7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Les 7 choses à faire (ou ne pas faire) dans votre jardin en août

Faire Par Tante Alice 14 août 2017

A4j4i00htvzumsiuscvw

Un bon casting pour une ratatouille.

Jessica Spengler FLICKR
1 2 3 4 5 6 7

De retour de vacances, vous allez enfin pouvoir profiter du jardin que vous avez bichonné toute l’année grâce aux conseils de Tante Alice. Miam ! 

Difficile de remplir la rubrique au mois d'août car il n'y a pour ainsi dire pas de nouvelles tâches. Et pourtant il y a du travail. Ne relâchez donc pas la pression au jardin et cuisinez..

1 Soigner

Au niveau des traitements, continuez à surveiller la graisse du haricot et, si besoin, faites un nouveau traitement à la bouillie bordelaise. En effet, la bactérie fait dépérir le haricot : il se recroqueville et ne sera pas mangeable. Or, votre dernier semis (12/13 août) peut vous fournir en haricots jusqu'à la mi novembre. Donc, traiter vaut encore la peine ! Côté courgettes, j'ai traité une dernière fois en début de mois au souffre (contre l'oïdium) dans l'espoir de faire encore deux ou trois récoltes mais la partie n'est pas gagnée. Si les feuilles du haut sont vraiment blanches, que les feuilles du bas pourrissent et qu'il n'y a plus de formation de fleurs, c'est fichu : arrachez ! Même conseil pour les concombres, les courges, les potirons, les melons.

En parallèle, continuez à couper les feuilles jaunes ou noires (restes de mildiou ou d'oïdium) des tomates et les feuilles mortes en tous genres. Le soleil assainit les plants et vous devez l'aider. Ne jetez surtout pas dans le compost, meilleur moyen de transmettre les maladies cryptogamiques, mais brûlez si c'est autorisé ou jetez loin. Pourquoi pas chez le voisin dans le cas où vous souhaitez détériorer vos relations.

2 Arroser

Kyq2ibexp6ztzqipew8t

Les meilleurs amis du jardinier. 

Jessica Spengler FLICKR

Arrosez mais toujours sans excès. En sol très sableux tous les deux jours ; en sol argileux ou limoneux tous les trois ou quatre jours. C'est quoi un bon arrosage ? Je vous propose le test de l'index. Prenez un index adulte (main droite ou gauche !) et plantez le avec détermination dans votre sol arrosé. Toute la longueur de l'index doit être mouillée. Sinon, votre arrosage ne sert à rien et même fragilise la plante. Au mois d'août, vous n'arrosez plus qu'au pied des légumes, avec un débit assez doux pour ne pas tasser la terre. Pour les nouveaux semis de haricots, vous êtes bien sûr en mode pomme d'arrosoir.

3 Récolter et cuisiner

Gavevb6lrsogr6qjtjpg

Utilisez des cagettes pour les gros légumes. Mais n'en faites pas trop quand même !

Si vous avez bien travaillé, il y a de nombreux légumes à récolter : tomates, aubergines, poivrons et piments, haricots, courgettes, pommes de terre, betteraves etc. Ne sous estimez pas le temps de la récolte et  utilisez des cagettes pour les gros légumes afin de ne pas les tasser. Bien entendu, au pic de la période de récolte, on a trop de légumes. Si vous n'avez pas installé le stérilisateur sur la terrasse de l'appartement (avec le trépied et la bouteille de gaz) ou le super congélateur au milieu du salon, vous pouvez faire des semi conserves.  

Ainsi, lorsque votre préparation est cuite et encore bouillante, remplissez des pots de confiture, vissez le couvercle très fort et mettez les pots à refroidir à l'envers. Puis rangez les dans votre réfrigérateur, toujours à l'envers. C'est consommable pendant plusieurs mois. Idéal pour la ratatouille, la jardinière de légumes, la soupe. Le goût est bien mieux conservé qu'en congélation. Attention pas de viande !

4 Confectionner la ratatouille

Vnrwif4qdipl0rjbb2r9

Faites mijoter des couleurs !

Mon Œil Flick

Une ratatouille peut ressembler vaguement à une soupe et n'être qu'un exercice de bonne santé sur le mode « il faut manger des légumes ». Pour obtenir un délice, vous devez mettre en œuvre ces trois principes : couper tous les légumes très petit et petit, les cuire (al dente) les uns après les autres, et respecter un ordre précis. Dans une cocotte en fonte, faites chauffer de l'huile d'olive. Ajouter (en respectant le principe de cuisson légume après légume) les oignons, les poivrons et/ou les piments des Landes, les lardons et/ou le jambon de Bayonne (mais on peut faire sans), les aubergines, les courgettes et les tomates. Pour les quantités, c'est à « vista de nas » (à vue de nez) mais pour éviter le côté soupe, vous  mettrez plus  d'aubergine que de courgette, et pas trop de tomate. Pendant l'heure de cuisson, vous équeuterez  vos haricots ou ferez de la sauce tomate !

5 Focus sur la blette (bette ou poirée)

Kmkd4gfmebojzesvkz9y

Encore plus belles en contre jour, les blettes. 

TESA31 Flickr

La blette, c'est le légume miracle qui pousse et repousse sans cesse. Ainsi, vous en avez semé au mois de mai et dès la mi juin, vous pouviez récolter. Récolter, c'est couper toutes les feuilles à la base et laisser redémarrer les plants. Le fait de procéder à une coupe systématique limite l'installation de l'oïdium. Début août, j'en suis à ma 4° récolte. 

Cuisinez de suite les cardes. Mais que faire de toutes ces feuilles ? Coupez les le plus petit possible et bourrez des sacs de congélation. Vous les ressortirez régulièrement pour enrichir vos farces ou confectionner des pascades aveyronnaises. Comme pour la ciboulette, ne laissez pas monter la blette. De cette manière, elle produira de nouveau au tout début du printemps et vous sauvera de la disette ! Précision, j'achète maintenant une variété qui privilégie la feuille (« poirée verte à couper » chez Ferme de Ste Marthe) et j'en suis très contente. 

6 Installer le composteur (1° partie)

Lskohuqckqw8ppla9idm

Le composteur de mon voisin. 

7x7

Évitez de l'acheter en magasin ou par internet. Beaucoup de collectivités territoriales le donnent ou le vendent à très bas prix (environ 10€), dans le cadre de la politique de réduction déchets. Il est facile aussi d'en récupérer chez des voisins car nombreux sont ceux qui n'ont pas su l'utiliser et l'ont abandonné ou reconverti : niche à chien, stockage de ficelles, bref truc à merdes. Installez votre composteur dans un endroit accessible du jardin, par exemple près de l'entrée : vous pourrez ainsi en hiver poser vos déchets ménagers en passant sans salir vos chaussures juste cirées pour le travail. La suite au mois de septembre !

7 Être fourmi plutôt que cigale

Gsifntfjsl702jwfm1u4

Parce que l'hiver venu....

grandville.nancy.fr

La cigale se dit : «j'ai beaucoup biné, maintenant récoltons et chantons ». La fourmi répond : «chantons mais travaillons ».  Car vous devez encore biner pour aérer les racines de vos légumes et ainsi contrecarrer le tassement causé par l'arrosage. Ainsi , vous récolterez jusqu'en novembre ou décembre pour le Sud-ouest. Mais continuez aussi de désherber et couvrez vos plates bandes de paille pour limiter la repousse et conserver l'humidité.

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Faire

Partager Linkedin white 22 Facebook white Twitter white Email white Plus white