7x Anticiper 7x Inspirer 7x Décrypter 7x Savoir 7x Faire 7x Recommander 7x Surprendre
Recevoir la newsletter 7x7

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19

Décrypter Par Philippe Kerforne 05 avril 2020

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19

Hommage à tout le personnel de santé !

pixabay
1 2 3 4 5 6 7

Nous subissons de plein fouet la terrible pandémie Covid-19 causée par le virus SARS-CoV-2 à l’origine de pneumonies virales mortelles qui n’ont rien à voir avec une simple grippe comme on l’entendait au début de la crise sanitaire ! Depuis la déclaration de cette terrible maladie en décembre 2009, on découvre presque chaque semaine, de nouvelles informations sur cette maladie et son virus vecteur.

Il existe de nombreuses questions restées sans réponses qui font surgir plusieurs polémiques alimentées par les propos parfois contradictoires des spécialistes s’exprimant dans les médias. Voici le point, à date, sur 7 mystères planant sur l'une des plus terribles pandémies de l’histoire humaine, au moins depuis cent ans !

1 Polémique : Le virus du Covid-19 peut-il muter ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
Pixabay

Un des grands mystères concernant le coronavirus SRAS-CoV-2 à l’origine de la maladie Covid-19 est de connaître sa capacité à muter et surtout s’il a déjà muté. En effet, ces données sont importantes pour savoir ce qui peut se passer non seulement dans les semaines à venir mais aussi dans les mois prochains. Comme pour toutes les questions concernant ce virus, les avis scientifiques sont partagés sur sa mutation. Pour certains scientifiques, ce virus ne muterait pas ou peu.

Ainsi, dans une interview, Peter Thielen, chercheur américain de l’université John Hopkins (USA), déclare qu’il n’y a que quatre à six différences ente le virus chinois apparu à Wuhan en décembre 2009 et celui qui sévit actuellement aux États-Unis. Ce qui est, selon lui, un nombre trop faible pour parler d’une véritable mutation.

Or, pour d’autres scientifiques, le virus aurait déjà muté de façon radicale et plus dangereusement, le rendant beaucoup plus agressif. C’est, tout du moins, ce qu’affirme, entre autres, une étude chinoise parue le 3 mars 2020. Celle-ci est basée sur l’analyse de génomes de patients australiens, chinois et coréens. Selon cette étude, il y aurait eu une mutation importante débouchant sur deux souches virales du SARS-CoV-2. La première souche, dite S, est certes agressive mais responsable uniquement de 30% des cas déclarés alors que la souche L, dérivant de la souche S, serait beaucoup plus virulente et à la base de 70% des cas déclarés !

2 Polémique : Existe-t-il de nouveaux symptômes ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
pixabay

Le problème des symptômes du Covid-19 est un autre sujet de polémique car il semble que de nouveaux symptômes soient découverts régulièrement. La confusion est d’autant plus grande que certains symptômes sont comparables à ceux de la grippe. Une infection au SARS-CoV-2, commence, en général, par une forte fièvre (supérieure à 37,5°C) puis une toux grasse ou sèche. La propagation virale peut s’accompagner de maux de tête, de courbatures, d’une grande fatigue.

Jusque-là, on pourrait penser à une grippe. Même dans ce cas, consultez un médecin (n’allez pas engorger les hôpitaux au bord de la rupture !). Si ce n’est qu’une simple grippe, vous aurez un traitement adéquat. Inquiétez-vous, en revanche, si vous ressentez une sensation d’essoufflement au moindre effort ou d’oppression simplement en respirant normalement. Dans ce cas, direction votre médecin consultant ou appelez le 15 (en France) ou le numéro d’urgence dans votre pays. Plus inquiétant : récemment, de nouveaux symptômes comme la perte du goût et/ou de l’odorat ont été constatés signalant une infection par le SARS-CoV-2 ! Peut-être n’est-ce pas fini et qu’on découvrira de nouveaux symptômes dans les jours à venir. On parle déjà d’une contagion dans le tube digestif et dans les selles. Aussi, vérifiez régulièrement les informations à propos du Covid-19 au cas où de nouveaux symptômes seraient identifiés !

3 Polémique : Les jeunes peuvent-ils mourir ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
pixabay

Au tout début de la pandémie de Covid-19, les autorités sanitaires nous ont abreuvés de messages déclarant que la majorité des personnes décédant du coronavirus étaient âgées de plus de 80 ans, qui plus est : souffrant, souvent, de multiples pathologies. De même, les gens dans les classes d’âge inférieures ne risquaient, soi-disant, pratiquement rien ! On prétendait, il y a encore un mois, que les enfants et les adolescents de moins de 20 ans pouvaient être des porteurs sains, c’est-à-dire des vecteurs du virus mais ne pouvant pas développer les symptômes afférents à la maladie ! Or, ces affirmations attestant d’une quasi-immunité des enfants et des adolescents ont été battues en brèche.

Ainsi, en France, le 26 mars, Jérôme Salomon, le Directeur général de la Santé annonçait qu’une jeune fille âgée de 16 ans était décédée du Covid-19 en Île-de-France. De même, durant la même semaine, un bébé d’un mois est mort de la même cause aux USA. Qui plus est, aucun des deux jeunes victimes ne présentait une pathologie quelconque. Aussi, même si selon les statistiques officielles, le taux de décès sous 20 ans est de 0,1% : si vous avez moins de la vingtaine ou des enfants, il convient de faire extrêmement attention. Ceci, d’autant plus que même si le nom de la maladie caracole en tête des recherches en ligne dans le monde, on ne sait presque rien sur ce virus, même selon les plus hautes autorités sanitaires !

4 Polémique : Que penser des tests de dépistage ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
pixabay

Une autre polémique concerne les tests de dépistages du virus SARS-CoV-2. Cette question est d’autant plus capitale que, selon de nombreux experts, un dépistage rapide, au début de l’épidémie, aurait permis de détecter les personnes infectées, de les isoler pour les soigner et ne pas répandre la maladie. Ce qui aurait, aussi, pu éviter de mettre la population en confinement comme c’est le cas pour près de 177 pays à l’heure actuelle. Or, le problème est que, dans de nombreux pays comme la France, il n’y avait pas à l’époque, et même à date, assez de tests de dépistages pour tester la population.

De plus, selon de nombreux épidémiologistes et virologues, une fois qu’une épidémie, surtout une pandémie, se propage, il devient inutile de faire des dépistages. Il est plus urgent de soigner les personnes infectées. Imaginons, cependant que nous ayons les tests de dépistage et que nous puissions tester toutes les personnes, un autre problème se pose ! En effet, selon d’autres spécialistes, la plupart des tests demanderaient jusqu’à 48h, voire plus, pour avoir les résultats. Les tests donnant des indications en moins de temps ne seraient pas fiables. De plus, 30% des tests de dépistages donneraient des résultats négatifs alors que les personnes seraient, en fait, positives ! Bref, la polémique n’est pas près de s’éteindre !

5 Polémique : Les animaux peuvent-ils transmettre le virus ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
pixabay

Une 5ème polémique concerne la transmission par les animaux de compagnie. Cette question est aussi un bel os à ronger par les spécialistes de tous bords. Ils donnent souvent des avis contradictoires les uns des autres sur un même plateau de télévision, voire d’une phrase à l’autre pour le même « expert », y compris chez les vétérinaires. Certains vous disent que le virus ne peut pas se transmettre de l’animal à l’homme, que les animaux sont rarement porteurs et que, même dans ce cas, votre animal de compagnie ne peut pas vous transmettre le virus !

Or, si vous lisez la documentation scientifique, vous apprenez, en consultant Wikipédia, que la maladie Covid-19 est une pneumonie virale affectant principalement les voies respiratoires et se transmettant par voie interhumaine. Or, une ligne plus loin, il est écrit que l’origine en serait un virus transmis par une chauve-souris, ou un pangolin en fonction des études. Je n’insulterais pas votre intelligence en soulignant cette contradiction flagrante. De plus, même les vétérinaires croyants en une non-contamination par les animaux vous disent de faire attention quand même car, principalement votre toutou, les chats sortant peu, pourrait revenir avec du coronavirus sous les pattes ou dans les poils. Les virus y demeureraient longtemps à cause de ce milieu humide et chaud ! Les mêmes ajoutent qu’il faudrait leur désinfecter le poil et les pattes après leur promenade ! Quel intérêt s’ils ne sont pas transmetteurs du coronavirus ? A vous de vous faire une opinion !

6 Polémique : Les aliments sont-ils contaminés ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
pixabay

Cette 6ème polémique a trait à la contamination par les aliments. Peut-on attraper le Covid-19 en mangeant ou en buvant ? Si pour les liquides, la question ne se poserait pas (les coronavirus n’étant pas d’excellents nageurs !), le problème peut être soulevé pour la nourriture ! Là aussi, les avis sont partagés. Pour certains spécialistes de la santé et nutritionnistes, on ne risque pas de contamination par des aliments tandis que d’autres prétendent le contraire ! 

Pour d’autres, le problème serait uniquement les emballages (cartons, plastiques, fils protecteurs…) sur lesquels les virus pourraient persister de quelques heures à plusieurs jours. Pour d’autres encore, seuls les aliments crus poseraient un problème. D’autres spécialistes déclarent que les virus restent sur les aliments plusieurs heures et ils recommandent de les laisser de côté pendant un nombre d’heures variant, d’un spécialiste à l’autre, avant de les consommer ; le temps que le virus, ne trouvant pas de cellule à infecter, meurt de sa belle mort !

Bref, c’est encore une fois le flou en ce qui concerne la contamination par l’alimentation ! Mon conseil est de mettre en pratique les mesures les plus alarmistes pour se prémunir au cas où ! Par exemple, faites vos courses en respectant les distances de sécurité, avec un masque et des gants. En rentrant des courses, lavez-vous entièrement et changez de vêtements, puis, avec d’autres gants : enlevez les emballages de toutes sortes et mettez-les à la poubelle. Enfin, attendez au moins deux à trois heures pour toucher, lavez et cuire les aliments. Privilégiez les aliments cuits… dans la mesure où la chaleur tuerait le virus au-dessus de 60°C.

7 Polémique : Le coronavirus risque-t-il de revenir ?

7 POLEMIQUES autour du coronavirus COVID-19
pixabay

C’est la 7ème polémique concernant le virus SARS-CoV-2. Déjà avant de se demander quand il pourrait revenir, il faudrait se demander quand va-t-il partir ? Autrement dit, quand cette pandémie s’arrêtera-t-elle ? En vérité, personne n’a de réponse à ces deux questions. Nul ne sait à l’heure actuelle quand cette pandémie sera éradiquée, et encore moins quand elle reviendra. Déjà, selon de nombreux spécialistes, nous n’aurions, à date, pas encore atteint le pic de la pandémie, notamment en France où on nous annonce toutes les semaines le pic pour… la semaine suivante !

Cependant, sans être prophète, on peut dire qu’il y a de fortes chances que ce virus revienne dans les prochains mois ou les prochaines années sous sa forme actuelle ou après une probable mutation. Sinon, nous serons certainement confrontés, à l’avenir, à de nombreuses autres épidémies. D’ailleurs, l’histoire de l’humanité est parsemée de multiples épidémies ou pandémies.

Ainsi parmi les plus célèbres et les plus meurtrières, on peut citer la Peste (appelée aussi peste noire ou mort noire) du Moyen-Age qui a fait environ 25 millions de morts dans toute l’Europe et a persisté modérément jusqu’à la fin du XIXème siècle. La grippe espagnole, au début du XIXème siècle, quant à elle, a causé le décès d’au moins 20 à 50 millions de victimes entre 1918 et 1919. Sans oublier la précédente pandémie de SARS (virus SARS-CoV) entre 2002 et 2004 et les fameuses épidémies précédentes comme la grippe A (H1N1) de 2009 à 2010, la grippe aviaire, en particulier celle de 2004, où une souche H5N1 avait été découverte. Qui plus est, avec le dérèglement climatique et la fonte du permafrost, on nous promet la libération de virus très anciens et particulièrement mortels !

Commentaires

Nous suivre

Facebook black Twitter black Linkedin black
Change Consent