7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

7 Tandis qu’en France…

Alors que l’écosystème digital, l’administration et les startups, semblent vouloir former un trio gagnant outre Atlantique, les Etats Européens tardent à mettre en place des initiatives aussi concrètes. Et comme souvent, la France n’est pas en avance sur ce type de sujet.

Pourtant, les intelligences ne manquent pas. Les commissions non plus. Le dialogue existe entre le public et le privé, tandis que l’Etat français a largement progressé en termes de mutation digitale ces dernières années. En revanche, le discours du politique, et des politiques, ne s’est pas encore vraiment affublé d’une coloration technologique, comme s’il était préférable d’intéresser les français en les rassurant sur leurs préoccupations quotidiennes : sécurité, emploi, impôts, islamisation, souveraineté, représentativité… Des préoccupations pourtant largement impactées par le digital et les mutations technologiques à l’œuvre. 

Bill Clinton fut le premier Président à envoyer un e-mail dans le cadre de sa fonction. Nos politiques ne manquent pas de twitter, mais rappelons aussi avec Maurice Duverger, que la politique est comme le dieu Janus, et qu’elle a deux visages. Le premier se préoccupant de la gestion des moyens, des ressources, des hommes, des richesses, etc… en vue de l’organisation de la cité. Le second, s’intéressant davantage au débat, entre les uns et les autres, sur la meilleure manière de s’y prendre pour justement organiser cette cité. 

Et quoi de mieux qu’Internet pour dynamiser un débat… Mais, en utilisant encore le digital comme un simple média  les politiques en France se déconnectent peut-être de leurs missions premières et omettent une évolution bien plus profonde...

Partager 10 Linkedin white 6 Facebook white Twitter white Email white Plus white