7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Endométriose : les causes, les conséquences, les raisons d'espérer…

Savoir Par Elise Thiebaut 10 mars 2017

Qg8jzzeh2jsfktfbwbzl

Le 25 mars, vous pourrez suivre la comédienne Laëtitia Milot lors de la grande marche contre l'endométriose.

Capture ecran
1 2 3 4 5 6 7

Il y a quelques années, personne n’avait entendu parler de l’endométriose. La maladie existe pourtant depuis des siècles et frappe 10 à 15 % des femmes en âge de procréer, soit près de 180 millions de personnes dans le monde. 

Un tabou dans le tabou : ainsi pourrait-on décrire l’endométriose. Une étude révélait ainsi en juin 2016, d’après le fabricant de protections périodiques SCA, qu’une femme sur deux éprouvait de la gêne pendant ses règles, et de la honte à aller acheter des protections périodiques. Une sur quatre n’abordait pas la question avec son conjoint, et une sur cinq n’en parlait jamais avec personne. 

Résultat ? Quand une femme souffre d’endométriose, une maladie liée aux règles, il faut près de sept ans en moyenne pour qu’elle soit diagnostiquée. La maladie est par ailleurs en constante augmentation, et si elle n’est pas mortelle, elle peut avoir des conséquences très graves et aucun traitement n’existe à ce jour pour en guérir. On peut cependant en limiter la progression quand elle est diagnostiquée tôt. C’est pourquoi les associations, les médecins et les pouvoirs publics se mobilisent durant la Semaine européenne de lutte contre l’endométriose, du 6 au 12 mars, pour alerter sur cette maladie avant la grande marche contre l’endométriose prévue le 25 mars prochain : l’Endomarch. 

Pour faire le point, 7x7 vous propose de cerner en 7 mots les maux de l’endométriose.  

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Savoir

Partager 5 Linkedin white 948 Facebook white Twitter white Email white Plus white