7x Anticiper 7x Décoder 7x Savoir 7x Faire 7x Découvrir 7x S'évader 7x S'étonner

Recevoir la newsletter 7x7

Emmanuel Macron est-il le Justin Trudeau français ?

Décoder Par Eric Le Braz 21 mars 2017

Orc2lufzzc6tieuofhuj

L'un a déjà le pouvoir, l'autre est en marche.

1 2 3 4 5 6 7

Il ne fait rien comme les autres, mais il a quand même besoin de ressembler à quelqu’un. Emmanuel Macron doit maintenant se trouver un modèle. Et il y en a un qui semble évident…

Quand on entre en politique par hasard et par effraction, la référence à un référent est une ardente obligation. Mais lequel pour Emmanuel ? Il y avait bien Rocard et Macron n’a pas manqué de faire applaudir sa veuve lors de son premier meeting d’En Marche !  Mais chez les vivants ? Gérard Collomb ? La carrure est un peu juste.

Las ! Emmanuel Macron pourrait se prévaloir du fringant président du conseil italien Matteo Renzi un jeune type de gauche qui  a mené avec un certain brio une politique de droite. Mais Manuel Valls avait déjà préempté le transalpin qui de toute façon s'est fait sortir. Notre ex ministre de l’économie a bien été tenté de s’autoproclamer héritier de Tony Blair; mais les Grands Bretons lui ont vite fait comprendre qu’on pouvait trouver mieux comme père spirituel que le prolongement de Thatcher et le caniche de Dobeuliou.

Fort heureusement pour lui, Paris Match a finalement déniché  le mentor idéal (quoiqu'il en ait un autre, un vrai) en écrivant dès la première Une consacrée à l’ambitieux du Touquet :  « Emmanuel Macron rêve d’un parcours à la Justin Trudeau, le nouveau jeune premier ministre canadien passant au dessus de la gauche en bousculant les vieux barons ». Depuis ses partisans revendiquent ce nouveau parrain transatlantique nous dit le Figaro

Macron : le Trudeau français ? ça l’fait ! Enfin, en apparence. Car dans le détail...

1 Oui, comme Trudeau, Macron transcende les clivages partisans (mais pas dans le même sens)

Bxxft7s32h9w9rzzkjcs

La Trudeaumania, c'est très multicul.

Les deux parcours sont à fois comparables et dissemblables. Justin Trudeau dynamite une formation de centre droit en adoptant des idées de gauche. Emmanuel Macron a affolé un vieux parti socialiste en soutenant des idées libérales avant de tirer sa révérence.

Sur le plan économique, tous deux sont des libéraux pragmatiques, des hommes qui respectent la doxa de droite mais qui peuvent picorer des idées de gauche.  Dans un article fouillé des Echos, Karl de Meyer qui décortique « Le talentueux Monsieur Trudeau » compare le Kennedy canadien avec Emmanuel Macron : « Il est encore plus jeune, s'inscrit dans la rupture, parle plus librement. Son mouvement «En marche" exprime une philosophie comparable à celle du PLC (Parti libéral canadien NDLR) qui vise à devenir une plate-forme souple où les simples sympathisants pourront participer à la stratégie du parti ». 

Et c’est ainsi que le leader des libéraux canadiens a rendu l’adhésion à son parti gratuite. Pour rejoindre le train En Marche ! ça ne coûte pas plus cher...

Indice de justinisation 4/7

2 Oui comme Trudeau, Macron n’a pas peur des migrants (ni des musulmans)

Zx6jzyv3sqqgjb7taoru

Trudeau et son trousseau pour accueillir les migrants.

Le premier ministre  canadien a fait aussi fort que Merkel en allant accueillir lui même les  réfugiés syriens sur le sol canadien. Les objectifs du Canada en la matière sont d’ailleurs particulièrement ambitieux (51 à 57.000 réfugiés, soit le double de 2015). Sans aller aussi loin, Emmanuel Macron s’était déjà fortement démarqué des tirades hostiles de Manuel Valls en affirmant que « les réfugiés étaient une opportunité économique». Il a ensuite toujours soutenu une ligne sans équivoque envers les musulmans et s'est prononcé contre l’interdiction du voile à l’université « où vous avez des esprits formés et autonomes ». Bon, il n'ira cependant pas jusqu'à défendre le burkini comme Justin et il a bien sur répliqué à Marine Le Pen sur ce thème pendant le débat du 20 mars. Mais ce n'est pas le genre non plus à insister sur les lolos à l’air d’une Marianne dévoilée. D’ailleurs, il préfère Jeanne d’Arc.

Indice de justinisation 4/7

3 Oui ,comme Trudeau, Macron est un bogosse de la pipolitique

Bpnvorz4j1aq91pagnou

La prochaine fois, enlève le haut Manu !

Ils sont jeunes, ils sont beaux, et ils sentent bon le sable frais du Touquet ou de Gaspé.

Macron (38 ans) et Trudeau (44 ans) ont un commun l’ambition souriante des mecs cools et bien nés. Ils ont le sens de la répartie dans les émissions d’infotainement, ils plaisent aux filles (et aux gays), ils jouent les pipolitiques en couvertures des magazines… Tous les deux forment des couples glamour sur papier glacés et notre Emmanuel national pousse même très loin la posture du gendre idéal en épousant une muse qui pourrait être sa belle mère.

Taux de justinisation 8/7

4 Non, contrairement à Trudeau, Macron n’a rien d’un écolo

Tmasc1aguf9dqymlaoob

Le candidat du lobby nucléaire en visite chez un canard boiteux de la filière.

France 3

Alors que le Canada, terre promise des sables bitumeux, a longtemps nargué le reste du monde sous le règne de son cow boy pétroleur Stephen Harper, le pays opère un virage à 180 degrés. Justin Trudeau veut transformer le Canada en géant vert en investissant 40,5 milliards dans les nouvelles technos propres et les énergies renouvelables et s’est  donné comme objectif de réduire de 30% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030.

Mais depuis ces débuts prometteurs, Trudeau est presque accusé de green washing par Greenpeace. Il faut dire que recevoir le prix du "leadership mondial en matière d'énergie et d'environnement" à une conférence de compagnie pétrolière à Houston, c'est moyen. 

Mais il y a pire. Le moderne Emmanuel Macron vit toujours au XXe siècle. Le vieux lobby nucléo-industriel français continue à lui murmurer à l’oreille la litanie productiviste. Il s’est démené pour défendre la construction des  réacteurs EPR à Hinkley Point. Il vante le diesel au cœur d’un été caniculaire. 

What else ? Il a fait du lobbying à Bruxelles pour empêcher qu’on bride les moteurs de bagnoles pollueuses, il intervient pour que Alteo continue pendant six ans à déverser ses boues rouges à Cassis… Bref, On a de quoi faire un listicle complet sur ce fossile politique en 7 points, mais on va s’arrêter là en écoutant ce militant écolo : « Il y a des politiques qui se foutent un peu de l’écologie. Lui, il est carrément hard. Son but n’est certes pas de détruire la planète, c’est d’accroitre le  PIB. L’écologie, il s’en fout totalement. Macron, c’est la pensée de Jacques Attali, libérer la croissance, consommer… ». Dommage, pour les orphelins de Hulot à adopter…  

Mais Macron est cependant parvenu à rameuter des verts très pales, limite lait menthe, les Ken & Barbie de l'écologie, j'ai nommé François de Rugy et Barbara Pompili. Il a surtout réussi une belle prise en s'attirant le soutien de papy Cohn Bendit sensible à l'argument du vote utile et finalement plus europhile qu'écolo. 

Le résultat, c'est un programme de transition énergique, disons hollandais, bien analysé ici

Indice de justinisation : 3/7  

5 Peut-être, mais on ne connaît pas toutes les positions de Macron…

Ipppkwkl3u47g89kps84

Ceci est un montage. En vrai, il s'habille mieux.

En bon libéral, Macron pourrait sans complexe devenir le premier président français à légaliser le cannabis, remplir ainsi les caisses de l’Etat et faire cesser une immense hypocrisie. Trudeau, lui va franchir le pas... Problème : on ignore encore à peu près tout des idées de Macron sur les sujets de société. Le transhumanisme, la GPA, l’euthanasie, il en pense quoi ? On sait pas.

Indice de justinisation : non connu

6 Peut-être, mais il faut encore travailler l’empathie Emmanuel !

Eidezvtluzecksnqc79p

Le jour où on verra Macron en djellaba...

Justin enturbanné avec les Sikhs, Justin et son chandail rose pour soutenir les harcelés, Justin à la Gay Pride, chez les jeunes, les vieux, les Amérindiens,… Justin partout, Manu nulle part !

Macron, lui, on l’a surtout vu avec des gros patrons et des jeunes créateurs de start up. Quand il s’adresse aux ouvriers, il fait une grosse boulette en les traitant d’illettrés. On ne l’a pas encore vu parler à des chômeurs, des employés, des agriculteurs, des mères célibataires, des cadres moyens, des petits fonctionnaires et encore moins fumer une clope avec des SDF. Et quand il rencontre des ouvriers, comme le 25 avril à Issoire il en prend souvent plein la poire…. 

Depuis, il a tenté de s'améliorer en allant rencontrer des vrais pauvres dans le bassin minier. Mais il en a profité pour brocarder le mode de vie local : "Dans ce bassin minier, il y a beaucoup de tabagisme et d'alcoolisme, l'espérance de vie s'est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale". Et l'obésité alors, on n'en parle pas ? 

Bref, le "parler vrai" macronien est souvent assez maladroit et la bienveillance dont il se réclame, rime parfois avec condescendance....

Indice de justinisation : 3/7

7 Non, à coté de Justin le tatoué, Emmanuel paraît bien fluet

Ucykuw6isg7cpmivt7jp

Champion du monde... du self marketing 

Vous en connaissez beaucoup des leaders mondiaux qui font de la boxe ? Et qui exhibent leurs tatouages. Ou qui font des abdos à la demande ? Trudeau, c’est peut être le premier leader d’un pays depuis Néron capable de concourir aux Jeux olympiques. On ne connaît pas grand chose des pratiques sportives d’Emmanuel Macron à part la marche à pied sur le sable (et en polo, jamais torse poil Manu), mais à coté des biscoteaux de Justin, être mince, c’est risquer de passer pour un gringalet ! Allez, on fait moins le marcheur et on commence le rameur !

Indice de justinisation : 2/7

8 7 + tout juste la moyenne

4 : c’est le score de justinisation d’Emmanuel. Mais on manque encore d'éléments et nous l'actualiserons jusqu'à l'élection…

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black

Plus d'articles dans Décoder

Partager 39 Linkedin white 161 Facebook white Twitter white Email white Plus white