7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

5 Cendrillon c’est aussi Sissi, si, si !

C'est pour l'album Dure Limite que Bertignac a enregistré ce qui est demeuré comme son plus grand tube : Cendrillon

La chanson met en scène la désillusion progressive d'une fille qui semble s'apparenter à la Cendrillon du conte de fée - mais avec un destin bien plus tragique que dans l'original où tout se termine.

Corine a longtemps pensé que Louis Bertignac avait écrit Cendrillon, juste pour elle – elle avait été sa fiancée. Pourtant, Louis affirme plutôt avoir été inspiré par l'actrice Romy Schneider, sur laquelle il avait jadis une véritable fixation. Dixit Louis :

"Au départ, j'écrivais sur mon carnet, toutes sortes de choses. J'avais envie d'une histoire avec des héros un peu déchus. Il y avait Mickey, Goldorak… Et ils finissaient mal. Et il y avait entre autres Cendrillon. Et finalement, au fil des mois, j'ai fini par retirer tous les autres pour ne garder que Cendrillon. Romy Schneider, pour sa part, venait de mourir. Or c'était une princesse, la princesse Sissi. Donc c'était un peu la fin de cette Cendrillon…"

Écrit à la maison vers 1981, le premier texte de la chanson était plus sombre que la version finale.

Cendrillon n'a plus 20 ans et plus d'enfant depuis longtemps

Son bel amant a foutu le camp avec la Belle au Bois Dormant

Elle ne sait plus où ni comment, tout ceci est tellement loin

Et Cendrillon n'a plus le temps, elle fait ses malles, reprend ses biens, elle part...

(…)

Pendant son sommeil infini, la Belle au Bois s'est endurcie

Cent ans d'inaction ont suffi à la changer en junkie

Une infirmière lui serre le bras, ses jolis cils ne frémissent pas

Les tuyaux dansent dans l'ambulance et tout ça n'a plus d'importance, elle part...

Par la suite, ce texte a été retravaillé pendant des mois. Jean-Louis Aubert dit avoir apporté son assistance à la version finale.

La toute première version enregistrée par Téléphone était plus longue que celle sortie sur l'album Dure Limite. Louis y disait notamment sur le finale :

Cendrillon a peur, Cendrillon s'affole,

Cendrillon est folle, Cendrillon est folle,

Le producteur Bob Ezrin a estimé qu'il était préférable que cette partie soit écartée.

Lors des concerts de Téléphone, à partir de 1982, chacun a pu constater combien il existait un attachement très particulier du public envers cette chanson : c'est la seule qu'ils chantaient spontanément en chœur, durant l'interprétation de Louis. 

Partager 3 Linkedin white 547 Facebook white Twitter white Email white Plus white