7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

7 raisons de demander la nationalité islandaise

Décoder Par Charlotte Laurent 28 juin 2016

J4q8aicdjobm9r8s8rfh

Un spectacle époustouflant.

DR
1 2 3 4 5 6 7

L'Islande a signé le premier grand exploit de l'Euro 2016 en sortant l'Angleterre le 27 juin. Elle affrontera la France en quart de finale ce dimanche 3 juillet. Voici 7 (bonnes) raisons de troquer notre maillot bleu pour un autre maillot bleu.

Quand les Vikings soutiennent leur équipe, ils ne font pas les choses à moitié. 10 % du peuple islandais a fait le déplacement – casques cornus sur la tête – pour cet Euro 2016. Un dévouement qui a été récompensé par un exceptionnel coup de théâtre : l'équipe nationale, après avoir battu l'Autriche le 22 juin, a fait tomber l'Angleterre en huitième de finale ce lundi 27 juin. De quoi rendre complètement hystérique le commentateur islandais. Pour son tout premier Euro, l'Islande, véritable outsider, est déjà entré dans l'Histoire. Et le pays a bien d'autres atouts : en voici 7 qui nous donneraient (presque) envie de changer de camp.

1 Les Islandais croient aux elfes

Dz2iu7xuqsih4morvsgi

Ces petites maisons de gazon, typiquement islandaises, cacheraient-elles des elfes ?

DR

Plus d'un Islandais sur deux croit à la possible existence des Huldufólk, le peuple caché auquel appartiennent les elfes, selon une enquête de l'Université d'Islande de 2007. Ces créatures anthropomorphes, divinités de la nature et de la fertilité, ont beau être légendaires, cela n'empêche pas les autorités de s'en préoccuper. En 2013, la construction d'une autoroute a ainsi été interrompue par la Cour Suprême d'Islande suite aux protestations des défenseurs des elfes associés aux écologistes, afin de juger de son impact sur la population d'elfes du territoire. D'ordinaire, raconte Le Vif, les autorités usent de la pirouette suivante : "La question a été réglée en reportant la construction afin que les elfes vivant là aient le temps de déménager." 

Selon l'AFP, le promoteur de l'Ecole des elfes – destinée aux touristes – raconte qu'en 1971, un chantier de route nationale avait été perturbée par ces créatures féériques aux oreilles pointues, qui refusaient la destruction du rocher où elles vivaient : "Ils ont trouvé un accord en fin de compte pour que les elfes quittent le rocher pendant une semaine et qu'on le bouge de 15 mètres. (...) C'est probablement le seul pays dans le monde dont le gouvernement a officiellement parlé aux elfes" Je confirme, ce moyen de pression sur les autorités n'existent pas vraiment par chez nous. Mais peut-être que les zadistes devraient y penser : invoquer les divinités de la nature pour refuser la construction de Notre-Dame des Landes, qui sait, ça pourrait peut-être marcher.

2 L'Islande met les banquiers en prison

Qvpgqdubvqjowpzbtqkt

Arrêter les banquiers ? Même pas peur.

DR

A l'ombre, les banquiers. L'ex-DG de ce qui fut la deuxième banque du pays, Landsbanki, a été condamné par la justice islandaise à un an de prison, dont trois mois ferme, à la fin de l'année 2014. Avec lui, deux autres cadres ont eu droit à de la prison pour avoir magouillé de concert en manipulant le cours de Bourse des actions de la banque. Et ce n'était pas une première aux pays des elfes : des sanctions encore plus lourdes ont été infligées l'année précédente à trois anciens dirigeants de Kaupthing, ex-première banque du pays avant la crise de 2008. Au total, 26 financiers ont été envoyés derrière les barreaux depuis 2012, pour un total de 74 années de prison selon Positivr

Si l'Islande est aussi sévère avec ses banquiers, c'est qu'elle a particulièrement pâti de cette crise financière. En un an, la couronne islandaise avait perdu pas moins de 60 % de sa valeur… Et le peuple islandais réclamait des têtes, qu'on lui a donc servi sur un plateau. Mais le pays ne compte pas s'arrêter là. L'année dernière, Frosti Sigurdjonsson, le président du comité des affaires économiques du parlement, l'Althingi, remettait un rapport au Premier ministre, préconisant de donner à la seule banque centrale le monopole de la création monétaire. En bref, les banques commerciales ne pourraient plus accorder des prêts à tout-va et la Sedlabanki pourrait donc faire évoluer la masse monétaire en fonction de ses objectifs. De quoi éviter la catastrophe de 2008, lors de laquelle la banque centrale n'avait pas pu stopper la frénésie des banques. En Islande, le combat contre la finance, c'est vraiment maintenant.

3 L'Islande accueille plus de macareux que de touristes

Ovrurmsjh9mubl8uyghz

Les Islandais ne font pas que les accueillir sur leurs côtes, ils les mangent aussi... 

michael ransburg / shutterstock

L'île nordique est le principal lieu de nidification des macareux moines, une espèce d'oiseau marin noir et blanc au bec coloré. Quelque 60 % des "perroquets de mer" du monde viennent couver leurs œufs en Islande, soit 3 à 4 millions de couples de macareux par an. C'est plus que le nombre de touristes accueillis chaque année sur l'île : en 2015, ils étaient 1 million à venir découvrir ses glaciers, ses fjords et ses splendides aurores boréales. Si le réchauffement climatique et la chasse ont déjà fait disparaître les macareux dans le sud de l'île, ils en restent pour l'instant l'un des plus beaux symboles.

4 L'Islande, un modèle de parité

Ufrokro9oghqs9qmv8bb

Une grève générale des femmes, en voilà une bonne idée pour faire avancer la parité !

DR

En tête du rapport annuel sur l'écart entre les genres du Forum économique mondial de Davos depuis maintenant 6 ans, l'Islande pourrait bien être la toute première nation à éradiquer les inégalités hommes-femmes selon Saadia Zahidi, responsable du groupe Femmes dirigeants et Parité homme-femme au sein dudit Forum. "Ils en sont à 87 %, donc s'ils continuent à ce rythme, ils pourraient être les premiers" à atteindre 100 %, a-t-elle affirmé. 

Et cette tendance égalitaire ne date pas d'hier. Dès 1975, les Islandaises défrayaient la chronique : 90 à 95 % d'entre elles s'étaient mise en grève, dénonçant leur double journée de travail. Et en 1980, l'Islande était le premier pays du monde à élire une femme présidente de la République au suffrage universel direct. Vigdis Finnbogadottir a ensuite été réélue en 1984, 1988 et 1992. La France, 12ème au classement de Davos, ferait bien d'en prendre de la graine...

5 Reykjavík, le paradis des félidés

Iopz8cv67wnrmmvjerqz

Miaougobodudurfinik. 

DR

Reykjavík est la ville des chats. Aucun chiffre officiel n'existe quant à leur nombre, mais la Icelandic Cat Protection Society affirme qu'ils seraient environ 20 000 à se promener dans la capitale, soit un chat pour dix habitants. 

Et si elle est le paradis des félidés, Reykjavík compte bien d'autres particularités : elle est notamment la seule capitale d'Europe de l'Ouest à n'avoir ni Starbucks ni McDonald's. Si vous en cherchez un sur le site de Starbucks, celui-ci vous indique d'ailleurs qu'il n'y en a pas à... 500 km à la ronde. Pour les addicts, consolez-vous en caressant un chat : c'est bon pour le moral.

6 Les Islandais utilisent une application pour éviter la consanguinité

Dans un pays de 330 000 habitants, le risque de batifoler sans le vouloir avec un proche cousin est assez élevé. Des ingénieurs islandais ont alors lancé en 2013 une application smartphone, IslendigaApp, qui permet de vérifier les liens de parenté qui unissent les utilisateurs. Ils n'ont qu'à entrechoquer leur téléphone pour en avoir le cœur net. 

Grâce à la base de données généalogiques du site Internet du même nom, créé en 2010, une "alerte inceste" se déclenche alors automatiquement si les deux utilisateurs ont un degré de parenté trop important. L'application a déjà conquis des dizaines de milliers d'Islandais, heureux de pouvoir batifoler sans risquer une rencontre inopportune.

7 L'Islande et l'amour de la littérature

Sz78now172akh8q65oq4

Bouquiner les pieds dans une source chaude... Le rêve !

DR

C'est le pays du monde entier qui compte le plus grand nombre de livres publiés par tête. Pas moins de 5 pour 1000 habitants selon Libération, contre 2 à 2,5 dans les autres pays scandinaves. Surtout, le tirage moyen d'un ouvrage est de 1000 exemplaires, ce qui équivaudrait à 1 million aux Etats-Unis. 

"Les origines du "miracle islandais" remontent aux XIIe et XIIIe siècles lorsque des grammairiens, des astronomes, des mathématiciens et autres poètes écrivirent l’une des sommes littéraires les plus ahurissantes que l’Europe ait jamais connue", avance Libération. Tout ça m'a sérieusement donné envie de me plonger dans un bon polar scandinave.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Décoder

Partager Linkedin white 33 Facebook white Twitter white Email white Plus white