaiter son bébé est un geste direct pour l’environnement puisqu’il évite la production de 45Kg de lait infantile rien que pour la première année de l’enfant (selon les chiffres donnés plus haut). Toutes ces boîtes de lait doivent être produites, transportées mais surtout recyclées. Les laits infantiles obligent la filière du lait à utiliser des ingrédients et des procédés de fabrication controversés : huile de palme, taurine, huile de poisson, Oméga ou DHA…

Un allaitement long prolonge ce geste écologique majeur jusqu’aux 4 ans de l’enfant et au-delà, selon les souhaits des parents et de l’enfant. En effet, après les laits infantiles viennent les laits de croissance, puis les laits UHT classiques… Une consommation devenue normale et habituelle en occident, remplacée tout simplement par le lait maternel dans de nombreux pays du monde. L’allaitement est aussi meilleur que les laits végétaux qui, seuls, ne conviennent pas non plus aux besoins énergétiques d’un enfant ou d’un bébé. 

Au XXIème siècle, prôner les bienfaits de l’allaitement est souvent assimilé à un acte de condamnation ou de culpabilisation des mamans qui n’auraient pas fait ce choix. Informer est pourtant la clef de toutes les démarches qui touchent à notre santé et à celle de nos enfants. L’allaitement ne doit pas non plus être vu comme un recul du féminisme ou comme une aliénation de la femme. Il est simplement ce que notre code génétique a prévu et que l’homme, malgré toute sa puissance technique et scientifique n’arrive pas encore à égaler.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black