7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons de se laisser pousser la barbe

Savoir Par Didier Petit 14 septembre 2018

7 raisons de se laisser pousser la barbe

L'homme modèle en 2018

pexels
1 2 3 4 5 6 7

L’histoire est bien connue : cela a commencé par une barbe de 3 jours et très vite, vous vous êtes retrouvé avec une barbe d’hipster. Sachez que vous n’êtes pas le seul, le retour de la barbe est tel que la plupart des hommes ont désormais cédé à la tentation du poil, de votre voisin de palier à votre collègue de bureau en passant par votre star hollywoodienne préférée. Alors d’où vient ; ou plus exactement revient ; cette tentation du poil ? Retour sur un phénomène loin d’être barbant !

Toujours difficile de savoir ce qui réellement provoque une mode. Celle de la barbe ne déroge pas à cette difficulté de datation. Pour autant, il semble bien que le mouvement Movember y soit pour beaucoup. C’est un mouvement lancé au début des années 2000 en Australie et qui se propage ensuite dans le monde entier. Pour sa part, l’Europe accueille le mouvement en 2012.

De quoi s’agit-il ? Le principe est de se laisser pousser la moustache le 11ème mois de l’année afin d’attirer l’attention sur les maladies qui touchent la gente masculine, comme le cancer de la prostate. Très vite, en Europe et aux USA, la moustache sera remplacée par la barbe jugée moins ringarde.

Et, comme toujours, puisqu’Hollywood s’empare du phénomène, la mode est lancée. Ainsi, porter la barbe n’est plus un signe de négligence, mais un accessoire de « sexitude » depuis qu’Idris Elba, Tom Hardy, Jake Gyllenhaal, Ryan Gosling ou encore Christian Bale ont jeté leur rasoir !

Bref, pas question de vous dissuader de vous barber, bien au contraire. En effet, toutes les raisons sont bonnes (en tout cas, au moins 7) pour vous la jouer à la Beckham !

1 Porter la barbe ? Parce que l’homme l’a toujours portée !

7 raisons de se laisser pousser la barbe

Sage comme un barbu !

Pexels

C’est sans aucun doute le premier argument a martelé aux anti poils : le poil fait partie de notre Histoire, de nos histoires quel que soit le continent où l’on se trouve. Et l’Histoire du poil raconté dans un livre est protéiforme puisqu’il servira, tour à tour, de signe politique, social, éthique et religieux, aussi bien dans l’islam que dans la chrétienté. 

En effet, le moins que l’on puisse dire, c’est que la barbe n’est pas un attribut que l’on découvre dans les années 2000. En Mésopotamie par exemple, les Assyriens et les Perses l'utilisaient pour différencier les classes sociales. Les Égyptiens, quant à eux, aimaient tellement leurs poils au menton qu’ils y tressaient des fils d'or. Chez les Grecs, elle était le symbole de la sagesse et de la virilité. D’ailleurs les Romains, eux, se rasaient afin de ne surtout pas ressembler aux Grecs !

En France aussi, la barbe a sa place dans notre histoire. Sous Charlemagne, elle se portait épaisse et longue et c’est au 16ème siècle qu'elle s'affine et se taille en pointe. Si Jean Jaurès est l’un de nos barbus les plus célèbres, ce sont les poilus de la première guerre mondiale qui ont magnifié le terme. Peu importe que la raison soit leur impossibilité de se raser dans les tranchés ou bien, comme c’est plus probable, qu’il s’agisse d’un mot d’argot désignant une personne courageuse et virile. Molière, lui, parlait de « brave à 3 poils » ! 

Et s’il faut remonter dans l’imagerie française pour se persuader du caractère esthétique de la barbe, souvenons-nous d’Yves Saint Laurent posant nu, en 1971, pour son parfum M7. Nu, mais… barbu !

2 Porter la barbe ? Car c’est bon pour la peau et la santé

Hipster à lunette

Pixabay

Oui, qu’on se le dise, la barbe, c’est bon pour la santé. Des scientifiques australiens ont ainsi démontré que porter la barbe constituait une véritable protection contre les UV et limiterait même les risques de cancer de la peau. Evidemment, plus la barbe est épaisse et plus la protection est totale. En moyenne, une barbe bloquerait jusqu’à 95% des rayons UV !

La peau sous la barbe conservera aussi plus longtemps son élasticité car elle est moins encline à la déshydratation et aux effets néfastes de la pollution et des conditions climatiques.

D’ailleurs, la barbe est aussi un isolant naturel puissant au point de nous prémunir efficacement contre la toux ! Comment ? Car les poils autour du cou augmentent la température de notre corps à cet endroit sensible et nous évitent donc d’attraper un rhume… bref, notre cou passera un hiver au chaud !

Convaincu ? Allez, encore une raison de la laisser pousser et ce si vous êtes asthmatique : grâce à la barbe, les pollens vous agresseront moins car ils auront beaucoup plus de mal à atteindre vos voies respiratoires. Eh oui, le pollen étant collant, il reste emprisonné dans les poils de la barbe qui devront donc être impérativement lavés quotidiennement !

Dernier bienfait : vous aurez aussi moins de poils incarnés et ne nous dites pas que vous allez regretter les rougeurs et les irritations d’après rasage !

3 Porter la barbe ? Pour profiter de tutos au poil

Youtubeur Winslegue

Youtube

A chaque mode, tendance de fond, les tutos fleurissent sur la toile. La barbe n’est pas en reste, l’occasion de découvrir quelques métrosexuels accros à la barbe nous délivrant des tutos au poil.

Et le plus célèbre dans l’hexagone nous vient du Havre, Winslegue ! Non, ce n’est pas son vrai prénom (il se prénomme Wesley) et le pourquoi d’un tel surnom est à découvrir sur son site. Présent en plus de son blog sur Youtube, Facebook et Instagram, ce jeune normand de 36 ans distille conseils pratiques et découverte de produits pour barbus. Et quand on lui demande pourquoi cette chaine Youtube, il répond : « Je bichonnais ma grosse barbe de bûcheron, taillée au millimètre et fraîchement huilée. C’est alors que mes amis se sont mis à me questionner : comment fais-tu pour tailler ta barbe ? ou bien, tu vas chez le barbier pour avoir une barbe comme ça ? J’ai donc décidé de faire une vidéo et je me suis dit, tant qu’à faire, autant la mettre sur YouTube, ça intéressera peut-être d’autres personnes ». L’aventure YouTube est alors lancée et Winslegue est désormais suivi par plus de 110 000 abonnés et comptabilise plus de 15 millions de vues !

Aux USA, la « Beard » fait aussi recette ! Intéressons-nous donc à la chaine YouTube Beardbrand, créée en 2012 et suivie par plus de 460 000 followers. Beardbrand est au départ une entreprise américaine de soins pour hommes basée à Austin, au Texas, mais c’est son créateur, le forcément barbu Eric Bandholz, qui fait le show sur ces vidéos quotidiennes déjà visionnées par plus de 60 millions d’internautes. Un PDG charismatique qui est aussi intervenu dans l’émission américaine de télé réalité, Shark Tank.

4 Porter la barbe ? Une bonne façon d’affirmer sa personnalité

7 raisons de se laisser pousser la barbe

Je suis ma barbe !

Pixabay

On ne va pas se mentir, porter la barbe (ou la moustache) en impose et pose un style et l’homme, à la différence de la femme, n’a pas tant d’atouts que cela pour se faire remarquer ! Eh oui, que l’on soit un adolescent qui a envie de se vieillir un peu ou un homme d’affaires qui veut désacraliser sa fonction, tous les barbus, par leurs poils et surtout le style de leur barbe, révèlent leur âme, affirment une personnalité

Car, oui, messieurs, il n’y a pas que la barbe fournie, à forte connotation religieuse, dans la vie d’un barbu… Moïse sort de ce corps ! Une barbe, des dizaines de possibilités :

- Si vous choisissez le bouc, vous êtes sans aucun doute un nostalgique. Très à la mode dans les années 90, il y a fort à parier que le dernier à le porter soit votre père. Vous serez en revanche beaucoup plus tendance avec l’indémodable ; depuis une dizaine d’années tout de même ; barbe de 3 jours. Les temps ont bien changé, souvenez-vous en effet de Serge Gainsbourg, critiqué après ses passages télé, car sa barbe de 3 jours faisait « négligé » !

- Le collier de barbe, lui, reste très improbable. Alors, si vous faites ce choix, ne vous étonnez pas que l’on vous demande une bonne dizaine de fois par jour : « Mais pourquoi ? ». D’ailleurs n’est-ce pas ce que vous cherchez ? Sans doute encore plus dur à assumer : la moustache. On se demande d’ailleurs bien pourquoi car tout le monde adore… Magnum ! Il semble que cela soit la connotation sexuelle qui pose problème, de la porn moustache des années 70 à celles des Village People... tout le monde n’a pas envie de s’engager « In the Navy » !

Enfin, si vous êtes minimaliste, portez la mouche comme les beatniks des années 50 et les hippies des sixties !

5 Porter la barbe ? Pour le plaisir de se la faire papouiller

7 raisons de se laisser pousser la barbe

Metro sexuel jusqu’au bout des poils !

Pexels

Se la faire papouiller ou l’entretenir soit même car, ne nous voilons pas le poil, une barbe, cela se bichonne régulièrement et méticuleusement et ce pour une raison évidente, c’est une zone importante d’accumulation de bactéries, ne serait-ce que quand on mange. Voici donc quoi faire pour bien l’entretenir.

Votre barbe doit être lavée chaque matin à l’aide d’un shampooing adapté, puis brossée afin de la démêler et de la lisser. Le brossage n’est pas anecdotique car il permet d’éliminer les peaux mortes. Mieux encore, votre barbe retrouvera une seconde jeunesse car la peigner stimule la création de sébacée, une substance parfaite pour éviter le dessèchement de votre peau. Votre barbe est également une goulue alors il faut aussi la nourrir : chaque matin, appliquez une huile spécifique pour barbe afin de l’adoucir et surtout d’hydrater la peau que recouvre votre belle touffe.

Mais bien sûr, pour un barbu, le comble de l’extase, se rendre chez son barbier qui va la prendre en main. Ce métier que l’on croyait presque disparu il y a encore 5 ans renait de ses nouveaux barbus ! Branchés, « hipstérisés » ou très select, les salons fleurissent désormais un peu partout en France. Et chacun choisira à cette occasion celui ou celle qui sera le ou la seul(e) à avoir le droit de la bichonner, de la tailler et de la parfumer !

6 Porter la barbe ? Sexuellement attractif, tu seras !

7 raisons de se laisser pousser la barbe

Ma barbe n’est pas un étendard !

pexels

Chers barbus, vous avez beau dire que ce n’est pas la raison essentielle qui vous a décidé à vous laisser pousser une belle barbe bien fournie, pourtant, celle-ci ajoute encore à votre virilité et attractivité sexuelle naturelle. Sachez d’ailleurs que la science valide votre intuition grâce à une étude menée par les chercheurs de l’université du Queensland en Australie auprès de 8 500 femmes. 

Des femmes auxquelles nos chercheurs ont montré des photos d’hommes à la pilosité changeante : imberbe, barbe de 5 jours, barbe de 10 jours et barbe épaisse de plus d’un mois. La gente féminine devait alors noter leur sex-appeal et leur attraction à court puis, à long terme. A la recherche de l’âme sœur, vous trépignez d’impatience de connaitre le résultat ? Eh bien, les plus sexy sont les barbes de 10 jours et les « coups d’un soir », les barbes de 5 jours. En revanche, une majorité se verraient entamer une relation à long terme avec les barbes les plus fournies, celle d’un mois ! A vous donc de choisir la bonne longueur…

Personne n’est oublié puisque selon plusieurs autres études, les gays seraient eux aussi plus attirés par les hommes barbus. C’est même une attirance bien supérieure à celle des femmes ! 

En conclusion, la barbe semble être sexuellement attirante et il pourrait bien y avoir une raison scientifique si on en croit une étude publiée par la revue Nature. Dans les années 1970 un scientifique a pu démontrer que la testostérone influence la pousse de la barbe. Pour cela, il s’est isolé sur une île déserte. Seul, sa barbe pousse lentement, mais, juste avant l’arrivée de sa compagne, sa barbe s’est soudainement développée beaucoup plus vite… eh oui, quand un homme pense au sexe, son corps se prépare en sécrétant un niveau élevé de testostérone qui provoque une pousse rapide de la barbe… et pas seulement !

7 Porter la barbe ? Parce que tout le monde la porte

7 raisons de se laisser pousser la barbe

Faites comme tout le monde !

pixabay

Il est en effet aujourd’hui impossible de ne pas croiser des dizaines de barbus par jour. Pour preuve, les résultats de cette enquête menée par la marque de rasoirs BIC qui, le moins que l’on puisse dire, n’est pas rancunière pour consacrer une étude à un phénomène qui doit légèrement les barber. Ceci étant dit, les résultats sont sans appel : 78% des moins de 35 ans et 92% des 25-34 ans porteraient la barbe. Petite éclaircie pour les fabriquant de rasoirs : les plus de 35 ans ne seraient que 47% et seulement 40% chez les plus de 60 ans. Constatation principale donc : le renversement générationnel puisqu’auparavant la barbe était plutôt l’accessoire des séniors.

Un phénomène, initié par les startuppers et les hipsters, est donc en passe de toucher tout le monde. Pour preuve, cette très récente directive de la direction de la police nationale qui désormais autorise très officiellement les policiers à porter la barbe. En revanche, petite précision qui a son importance, elle doit être "courte, soignée et entretenue" !

Terminons par un sourire : comme la barbe est en passe de devenir universelle, on n’est pas peut-être pas à l’abri d’une décision à la Henry VIII. Entre deux exécutions de ses épouses, ce Roi d’Angleterre du XVIème siècle avait mis en place un impôt pour barbus afin de remplir les caisses du royaume et obliger ses sujets à être glabre. Pour autant, une particularité anatomique devrait nous épargner une telle mesure : notre Premier Ministre, Edouard Philippe, est… barbu !

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black