7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Avril, c’est l’ouverture de la saison des tueurs

S'étonner Par Eric Le Braz 18 avril 2016

L35no2ndkl1ys043jofe

Le 16 avril 2007, Seung Hui Chow a abattu 32 étudiants et professeurs de l’université Virgina Tech. C'est la fusillade la plus sanglante de l'histoire des Etats-Unis.  

DR
1 2 3 4 5 6 7

Les cerisiers sont blancs, les oiseaux sont contents… et les tueurs sont à cran. Avril, c’est le mois de tous les dangers. 

A Waco dans le Texas, en 1993, 82 personnes sont mortes, la plupart dans un incendie, lors du siège de la secte des Davidiens.

En 1995, Timothy McVeigh faisait exploser l’immeuble d’Oklahoma City provoquant la mort de 168 personnes (dont 19 enfants).

Quatre ans plus, dans un lycée de la petite ville de  Colombine, Eric Harris et Dylan Klebod tuaient 13 élèves et professeurs avant de se donner la mort.

En 2007, pendant le marathon de Boston, les frères Tsarnaev faisaient exploser deux bombes, tuant trois personnes.

Le point commun entre ces tragédies américaines apparemment très dissemblables, c’est qu’elles se sont toutes déroulées en avril et que pour de nombreux spécialistes des tueurs de masse et du terrorisme, ce n’est pas un hasard.

Un article du Washington Post paru le 10 avril dernier analyse longuement cette « étrange saisonnalité de la violence ». Qui connaît un pic les 19 et 20 avril… 

1 Les tueurs sortent de leur hibernation

Le choix le plus rationnel pour un tueur qui souhaite faire le maximum de victimes, c’est d’attaquer à la sortie de l’hiver quand les gens commencent à sortir. « Rien ne permet d’affirmer que les frères Tsarnaev étaient intéressés par avril, écrit Michael Rosenwald dans le Washington Post. Mais il étaient apparemment à la recherche d’un événement pendant lequel des milliers de personnes seraient à l’extérieur, ce qui est rarement le cas pendant les hivers à Boston… ».

Mais pour les esprits dérangés, c’est aussi un mois où l’augmentation soudaine de la luminosité provoque des comportements maniaques. « Le Printemps, comme des médicaments  peut les faire sortir soudainement de leur dépression hivernale », décrypte Randy Nelson, professeur de psychologie et de neuroscience à l’Ohio State University dans un autre article sur avril meurtrier.

Le même prof souligne aussi que pour les élèves, le stress des examens atteint un niveau inquiétant en avril…

2 Le mois des meurtriers suicidaires

Le 3 avril 2009, Jiverly Wong, un émigrant vietnamien de 42 ans, obsédé par les armes à feu et dépité de ne pas bien parler anglais,  pénètre dans les locaux d’un centre d’aide aux immigrés de Binghamton et abat 13 personnes.  Puis il se suicide. Un classique.

Un grand nombre de tueurs de masse se suicident après leur crime et avril est aussi le début de la saison des suicides (et non pas l’hiver). Car, comme le souligne, Adam Lankford, professeur à l’université d’Alabama, « Ils peuvent alors rassembler l’énergie pour passer à l’acte ».

3 « School shooting » en avril, une spécialité américaine…

Grâce aux films de Michael Moore et de Gus Van Sant, la  tuerie de Colombine est la plus connue des « school shooting ». Mais ce massacre fut loin d’être le seul commis en avril, ni même le plus sanglant. Le 16 avril 2007, Seung Hui Chow a abattu 32 étudiants et professeurs de l’université Virgina Tech. Un record. Le 2 avril, 2012, L. Goh tuait sept élèves dans une université d’Oakland (Californie). Il y a deux ans, Alex Hribal, élève dans une high school près de Pittsburg, a tué 20 personnes…

La liste est interminable depuis le 2 avril 1867 à Madison en Floride, où un certain Frank Pope a éliminé son prof avec son colt. Le mal être des futurs tueurs atteint son paroxysme quand les beaux jours enchantent les autres ados bien dans leur peau…

4 ... Et un phénomène mondial

Le 7 avril 2011,  douze écoliers d’une école primaire de Rio au Brésil ont été abattus par un ancien élève

En Azerbaïdjan, le 30 avril 2009, Farda Gadirov a eu le temps d’abattre 13 personnes dans l'Académie d'État du pétrole à Bakou avant d'être neutralisé par la police.

Le jour du bac, le 26 avril 2002, Robert Steinhäuser, 19 ans, pas content d’avoir été exclu du lycée, tue 12 profs (mais épargne les lycéens) avant de se suicider à Erfurt, Allemagne.

Et en France ? Rien ou presque. L’une des rares massacres de masse commis dans notre pays a eu lieu dans la nuit du 26 au 27 mars 2002. Richard Durn a fait feu à l’issue d’une séance du conseil municipal de Nanterre, tuant huit élus avant d’être maîtrisé.

5 Happy birthday Hitler

Adolf Hitler est né le 20 avril 1889. Et il a toujours des fans qui veulent lui souhaiter un joyeux anniversaire. Eric Harris, l’un des tueurs de Colombine, était l’un d’eux.  Voici ce qu’il écrivait sur les chefs nazis dans son journal intime: « J’adore leurs croyances, qui ils étaient, ce qu’ils ont fait et ce qu’ils voulaient ». Au départ, il avait planifié avec son complice une attaque le 19 pour commémorer l’attentat d’Oklahoma City. Mais il a finalement préféré célébrer l’anniversaire de son idole national socialiste. Et les 19 et 20 avril sont devenus une date de référence pour les tueurs de masse.

6 Le rituel des anniversaires

Les tueurs aiment les rituels et sont des adeptes de la mémétique. Suprématistes blancs et autres racistes sanguinaires ont une affection pour le 19 avril qui coïncide avec l’attentat d’Oklahoma… comme avec le début des combats pour l’indépendance américaine. 

Le « Patriot day » est donc une date réputée dangereuse par les criminologues… tout comme le 20. Car, désormais, en plus de célébrer l’anniversaire d’Hitler, on y commémore l’attaque de Colombine. Il y a deux ans, Alex Hribal fort dépité de voir son école fermée le 20,  tua finalement 20 personnes le 9 pour fêter l’anniversaire de Harris, le cerveau de Colombine…

7 L’assassinat politique, c’est aussi en avril

Le Washington Post relève qu’Abraham Lincoln a été assassiné le 15 avril 1865, Martin Luther King, le le 4 avril 1968. Pas Kennedy, certes. Mais la théorie de printemps meurtrier semble surtout pertinente dans les Etats du nord. En Novembre à Dallas, il fait le même temps qu’en avril à Washington et on peut circuler en décapotable à la portée de toutes les balles…

8 7 + une théorie fumeuse ?

Et encore, personne n’a encore essayé d’affirmer qu’avril était une saison meurtrière en raison des allergies. Malgré les indices concomitants, et en l’absence d’études statistiques pertinentes, il n’est pas certain qu’avril soit le mois le plus meurtrier. Par exemple, en 2015, Le Washington post a recensé les 351 « mass shootings » de l’année (oui, oui, presque un tous les jours !) aux Etats-Unis. Or avril est moins sanglant que les cinq mois suivants… Oui mais plus meurtrier que les précédents. Sans en être le pic, le mois emblématique du printemps signe peut-être  vraiment l’ouverture de la saison des tueurs…

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans S'étonner

Partager 5 Linkedin white 31 Facebook white Twitter white Email white Plus white