7x Anticiper 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Benoît Hamon est-t-il le Fillon de la gauche ?

Décrypter Par Eric Le Braz 08 décembre 2016

Yqtcuhvixy9s8dea1l1p
Fabrice Restier / Citizenside
1 2 3 4 5 6 7

A force d’opposer Valls et Montebourg, on oublie le troisième homme. 

Ils ont tant de choses en commun… le petit air triste de l’élève appliqué, le sérieux et la compétence du  ministre consciencieux, une vie politique dans l’ombre d’un autre : Séguin puis Sarko pour Fillon, Montebourg pour Hamon. Tous les deux sont méprisés par les médias dominants, quasi inaudibles en début de campagne. On ne connaît pas vraiment leur programme. On sait juste qu’ils existent, là bas, loin des favoris.

Oui Hamon rime bien avec Fillon. S’il réussit l’épreuve des débats, il peut émerger comme une alternative plus crédible que Montebourg, moins usé que Valls, acceptable pour les frondeurs et tolérables pour les soc-dem.

Comme Peillon, certes. Mais le prof de philo arrive un peu tard… Quant à rassembler le marais du PS orphelin de Hollande, est-ce bien la meilleure stratégie ? On sait depuis Mitterrand, jurisprudence validée par Fillon, qu’il faut d’abord, dans une élection, rassembler son camp.

Hamon a de vraies idées de gauche jamais appliquées : la libéralisation du cannabis ou le revenu universel. Il fut aussi un ministre de la conso pragmatique porteur d’une loi pour protéger les consommateurs et aussi casser les monopoles, une loi très macronienne en fait. Il a toutes les chances de rassembler. Il lui manque peu de choses en fait : peut être des costards mieux taillés, des cravates moins moches et une capacité à surprendre. Il lui faudrait un discours fondateur un peu comme Fillon rappelant que De Gaulle n’avait jamais été mis en examen… Allez Benoit, lâche toi. 

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Décrypter

Partager 12 Linkedin white 1023 Facebook white Twitter white Email white Plus white