7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Pourquoi le printemps républicain est une arnaque

Décoder Par Elise Thiebaut 19 mars 2016

Y91aqpc2puvbydrhwrcu

Raison numéro 3 : le Coran d'accord, mais le code du travail alors  ? (Détournement de pub dans le métro parisien). 

Slimane Yann Ammor 7x7.press
1 2 3 4 5 6 7

Chez 7 x 7, on aime la polémique. Alors que certains parmi nous sont signataires du manifeste pour un Printemps républicain, l'auteure de ces lignes se demande si c'est vraiment de saison.

Le journal Marianne a lancé ce 14 mars un texte qui fera date dans l'histoire de France  :«  Face aux attaques contre la République, manifeste pour unPrintemps républicain  ». D'Elisabeth Badinter à Gérard Biard, en passant par Anne Sinclair Laurent Bouvet et Richard Malka, on retrouve parmi les signataires les chantres habituels de la République assiégée, qui appellent à son renouveau en ces temps troublés d'attentats meurtriers. C'est beau comme de l'antique. Mais c'est un peu toc. Voilà pourquoi.

1 Parce que la laïcité n'a pas reculé, ni en principe, ni en droit

Ça peut être pénible à entendre, mais c'est comme ça  : la laïcité n'a pas reculé en France, au contraire. La loi contre le port des signes religieux à l'école est même venue la renforcer en 2002, et à aucun moment aucune loi n'est venue affaiblir les principes laïcs de la loi de 1905. Le droit de faire des processions reste garanti par la constitution et chaque année des milliers de catholiques vont ainsi à Chartres sans même se cacher. Certains finissent à genoux en foulant des rues nationales et départementales. Personne n'a encore arraché les voiles des religieuses qui, parfois, se baladent avec leur grande croix accrochée au cou dans des espaces publics. Donc le problème, le truc dont on nous parle comme d'un recul – faudrait qu'on nous explique ce que c'est de façon un peu plus précise. Sans confondre, si possible, l'ado qui a une crise mystique et le terroriste qui se fait sauter dans une salle de concert en criant Allah ou akhbar. Parce qu'à tout prendre, on préfère Amel Bent à Amalgame. Et encore plus à Amal(war)game.

2 Parce que le terrorisme a bon dos

Les attentats ont frappé la France au cœur et franchement, on ne peut pas dire que la France soit restée sur le banc de touche en sifflotant, comme le sous-entend ce manifeste. 4 millions de personnes ont défilé le 11 janvier 2015 et les Français dans leur ensemble ont fait preuve d'une solidarité remarquable après le 13 novembre. Quant aux politiques, ils ont vraiment pris le taureau par les cornes  : état d'urgence,déchéance de nationalité, guerre en Syrie. Heu, à part envoyer une ogive nucléaire en forme de tour Eiffel entre les yeux de Baghdadi, pour rester polis, on ne voit pas bien ce qui manque à l'arsenal républicain. D'accord, on aurait pu mieux faire pour prévenir les attentats. Mais depuis, on s'est rattrapés. Pour être sûr de protéger notre démocratie blessée, on a même poussé le zèle jusqu'à assigner à résidence des centaines d'écolos qui manifestaient à l'occasion de la COP 21. Hey, c'est pas de la guerre au terrorisme de la mort qui tue, ça  ?

3 Parce que le Coran d'accord, mais le code du travail alors  ?

Islam par ci, islam par là. Il n'y en a que pour Allah et son prophète, si l'on en croit nos amis de Marianne. On allait presque oublier la loi travail et ses hallucinantes dispositions pour lutter contre le chômage en facilitant les licenciements. Plus d'1 million de personnes ont signé la pétition contre ce projet, et 500 000 personnes ont défilé dans les rues le 9 mars, ont remis ça le 12 et le 17,  en mode ce qui prouve la capacité du peuple français à se rassembler, à se fédérer, pour exiger du gouvernement une vraie politique de gauche. Car enfin, désolée de le rappeler, mais s'il y a un sujet sur lequel ce gouvernement a vraiment baissé son froc, c'est la défense des droits sociaux. Il est loin, le temps où la finance était l'ennemi principal d'un candidat à la présidentielle.

4 Parce que la guerre n'arrange pas que les terroristes

On ne nie pas que ce sont des terroristes se réclamant de l'islam qui ont commis les horribles attentats de janvier et de novembre en France, mais aussi au Liban, en Tunisie, au Mali, au Nigeria, en Côte d'Ivoire... Seulement, les guerres commises partout dans le monde, pour s'approprier des terres, des ressources et des matières premières, menacent nos républiques bien plus encore. Et les 1% les plus riches parmi lesquels figurent étrangement quelques-uns des signataires de ce manifeste, ont tout intérêt à ce que nous restions obsédés par l'islam au lieu de dénoncer leur cupidité sans limites. N'oublions pas que les marchands d'armes, qui possèdent près de la moitié des médias français, ont tout à gagner à cette guerre.

5 Parce que l'air de rien, on ne respire plus très bien en France

Les auteurs du manifeste déplorent que la laïcité ne soit plus une évidence «  comme l'air qu'on respire  ». Ben... puisqu'on parle des sujets qui fâchent, on aimerait justement que l'air soit un peu plus respirable. En ces jours bénis où les alertes pollution pleuvent sur Paris avec l'arrivée du printemps (sans aucun couleur politique celui-là), la question de la pureté de l'air est peut-être plus urgente que celle de la respirabilité de la laïcité, figurez-vous.

6 Parce que ce manifeste est si vague qu'il pourrait même être signé par Mohamed ben Nayef, prince héritier d'Arabie saoudite

Mais si, vous voyez... le monsieur qui a reçu la légion d'horreur – heu, pardon, d'honneur la semaine dernière des mains de notre ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault. Il ne vient pas du pays de Candy, mais d'Arabie saoudite, ce pays où la décapitation est quasiment un sport national, et où le soutien à Daesch a autant de succès que chez nous un concert des Enfoirés au profit des Restos du cœur. On lui vend des trucs en rafale. Et même des Rafales. Une pétition exigeant la fin de cette mascarade décorative aurait sûrement été plus appropriée qu'un manifeste ampoulé sur la laïcité. Mais, oh, zut, on a encore laissé ça au Front national.

7 Parce que y a plus de saison

Le printemps républicain, c'est bien joli, mais avec le réchauffement climatique, on est en droit de se demander à quoi vont ressembler les autres saisons  : doit-on manifester ensuite pour un été anticapitaliste ? Un automne écologiste  ? Enfin, tant qu'on n'a pas l'hiver nucléaire...

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Décoder

Partager Linkedin white Facebook white Twitter white Email white Plus white