7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Les 7 choses à faire (ou ne pas faire) dans votre jardin en septembre

Faire Par Tante Alice 10 septembre 2016

Adxqwzbflwrrakoeik4q

L'épouvantail pour la déco, d'accord. Mais pas pour faire fuir les oiseaux !

hopital de lavaux
1 2 3 4 5 6 7

On récolte, on cuisine, on sème (un peu), on installe le compost et on bulle ! Septembre c’est une rentrée tranquille pour les jardiniers.

Nous souffrons beaucoup de la chaleur en cette fin d'été, surtout dans le Sud Ouest. Il faut donc arroser mais toujours sans excès, récolter et bricoléger (expression gasconne qu'on pourrait traduire ainsi en français : faire des choses qui n’ont pas forcément besoin d’être faites. Ex, ton compost tu peux le faire maintenant comme tu pourrais le faire en novembre !). 

On peut aussi réaliser d’autres activités comme peindre une aquarelle de son jardin fleuri : mais inutile de confectionner un épouvantail, contrairement à ce que pourrait laisser supposer la photo ci dessus que nous avons juste choisie car elle était jolie. Si vous faites un jardin bio, vous ne chercherez pas à faire fuir les oiseaux ! On les persécute assez comme ça...

1 Continuer de récolter

Exv3hjluydma7ktdj7uc

Dans une semaine, elle est mûre !

SYAB 7x7

C'est la fête pour les aubergines, tomates, poivrons et haricots !

2 Cuisiner les tomates farcies

Fixfnde9wwzmd32kxdpp

7 tomates farcies encerclant deux intrus. 

Kajsa Hartig FLICKR

Voici comment utiliser les produits du jardin pour confectionner des tomates farcies moins chères et un peu plus végétariennes. Ceci vaut pour environ 1 kg de chair à saucisse et 12 tomates de 200 à 300gr que vous aurez récoltées, sans doute en plusieurs fois (on finit de faire mûrir les premières à la maison). Après, c'est toujours à vista de nas !

Faites revenir lentement beaucoup d'oignons coupés petit. Versez les dans un saladier et ajoutez un bon peu de feuilles de blettes coupées fin, fin, fin, et du persil, mais moins, toujours coupé fin, fin, fin.  Ajoutez du pain dur coupé petit, deux ou trois œufs et du lait. Faites gonfler puis triturez à la main pour obtenir une préparation homogène et qui se tienne. Vous remplissez les tomates que vous avez préalablement creusées à la cuillère à entremet et au four ! 200° pendant 1/4h puis environ 3/4h à 175°.

Pendant que ça cuit, refaites blondir de nouveau beaucoup d'oignons coupés petit, puis ajoutez l'intérieur des tomates lui aussi coupé petit et égoutté. Faites réduire, salez et sucrez un peu et vous obtiendrez une délicieuse garniture de pizza, à traiter en semi conserve (rubrique d'août). N'attendez que je vous dise que c'est vite fait ! C'est long ! Au moins 2h pour éplucher cuisiner, nettoyer et ranger.

3 Planter les fraisiers

O3y0wskdwit1tjn0fxhp

Au sud de la Loire, plantez en septembre et dans un an, vous aurez votre première fleur...

SYAB 7x7

En début d'été, Alain Baraton disait sur France Inter que le meilleur mois d'implantation des fraisiers était juillet. Certes dans les brumes du Bassin parisien, Monsieur Baraton, ...mais dès qu'on franchit la Loire, c'est septembre et plutôt après le 15. En effet, il aura plu (on espère) et le plant aura tout l'automne pour raciner.

Avant d'acheter des plants, demandez vous d'abord si vous serez présent sur votre jardin l'été (même histoire que pour les haricots). Si oui, prenez des variétés «remontantes» qui vont produire de mai à octobre. Si non, prenez des «précoces» pour récolter en mai et juin. Vous pouvez récupérer vos plants chez un voisin, c'est à dire des «filets» portés par des «stolons», eux mêmes issus de «pieds mères». C'est gratuit ! Mais il y a un risque de dégénérescence. Je vous conseille plutôt de vous procurer vos plants chez un professionnel. Et qu'il s'agisse de remontants ou de précoces, prenez plusieurs variétés de chaque. Pour les plates bandes, une ou deux vont suffire. Travaillez bien la terre, enrichissez largement en fumier et visez une hauteur de 20 à 30 cm. Plantez à 30 cm de distance en tous sens. A la fin, ça fait des lignes ! Ah ! N'oubliez pas qu'on renouvelle ses plants tous les 3 ans.

4 Ne semer presque aucun légume

Il fait chaud, il fait sec, donc soyez paresseux. Pourquoi pas deux ou trois semis de mâche à cheval sur septembre et octobre. Et que dire de l'épinard d'hiver ? Monsieur fait sa chochotte : il n'aime pas la chaleur ; il ne supporte pas le trop d'azote (et il concentre les nitrates !) ; il exige d'être désherbé et sa graine est chère. Donc à semer avec réserve, histoire de voir s'il se plaira dans votre jardin.

5 Semer le gazon

Tsroprpmrcdon9aurayt
Marc Hanauer FLICKR

Je vous avais parlé en avril du gazon comme moyen d'entretenir les allées. La mi septembre est le bon moment pour l'implanter. Mais attention ! Cela veut dire que vos plates bandes resteront toujours au même endroit, ce qui n'est pas un problème, et que devrez tondre tous les 15 jours, ce qui peut être un problème.

Comment procéder ? Vous désherbez soigneusement la zone concernée, puis vous binez finement et vous ratissez. Vous semez à la volée et vous ratissez de nouveau pour enfouir les graines, en reculant pour ne rien emporter sous vos bottes. Vous tassez avec un rouleau manuel (emprunté au voisin?) ou avec le plat du râteau. Vous arrosez enfin doucement et en mode jet très fin. Bien sûr, s'il ne pleut pas vous arroserez tous les 2 ou 3 jours. Pour le choix, un gazon rustique, si possible bio, et en petite quantité. Les graines qui n'ont pas été utilisé ont toutes les chances d'être jetées après avoir moisies.

6 Installer le composteur (suite et fin)

Da5gojzkdonzjjbeefna

Le papier, c'est aussi bon pour le compost !

SYAB 7x7

Maintenant que le composteur est posé, il faut le remplir. On procède par couches : une couche de « brun » / une couche de « vert ». Le brun, ce sont les matières dures, sèches et riches en carbone : petites branches, feuilles sèches, carton, papier journal...Le vert, ce sont les matières chargées en eau et riches en azote : déchets de cuisine, tontes de gazon, fleurs coupées…On coupe ou on déchire avant de poser, on remplit bien les coins et on arrose de manière uniforme. Les miro organismes (bactéries et champignons) se mettent au boulot, suivis de près par les macro organismes (cloportes, mille pattes, escargots et précieux vers de fumier).

Vous donnez un coup de main en retournant le compost tous les mois pour l'aérer et le rectifier, suivant le manque ou le trop d'humidité. Pour ne pas vous casser le dos, démoulez le compost, reposez le composteur juste à côté et remplissez le de nouveau, cul par dessus tête. Cette technique du déplacement du composteur est excellente pour enrichir un secteur pauvre du jardin. Vous trouverez de temps en temps un nid de rats, surtout l'hiver (chauffage et garde manger assurés). Il suffit de les disperser. En 6 mois, votre compost est prêt à l'utilisation. N'oubliez jamais qu'il s'agit d'un engrais et non d'un terreau. Enfin ne rêvez pas sur les quantités obtenues, elles sont très faibles. Il s'agit d'abord d'un moyen de limiter la collecte des ordures ménagères.

7 On va pas s'inventer du travail

Gk3u7jhvkndvazoiujrx

Bienheureux comme Alexandre, retrouvez le sens des priorités.

Alexandre le bienheureux

C'est le moment de buller avant les travaux d'automne !

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Faire

Partager 8 Linkedin white 54 Facebook white Twitter white Email white Plus white