7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

2 Un marché de l’influence qui explose

Gcb5zjw0dsxchqjpdatu

Le marketing des influenceurs, on en parle depuis une dizaine d’années. Mais leur poids économique n’est réel que  depuis début 2016. Regardez les Google trends sur « Influencer Marketing », ça décolle depuis janvier au niveau mondial. J’ai vérifié avec « influenceur » en VF et ça explose en France depuis septembre. Ce qui nous fait combien en dollars ? Un marché estimé à 2 milliards max… qui vont devenir 5 à 10 d’ici cinq ans pour Cyril Attias. Il cite une étude de McKinsey selon laquelle le marketing d'influence générerait 2 fois plus de ventes que le paid media. Ça nous fait un sacré ROI (return on investment) !

Les influenceurs sont devenus des prescripteurs. Ils sont hyper segmentants donc utiles pour cibler finement une catégorie de population. Ils ont un pouvoir considérable sur leurs followers qui confine au mimétisme. « Les bloggeuses  de mode reçoivent fréquemment des photos de lectrices qui s’habillent comme elles s'étaient montrées la veille », raconte Cyril Attias.

On comprend dès lors l’appétence des marques pour ces trend-setteuses qui sont devenues les arbitres des élégances…

Bien sûr, tous les secteurs ne sont pas encore concernés mais dans les domaines passion et lifestyle (Mode-beauté, food, hig tech, automobile...), ça fonctionne parfaitement. Auparavant pour les marques le Graal, c’était de se glisser dans les pages shopping de Gala. Aujourd’hui, c’est d’être porté par une influenceuse, par une « vraie gens », quoi. Le pouvoir de prescription a changé de camp. Et ce n’est pas le seul pouvoir à avoir migré...

Partager 313 Linkedin white 308 Facebook white Twitter white Email white Plus white